FLASH
[23/09/2018] La région suisse de Saint-Gall vote massivement en faveur de l’interdiction de la burqa  |  La nouvelle tenue du personnel du SAMU varois comporterait un gilet pare-balles  |  Après avoir accusé les policiers de -chier dans leur froc- et de ne pas -avoir les couilles- d’aller dans les quartiers difficiles, #YannMoix est invité par un syndicat policier à un reportage en zone sensible. « On verra s’il a les couilles »  |  Affaire Kavanaugh : Un 3e témoin cité par Christine Ford comme ayant été présent rejette ses allégations  |  [22/09/2018] Deux ballons chargés d’explosifs envoyés depuis Gaza atterrissent dans le sud d’Israël, aucune mention dans la presse : les journaux veulent que les Français pensent que les palestiniens sont des victimes, plus grand mensonge du siècle  |  Le multiculturalisme a tué l’utopie suédoise : Les statistiques montrent que la Suède, autrefois un pays où l’on pouvait se promener dans les rues la nuit en toute sécurité, est devenue un pays truffé de crimes  |  Suite à dénonciation anonyme, la police israélienne a arrêté un terroriste musulman de 21 ans qui planifiait une attaque terroriste dans la ville d’Afula au nord  |  Le « tsunami » de #fakenews pendant la présidentielle était une Fake news. Seulement 1% des contenus circulant sur Twitter étaient des fake news selon le CNRS. Pour « Le Monde », sur 60 millions de tweets politiques, 5.000 contenaient des « fausses informations »  |  Plusieurs membres de la garde militaire d’élite iranienne tués par des terroristes lors d’une parade militaire  |  Hier soir, des terroristes ont lancé une bombe artisanale sur la communauté israélienne de Beit-El, au nord de Jérusalem. Évidement, les médias sont trop malhonnêtes pour informer le public  |  [21/09/2018] Médine ne chantera pas au #Bataclan : la mobilisation a porté ses fruits. L’islam perd une bataille  |  Des rapports font état de bombardements Israéliens dans l’est de Gaza  |  Un incendie dans le kibboutz Nir à été déclenché par un ballon incendiaire  |  [20/09/2018] Un avion militaire israélien a frappé des terroristes qui ont lancé des cocktails Molotov  |  Un avion de chasse Israélien a détruit un avant poste du Hamas  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Mireille Vallette le 17 novembre 2017

La grande mosquée de Genève a prouvé son radicalisme lors de nombreuses péripéties. Le chef des salafistes vient faire le ménage et instaurer le nouvel islam, tout de modération, de son pays.

Sensationnel! La Tribune de Genève a obtenu une «interview exclusive» du secrétaire général de la Ligue islamique mondiale. Titre: «Coup de balai en vue à la mosquée de Genève». Le quotidien offre une tribune libre au responsable du satellite du royaume, Mohamed bin Abdulkarim al-Issa qui a été surpris d’apprendre que des employés étaient fichés S, que deux jeunes qui fréquentaient la mosquée étaient partis pour la Syrie, que sa gestion est rocambolesque, etc.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Après quelques décennies et environs 70 milliards dépensés pour distiller le venin extrémiste de par le monde, le prince héritier Mohammed ben Salmane Al Saoud l’affirme: son royaume va devenir fréquentable. «Nous ne ferons que retourner ( ???) à un islam modéré, tolérant et ouvert sur le monde et toutes les autres religions», a-t-il déclaré lors d’une conférence économique à Riyad. En attendant cet heureux jour, il a entrepris une vaste purge dont l’objectif est selon tous les analystes de s’assurer le pouvoir.

Dans la «législation» saoudienne, rien n’a changé. Le prestigieux interlocuteur de la Tribune élude la question de la condamnation de Raif Badawi à mille coups de fouet. C’est pas moi qui l’ai condamné, dit-il en substance, j’étais ministre! C’est vrai, il était bien ministre…de la justice! Même parler franc sur la purge en cours: «Je ne suis pas le ministre de la justice ni le procureur général (rires). Et comme je ne suis plus ministre, je ne ferai pas plus de commentaires.» On se souvient que 15 des 19 terroristes du World Trade Center étaient Saoudiens. Les compromissions de la théocratie avec Al Qaïda et plus tard l’État islamiste sont nombreux.

Le secrétaire Mohamed bin Abdulkarim al-Issa n’annonce pas le moins du monde la suppression de la torture du fouet, ni l’abolition de la décapitation, pas plus la mort pour apostasie ou la lapidation. Pas d’annonce de l’aube d’une liberté d’expression. Il rappelle ce que chacun sait: «l’école wahhabite diffère complétement des idées extrémistes…»

Question gestion des centres européens, on en est à «la première étape (…) l’état des lieux». A Genève le «coup de balai» annoncé par la Tribune ne consiste pour l’instant qu’à un changement des membres de son organisme de gestion. On a supprimé une pelletée de membres du Conseil de fondation. Rien ne dit que ceux qui restent sont plus ouverts que les autres. Et le directeur qui s’est illustré par son incompétence et par le radicalisme qui sévit dans cette mosquée en est toujours membre.

Le secrétaire de la LIM se montre impitoyable, allant jusqu’à imaginer fermer la mosquée si elle renâcle devant sa nouvelle vision. Il propose aussi de subventionner la formation continue d’imams à l’université de Genève. Évidemment, l’histoire de ces dernières décennies montre que jamais il ne viendrait à l’idée d’un islamiste de nous berner.

Le spécialiste de service Hasni Abidi paraphrase les sympathiques projets du prince héritier et de son fidèle disciple d el aLIM, et conclut: «Ce qui va se jouer ces prochains jours à la grande mosquée de Genève est essentiel. Si la LIM restructure ce lieu prestigieux pour elle, en changeant le personnel et en renouvelant le conseil de fondation selon les recommandations suisses, cela donnera un signal politique fort et redorera l’image de l’Arabie saoudite dans le monde.» Mazette, une petite mosquée de Suisse capable de redorer l’image du royaume sur la planète, qui l’aurait cru?

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Mireille Vallette pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz