FLASH
[15/12/2018] Gilets jaunes : une chaîne humaine prévue dans les Alpes-de-Haute-Provence samedi  |  [14/12/2018] Le Weekly Standard, un magazine conservateur psycho-rigide et anti-Trump, ferme après 23 ans d’existence  |  Effet trump : La Chine annonce que sa croissance économique est beaucoup + lente que prévu : elle perd la guerre commerciale contre les USA et a suspendu ses hausses de tarifaires contre les USA. Les États-Unis, en revanche, se portent très bien  |  Israël : un colon musulman palestinien s’est infiltré par la clôture de protection de Gaza et a attaqué un soldat, qui a été légèrement blessé à la tête  |  [13/12/2018] Chérif Chekatt a été abattu par la police à Strasbourg  |  Pollution : le tribunal de l’Union européenne juge – trop élevées – les limites d’émissions des diesels  |  2 heures avant l’attentat de Strasbourg, la garde des sceaux annonçait qu’elle ne prendrait pas de sanction contre le juge ayant libéré par erreur un djihadiste dangereux  |  La fécondité baisse pour toutes les femmes en France, sauf les immigrées, selon l’INSEE  |  Hassan Nasrallah, le leader du Hezbollah, aurait déclaré dans un discours que la création d’Israël a épargné au groupe terroriste la peine de traquer les Juifs jusqu’au bout du monde  |  [12/12/2018] Saleh Omar Al-Barghouti, le terroriste de l’attentat d’Ofra et fils du fondateur de #BDS Omar Barghouti a été abattu lors d’une intervention de Tsahal à Ramallah  |  Le premier ministre britannique Theresa May joue son poste après un vote de défiance  |  La bénédiction d’Abraham se vérifie: « Je bénirai ceux qui te bénissent Je maudirai ceux qui te maudissent ». La #France s’est mise en travers d’#Israël. Elle en subit les conséquences. Ce n’est que le début  |  Non mais allo ! On peut même pas compter sur #Israël pour faire correctement de l’#Apartheid ! Une femme arabe #palestinienne va être maire adjointe de Haïfa  |  [11/12/2018] L’antisémitisme était la solution respectable pour se débarrasser des juifs d’Europe. L’antisionisme est la façon respectable de se débarrasser des juifs de Palestine  |  100 chrétiens enlevés lors de raids nocturnes dans une église chinoise clandestine  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Guy Millière le 16 novembre 2017

Ce qui arrive à Tariq Ramadan s’inscrit dans un contexte où des paroles se libèrent et se font entendre.

Les révélations concernant le producteur Harvey Weinstein ont enclenché un processus qui se poursuit. Elles ont conduit aux révélations concernant Kevin Spacey, qui semble avoir été un agresseur pédophile multirécidiviste. Elles ont, semble-t-il, contribué à donner à des femmes musulmanes le courage de parler des agissements d’un homme qui est devenu, au cours des deux dernières décennies, la principale incarnation de la da’wa, invitation à rejoindre l’islam, et, de fait, le principal représentant officieux des Frères Musulmans en Europe aujourd’hui.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Si les révélations contre Harvey Weinstein et Kevin Spacey montrent les dessous sordides d’Hollywood, et montrent aussi un peu davantage que la gauche américaine, tout en prétendant donner des leçons d’éthique au monde entier, est prête à cautionner les pires agissements pourvu qu’ils viennent de son milieu, celles concernant Tariq Ramadan sont d’une autre nature. Si elles sont exactes, elles relèvent de l’agression sexuelle, elles aussi, mais elles concernent un homme qui ne se contente pas de prétendre donner des leçons d’éthique, mais le fait en se présentant comme incarnant et prêchant une religion, et en faisant tout son possible pour que celle-ci gagne encore davantage de terrain.

Si elles sont avérées, elles ne concernent pas, du coté des victimes, des jeunes femmes ou des jeunes hommes qui entendaient faire carrière dans le cinéma, et qui ne risquent sans doute pas grand chose en parlant aujourd’hui (dans la plupart des cas, leur carrière est assurée, et il est vraisemblable que leur consentement passé y a contribué), mais des jeunes femmes qui, en osant parler se mettent concrètement en danger, et sont tout à fait à même d’en subir les conséquences physiques et familiales.

Les jeunes femmes en question risquent concrètement, dès à présent, l’agression, l’exclusion, voire la mort. Elles sont, en France et en Europe, dans un contexte où Tariq Ramadan jouit de multiples protections, souvent très haut placées, de multiples compagnons de route qui se situent dans les milieux islamiques, mais aussi dans les milieux de gauche et gauchistes. Elles vont subir l’intimidation, et sont à même de se rétracter à tout instant.

Il n’est même pas certain, si Tariq Ramadan est mis en examen, qu’un procès digne de ce nom pourra avoir lieu.

Il existe, de surcroit, une différence entre Harvey Weinstein, Kevin Spacey et Tariq Ramadan: les deux premiers ont un comportement que l’éthique qui prévaut encore à ce jour dans le monde occidental réprouve, le second a un comportement que la conception islamique du monde peut tout à fait admettre, et qui est monnaie courante dans le monde musulman.

Et il existe de facto, en raison de cette différence, une démarcation essentielle entre les jeunes femmes victimes de Harvey Weinstein et Kevin Spacey et les jeunes femmes victimes de Tariq Ramadan: dans le monde occidental, les femmes sont considérées comme égales en droit aux hommes, dans le monde musulman (et dans les communautés musulmanes présentes dans le monde occidental), ce n’est pas du tout le cas.

La question qui devrait se trouver posée dès cet instant, depuis et par le dossier Tariq Ramadan est celle de la religion musulmane, de son rapport à la démocratie, à la liberté, au droit et à l’égalité de droit. Cette question aurait dû se trouver posée, déjà, lors du procès d’Abdelkader Merah, où elle aurait pu venir s’ajouter à de multiples questions qui y ont été laissées de coté: celle de la violence dans l’islam, celle de l’antisémitisme islamique, celle du rejet de la civilisation occidentale par les prêcheurs de haine islamiques. Tout laisse craindre que la question ne sera pas posée.

La plupart des livres qui paraissent aujourd’hui sur l’islam en France et en Europe sont imprégnés d’une déférence peureuse envers l’islam, et disent que les islamistes “abusent” d’une “grande et noble religion”. Les rares livres qui vont plus loin et osent dire ce qu’est l’islam depuis quatorze siècles sont mis de coté ou étiquetés d’ »extrême droite” par les milieux de gauche et gauchistes aux fins d’évacuer le débat.

L’alternative est terriblement simple.

Ou bien le débat aura lieu. Ou bien la civilisation occidentale aura les plus grandes difficultés à survivre.

Tariq Ramadan est, selon toute apparence, démasqué, mais c’est très insuffisant. Vraiment très insuffisant.

Les lourdes menacent qui pèsent à nouveau sur Charlie Hebdo en raison d’un dessin caricaturant Tariq Ramadan montrent à l’évidence que c’est absolument insuffisant.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

© Guy Millière pour Dreuz.info. Toute reproduction interdite sans l’autorisation écrite de l’auteur.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz