FLASH
[24/05/2018] Israël autorise la construction de 2500 logements en Judée Samarie revendiquée par les colons arabes  |  Israël, Jérusalem : pendant la nuit, la police des frontières a arrêté un terroriste palestinien qui avait tiré sur des soldats et projeté sa voiture contre celle de l’armée  |  Elon Musk (Tesla) aux médias : « pourquoi croyez-vous que Trump a été élu ? Parce que plus personne ne vous croit. Vous avez perdu toute crédibilité depuis longtemps »  |  [23/05/2018] Allemagne : les étudiants de l’université Gutenberg virent les militants antisémites de BDS à coup de pied au cul  |  Si le taux de popularité de Trump atteint 50% contre 48% pour Obama à la même période, cela dit quoi des médias qui le disent incapable ?  |  Effet Trump : le taux de popularité du président atteint 50% dans le sondage Reuters, et les Républicains sont en tête pour les élections de mi-mandat  |  [22/05/2018] Effet Trump : plus de 70% des Américains attribuent la bonne santé de l’économie et le faible taux de chômage à Trump – et 91% des médias refusent d’en parler  |  ISIS a mis le feu à son quartier général dans le camp palestinien de Yarmouk  |  Gaza : les manifestants décrits comme pacifiques ont mis le feu à un poste militaire israélien. Tsahal a riposté  |  [21/05/2018] Le Paraguay inaugure aujourd’hui son ambassade à Jérusalem- le quai d’Orsay se fait livrer des laxatifs  |  [20/05/2018] Le Président Trump vient de demander officiellement une enquête pour savoir si le FBI et le département de la Justice d’Obama ont placé une taupe dans sa campagne présidentielle  |  [19/05/2018] Fusillade de Santa Fe : des photos nazis sur l’ordinateur de l’auteur de la tuerie (10 morts, 10 blessés)  |  [18/05/2018] Santa Fe : la tuerie de l’école a été arrêtée grâce à un professeur armé, comme Trump l’avait proposé : rien ne protège mieux des armes que les armes  |  Syrie : Les médias arabes affirment que l’explosion est une attaque israélienne sur des missiles utilisés par le Bavar-373, la version iranienne du système de défense antimissile russe S-300  |  Syrie : multiples explosion dans des dépôts d’armes à Hama près de l’aéroport militaire  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 17 novembre 2017

Le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb a présenté les chiffres après avoir été forcé à le faire par des politiciens conservateurs et le Front national, lors d’un débat sur le budget français pour l’immigration pour 2018.

Alors que Collomb affirme qu’il y a 300 000 migrants clandestins, le nombre de bénéficiaires de l’aide médicale d’État suggère un chiffre entre 300 000 et 400 000, rapporte l’Express.

Ce que ne dit pas l’Express, ni le gouvernement, ni d’ailleurs les Français, c’est pourquoi les contribuables sont-ils obligés de financer des personnes qui ne respectent ni la loi française, ni la France, ni ses institutions.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

« Nous pensons que nous avons environ 300 000 personnes illégales », a dit M. Collomb, ajoutant: « Nous essayons de mettre en œuvre une politique afin que ceux qui se voient refuser l’asile puissent être forcés de quitter le territoire ». Notes les mots signes d’impuissance totale – pire,  de complicité : « nous essayons », « puissent être forcés »

Alors que Collomb a noté que les procédures d’expulsion globales étaient en hausse de 6,5 pour cent, celles pour les migrants dans le cadre de l’accord de Dublin ont augmenté de 124 pour cent. En vertu de l’accord de Dublin de l’Union européenne, les demandeurs d’asile peuvent être expulsés vers l’État membre de l’UE dans lequel ils ont demandé l’asile pour la première fois. Vers l’Etat membre, n’est ce pas ridicule et aberrant, alors qu’ils devraient être renvoyés dans leurs pays respectifs.

Chaque année, la France initie entre 75 000 et 90 000 procédures d’expulsion, mais les affaires finissent par des non-expulsions physiques.

Le ministre de l’Intérieur a dit que la priorité actuelle du gouvernement en matière d’immigration est moins axée sur la déportation et plus axée sur la prévention des migrants économiques illégaux, en signant des accords avec les gouvernements à l’étranger.

Le président français Emmanuel Macron a annoncé au début de l’année que la France travaillerait avec le Tchad et le Niger pour créer des centres de traitement des demandes d’asile afin d’éviter les décès dans le Méditerranée et d’empêcher l’afflux massif de migrants économiques en Europe.

Le budget de l’immigration de 2018 devrait également connaître une augmentation de 26% pour atteindre 1,38 milliard d’euros, ce qui permettra de financer des projets d’intégration pour les demandeurs d’asile ainsi que des cours de français, des logements sociaux et d’autres projets. C’est la première fois dans l’histoire que l’intégration des migrants est financée – les migrants précédents se débrouillaient tout seul. Et très bien.

Le budget est loin en dessous du budget de l’immigration de l’Allemagne voisine qui a grimpé à 9,23 milliards d’euros l’année dernière, en hausse de 73% par rapport à 2015.

Même l’Autriche, dont la population est beaucoup moins nombreuse que la France, devrait verser cette année 1,8 milliard d’euros aux demandeurs d’asile, un chiffre proche de l’ensemble du budget militaire du pays.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : traduction © Marina Linardi pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz