Quantcast
Publié par Yoann Saby le 13 novembre 2017

Capture d’écran/LCI/YouTube

Toute la presse de France est contre le Front National et sa présidente. Le rôle de la presse n’est-il pas d’informer et non de former ou déformer ?

Dans cette vidéo, vous allez découvrir que le directeur de la direction du Figaro défend Marine Le Pen.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Attention vidéo culte. Ca m’étonnerait qu’on en revoit une de ce genre.

Tout cela pour vous dire : que vous soyez frontistes ou pas, pour ma part la liberté de la presse n’existe plus, car tous les médias s’unissent contre le Front National à longueur de temps. Qu’on soit pour ou contre le Front National, c’est un parti politique français et démocratique – ou alors il serait interdit. Et quand la presse commence à manipuler,  cela s’appelle de la dictature molle, et la prochaine étape, c’est la dictature tout court.

Chaque parti politique, bon moins bon ou mauvais, devrait avoir le droit de s’exprimer et ne pas être lynché par une presse vendue ou militante de gauche.

Nous avons vu l’an dernier, avec l’élection de Donald Trump, les journalistes se ranger du côté d’Hillary Clinton.

Ils peuvent cracher sur les partis et les concurrents qui ne leur conviennent pas et cela n’est pas normal. Nous sommes en démocratie. Les journalistes sont là pour nous informer, pas pour nous mentir, pas pour salir un parti politique, pas pour faire de nous de très bons petits moutons dans le monde des Bisounours.

Je le refuse et le refuserais jusqu’à ma mort.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Yoann Saby pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz