FLASH
[24/05/2018] Israël autorise la construction de 2500 logements en Judée Samarie revendiquée par les colons arabes  |  Israël, Jérusalem : pendant la nuit, la police des frontières a arrêté un terroriste palestinien qui avait tiré sur des soldats et projeté sa voiture contre celle de l’armée  |  Elon Musk (Tesla) aux médias : « pourquoi croyez-vous que Trump a été élu ? Parce que plus personne ne vous croit. Vous avez perdu toute crédibilité depuis longtemps »  |  [23/05/2018] Allemagne : les étudiants de l’université Gutenberg virent les militants antisémites de BDS à coup de pied au cul  |  Si le taux de popularité de Trump atteint 50% contre 48% pour Obama à la même période, cela dit quoi des médias qui le disent incapable ?  |  Effet Trump : le taux de popularité du président atteint 50% dans le sondage Reuters, et les Républicains sont en tête pour les élections de mi-mandat  |  [22/05/2018] Effet Trump : plus de 70% des Américains attribuent la bonne santé de l’économie et le faible taux de chômage à Trump – et 91% des médias refusent d’en parler  |  ISIS a mis le feu à son quartier général dans le camp palestinien de Yarmouk  |  Gaza : les manifestants décrits comme pacifiques ont mis le feu à un poste militaire israélien. Tsahal a riposté  |  [21/05/2018] Le Paraguay inaugure aujourd’hui son ambassade à Jérusalem- le quai d’Orsay se fait livrer des laxatifs  |  [20/05/2018] Le Président Trump vient de demander officiellement une enquête pour savoir si le FBI et le département de la Justice d’Obama ont placé une taupe dans sa campagne présidentielle  |  [19/05/2018] Fusillade de Santa Fe : des photos nazis sur l’ordinateur de l’auteur de la tuerie (10 morts, 10 blessés)  |  [18/05/2018] Santa Fe : la tuerie de l’école a été arrêtée grâce à un professeur armé, comme Trump l’avait proposé : rien ne protège mieux des armes que les armes  |  Syrie : Les médias arabes affirment que l’explosion est une attaque israélienne sur des missiles utilisés par le Bavar-373, la version iranienne du système de défense antimissile russe S-300  |  Syrie : multiples explosion dans des dépôts d’armes à Hama près de l’aéroport militaire  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 17 novembre 2017

Après les avoir encadrées pendant des mois, la police doit désormais empêcher, dès ce vendredi, toute nouvelle prière devant l’hôtel de ville de Clichy-la-Garenne.

Le message est ferme. A l’issue d’une réunion de médiation qui se tenait ce jeudi après-midi, le préfet des Hauts-de-Seine a affirmé qu’il « s’opposerait désormais à toute nouvelle prière de rue à Clichy ». Le représentant de l’Etat entend désormais « faire obstacle avec les moyens qui sont les siens à toute réapparition de prière de rue ».

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Depuis huit mois, l’Union des associations musulmanes de Clichy (UAMC) organise chaque vendredi des prières de rue à quelques mètres de l’hôtel de ville pour protester contre son expulsion, prononcée après expiration de son bail précaire. Des prières jusqu’ici encadrées par un important dispositif policier. Vendredi dernier, la mairie (LR) de Clichy avait organisé une manifestation d’élu pour dénoncer ces prières répétées dans l’espace public.
Les fidèles redirigés vers la salle des Trois-Pavillons

Un important dispositif policier est donc à prévoir dès ce vendredi aux abords de l’hôtel de ville de Clichy. Mais le préfet a aussi assuré vouloir trouver des « solutions d’avenir ». Dans un premier temps, l’UAMC s’engagerait à proposer aux fidèles d’aller prier dans la salle de la rue des Trois-Pavillons, qu’ils refusaient jusqu’ici car l’estimant trop petite et excentrée.

« L’Etat pense qu’il y a la capacité d’accueillir tout le monde » souligne le préfet, sous condition de certaines mesures d’ajustement comme le doublement des prières le vendredi. A plus long terme, l’association va continuer de chercher un local ou un terrain pour disposer de sa propre salle de prière. La mairie de Clichy a fait savoir qu’elle ne s’y opposerait pas.
Une plainte déposée après la manifestation

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Une nouvelle réunion est programmée lundi avec les avocats des différentes parties sur « les conditions juridiques de la cohabitation et discuter d’une possible fusion des associations (NDLR : avec l’AIDE, qui gère la salle des Trois-Pavillons) », précise le préfet. Le maire (LR) Rémi Muzeau se dit « satisfait » de cette issue qui répond, selon lui, aux « exigences du ministre de l’Intérieur qui ne savait pas qu’il existait déjà un lieu de culte décent à Clichy ».

Par ailleurs, le parquet de Nanterre a bien reçu, mardi, une plainte contre X émanant de l’UAMC pour « violences aggravées » et « participation à un groupement préparant des violences ou dégradations » après la manifestation des élus de vendredi. Une enquête est ouverte. Pour le maire de Clichy, cette plainte constitue une réaction « inappropriées dans le contexte d’apaisement souhaité par tous ». Contactée, l’UAMC n’a pas souhaité réagir.

Source : Leparisien.fr

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz