FLASH
[17/01/2018] Des Israéliens se sont rendu dans la capitale juive pour prier au Mont du Temple. Sans la présence des forces de sécurité, ils auraient été décapités aux cris d’Allahou Akbar – et l’UE veut faire croire qu’il faut partager la ville !  |  3 pays dans le monde (à part les USA), ont une rue Martin Luther King: le Sénégal, le Brésil, et Israël (King était profondément pro-israélien) – ça ne rime pas bien avec Apartheid  |  Eric Trump, votre père est-il raciste ? Mon père n’est pas raciste du tout, en fait, il ne voit qu’une seule couleur : le vert, l’économie !  |  Examen médical de Trump (par le médecin d’Obama): il ne boit pas, ne se drogue pas, ne fume pas, est en excellente santé physique et mentale – et a des gênes pour vivre 200 ans ! »  |  Pendant la nuit, Tsahal a arrêté en Judée Samarie 16 colons arabes suspectés de terrorisme  |  [15/01/2018] La gauche, toujours du côté du mal : Sadiq Khan, le maire de Londres, n’accueillera pas le président Trump, mais en 2001, il a représenté le prédicateur de haine Louis Farrakhan qui disait que les juifs sont des « suceurs de sang » et Hitler un « très grand homme »  |  Religion d’amour et de paix : en Irak, au moins 8 morts et 40 blessés dans un double attentat à Bagdad  |  [14/01/2018] Abou Hamza Hamdan, un terroriste du Hamas, a été éliminé lors d’un attentat à la voiture piégée à Sidon, au Liban  |  Sur MSNBC, un pasteur noir pro-Trump dit à la journaliste d’aller vivre en Haïti si elle doute que c’est un « pays de merde »  |  Tweet du Premier ministre indien Modi à Netanyahu: « Bienvenue en Inde, mon ami PM @netanyahu! Votre visite en Inde est historique et spéciale. Elle renforcera encore l’étroite amitié entre nos deux pays »  |  La Pologne pourrait tenir un référendum pour quitter l’UE, selon Donald Tusk  |  Israël ferme ses missions diplomatiques de Biélorussie, République dominicaine, Érythrée, Irlande et Lettonie pour en ouvrir d’autres en Afrique  |  En Autriche, 20 000 manifestants qui rejettent le principe démocratique contre la coalition gouvernementale incluant l’extrême droite – mais l’extrême gauche criminelle, pas de problème  |  Laurent Wauquiez : « Avec Emmanuel Macron, les clandestins resteront sur notre sol »  |  Le Premier ministre thaïlandais Prayuth Chan-Ocha a installé un découpage en carton de sa photo pour que les journalistes posent leurs questions, puis il a quitté la conférence de presse  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Rosaly le 14 novembre 2017

En excellente santé avant leur départ, les migrants tombent malades une fois accueillis en Italie.

Etrange phénomène, qui va nous être expliqué par la Commission d’enquête parlementaire sur le système d’accueil, d’identification et d’expulsion. Préparez vos mouchoirs !

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Selon les résultats de l’étude, les migrants qui débarquent en masse en Italie ne souffrent que de très légères pathologies. Hélas, leur état de santé des plus enviables au départ se dégrade une fois hébergés dans les centres d’accueil, pourtant gérés par des coopératives et organisations liées au au gouvernement, fier de sa politique porte ouverte à tous les migrants récupérés en Méditerranée par les diverses ONG financées par Soros & CO.

Comme les larmes de la compassion commencent à tarir chez de plus en plus d’Italiens, la propagande gouvernementale pro-migrants cherche à nouveau à faire pleurer dans les chaumières et cette fois via une enquête des plus ˮobjectiveˮ menée par une Commission de parlementaires … Les conditions physiques de tous ces pauvres gens fuyant la guerre , la malnutrition, la famine auraient dû normalement être sinon dramatiques, du moins problématiques, or comme par miracle, ce n’est point le cas.

En effet, les étonnantes conclusions de l’enquête menée par la Commission démontrent que les migrants débarquant en Italie sont en bonne santé, voire même en excellente santé. Ils se porteraient d’ailleurs beaucoup mieux que les Italiens et jouiraient d’une santé bien plus florissante par rapport à la moyenne établie dans les pays d’accueil. En voilà une bonne nouvelle !

Le député Pd Federico Gelli a déclaré au journal ˮ Il fatto quotidianoˮ :

ˮCes jeunes, majoritairement des hommes, ont une santé, que je n’hésiterai pas à définir d’enviable. La quasi-totalité des maladies décelées se résument à de simples états fébriles ou à quelques infections dermatologiques, souvent dues à des blessures suite aux violences subies au cours du voyage ou à la présence de parasites externes comme les poux. Bref, ils vont très bien ! Et il y a une raison à cela ou plutôt deux:

. la première concerne la sélection faite avant le départ. Les familles qui investissent leurs économies pour envoyer l’un de leurs membres en Europe choisissent celui qui jouit d’une excellente santé, afin de lui permettre d’affronter la traversée du désert et celle de la Méditerrané; (La traversée du désert se fait souvent en camions.)

. la seconde est bien plus triste : de nombreuses personnes malades, qui s’engagent dans un tel périple, meurent avant d’atteindre leur destination. Ces deux éléments créent ce que nous avons défini comme ˮ l’effet du migrant en bonne santé ˮ, que nous avons attribué aux personnes examinées en 2016.ˮ

Toujours selon l’étude réalisée par la Commission, qui a analysé 17 989 personnes débarquées au port de Catane en 2016, il est faux de croire que les migrants soient porteurs de maladies infectieuses.

Les médecins n’auraient diagnostiqué qu’ environ 600 cas de symptômes fiévreux, 19 cas de tuberculose pulmonaire, 4 cas de tuberculose extra-pulmonaire, 11 pneumonies bactériennes, 11 gastro-entérites, 8 varicelles, 3 cas de schistosomiase ou bilharziose, 2 infections VIH, une piélonéphrite et une spondylodiscites.

« Il est clair que le soi-disant syndrome de Salgari , c’est-à-dire le mythe du  » migrant mal connu « qui, dans l’imagerie collective, devient un vecteur plus ou moins inconscient de maladies infectieuses et d’épidémies n’est aujourd’hui corroboré par aucune preuve scientifique. C’est un mythe malsain

Toutefois, ces données enthousiastes contredisent ce qui s’est passé à Milan en 2016, où 2000 cas de gale et 38 cas de tuberculoses furent enregistrés dans les centres d’accueil. ((Nous savons tous que l’Italie est le pays de la gale.)

Mais ce qui provoqua la réaction ironique de Matteo Salvini , Secrétaire fédéral de la Lega Nord, furent les données selon lesquelles les migrants fuyant les guerres et la famine étaient dans des conditions physiques optimales :

« Ainsi , selon le parlementaire du Pd, les clandestins qui débarquent sur nos côtes sont dans un état de santé enviable et si par la suite, ils sont malades, c’est la faute aux Italiens. Mais ne fuient-ils pas la faim et la guerre … ?

En résumé, nous dit F. Gelli, si les migrants tombent malades une fois débarqués en Italie, c’est dû aux conditions de vie dans les centres d’accueil.

Ici, on ne comprend pas à quel jeu la gauche s’amuse à jouer, vu que le business de l’immigration c’est avant tout celui des coopératives rouges et blanches, liées au gouvernement au pouvoir.

Mais pour le Pd, la responsabilité incombe encore et toujours aux Italiens.

ˮ Ces jeunes, explique le parlementaire Pd, arrivent dans notre pays dans des conditions physiques optimales, mais une fois en Italie, ils ont tendance à tomber malades. Nous appelons cela « l’effet du migrant épuisé » à savoir ce mal-être prolongé qui amène un jeune en bonne santé, mais éprouvé par une longue traversée, a contracté une maladie, qu’il n’avait pas au moment de son arrivée dans notre pays.

Cela est dû aux conditions de vie dans lesquelles ces jeunes gens sont obligés de vivre dans les centres d’accueil : malnutrition, mauvaise conditions d’hygiène, difficultés d’accès au système de soins, manque de personnel spécialisé. N’oublions pas que souvent ces personnes sont obligées de vivre dans les structures d’accueil pendant des mois, sinon des années. ˮ.

Il oublie d’ajouter l’élément qui énerve le plus ces pauvres jeunes gens, au risque de leur provoquer un ulcère : mauvaise connexion au réseau WI-Fi , souvent source d’une colère aveugle et de manifestations violentes dans les centres, sans oublier la cuisine italienne, qui les dégoûte au point de la jeter à terre.

Qu’attend le Pd pour transformer les centres d’accueil en hôtel 5 étoiles ?

N’est-il pas irresponsable, voire criminel de la part de ce gouvernement de continuer sa politique porte ouverte à tous les clandestins, alors qu’il n’est même pas capable de s’en occuper dignement ? C’est du moins ce qui ressort de l’enquête des parlementaires.

Ces jeunes migrants auraient donc quitté leur paradis africain aseptisé en parfaite forme physique pour venir dans un pays infesté de toutes sortes d’infections bactériennes et parasitaires. Il y a même eu quelques cas de malaria et de lèpre en Italie, qui se sont développés spontanément, depuis l’arrivée de migrants en parfaite santé. Sont-ils masos au point de risquer leur vie pour venir dans ce pays où pullulent toutes sortes d’horribles microbes, de bactéries diverses, de champignons infectieux ? Pensez à vous faire vacciner avant de passer vos vacances en Italie!

Allons, soyez généreux les Italiens. Insistez auprès de votre gouvernement égoïste, pour que ces jeunes Africains, venus spontanément dans votre beau pays afin de contribuer à sa richesse et à sa prospérité et vous assurer un avenir doré , puissent rentrer prestement chez eux et recouvrir leur santé, un bien des plus précieux. Vous vous débrouillerez bien sans eux, comme vous l’avez toujours fait depuis des siècles, n’est-ce-pas?

 

Italie – Les habitants de Vintimille, en Ligurie, à la frontière franco-italienne, ont une fois de plus manifesté pour réclamer qu’on les débarrasse des immigrés.

La population locale est excédée par tous les problèmes causés par l’arrivée massive d’immigrés illégaux

Alexandre Del Valle : « Les Italiens se sentent totalement submergés par l’immigration illégale. »

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Rosaly pour Dreuz.info.

Sources : ˮI migranti sbarcano in salute invidiabile. Si ammalano nei centri profughi.ˮ (Il Giornate.it – Il Fatto Quotidiano)

 

 

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz