FLASH
[24/05/2018] Israël autorise la construction de 2500 logements en Judée Samarie revendiquée par les colons arabes  |  Israël, Jérusalem : pendant la nuit, la police des frontières a arrêté un terroriste palestinien qui avait tiré sur des soldats et projeté sa voiture contre celle de l’armée  |  Elon Musk (Tesla) aux médias : « pourquoi croyez-vous que Trump a été élu ? Parce que plus personne ne vous croit. Vous avez perdu toute crédibilité depuis longtemps »  |  [23/05/2018] Allemagne : les étudiants de l’université Gutenberg virent les militants antisémites de BDS à coup de pied au cul  |  Si le taux de popularité de Trump atteint 50% contre 48% pour Obama à la même période, cela dit quoi des médias qui le disent incapable ?  |  Effet Trump : le taux de popularité du président atteint 50% dans le sondage Reuters, et les Républicains sont en tête pour les élections de mi-mandat  |  [22/05/2018] Effet Trump : plus de 70% des Américains attribuent la bonne santé de l’économie et le faible taux de chômage à Trump – et 91% des médias refusent d’en parler  |  ISIS a mis le feu à son quartier général dans le camp palestinien de Yarmouk  |  Gaza : les manifestants décrits comme pacifiques ont mis le feu à un poste militaire israélien. Tsahal a riposté  |  [21/05/2018] Le Paraguay inaugure aujourd’hui son ambassade à Jérusalem- le quai d’Orsay se fait livrer des laxatifs  |  [20/05/2018] Le Président Trump vient de demander officiellement une enquête pour savoir si le FBI et le département de la Justice d’Obama ont placé une taupe dans sa campagne présidentielle  |  [19/05/2018] Fusillade de Santa Fe : des photos nazis sur l’ordinateur de l’auteur de la tuerie (10 morts, 10 blessés)  |  [18/05/2018] Santa Fe : la tuerie de l’école a été arrêtée grâce à un professeur armé, comme Trump l’avait proposé : rien ne protège mieux des armes que les armes  |  Syrie : Les médias arabes affirment que l’explosion est une attaque israélienne sur des missiles utilisés par le Bavar-373, la version iranienne du système de défense antimissile russe S-300  |  Syrie : multiples explosion dans des dépôts d’armes à Hama près de l’aéroport militaire  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 18 novembre 2017

Les médias, le New York Times en tête, font leurs gros titres sur les accusations de harcèlement sexuel et de viol contre Bill Clinton dans les années 90, et affirment maintenant qu’il aurait dû démissionner. Ne nous laissons pas tromper par ce subit revirement.

Certains commentateurs disent « il était temps », après que les médias ont couvert pendant 20 ans l’ancien président et chef du parti Démocrate jusqu’à la semaine dernière.

Ne tombons pas dans le piège Démocrate.

  1. Se la gauche jette les Clinton comme un kleenex usagé, c’est qu’elle est certaine qu’après les révélations de Donna Brazile, la directrice du Comité national démocrate, qu’Hillary Clinton a truqué les primaires pour gagner contre Sanders, a utilisé les fonds des comités locaux du parti pour sa campagne, et détourné l’appareil politique à son profit, le couple est grillé et ne peut plus servir politiquement.
  2. Les médias, les leaders Démocrates, font alors amende honorable et disent être coupables de complicité pour avoir couvert Bill Clinton pendant 20 ans : le piège est bien monté, mais il ne passe pas l’examen attentif. C’est l’an dernier, pendant la présidentielle, lorsqu’Hillary Clinton niait les accusations portées contre son mari — refusait encore d’accorder le moindre crédit aux femmes qui l’accusaient, que les Démocrates ont couvert le harcèlement sexuel, pas il y a 20 ans.
  3. Les Démocrates, avec ces subits aveux qui ne leur coûtent politiquement strictement rien, s’achètent une nouvelle panoplie de valeurs morales. Après avoir compris qu’Hillary Clinton a détourné d’elle le vote des milleniums et des féministes parce que son message ne passait pas auprès des jeunes générations, la gauche s’offre une virginité de défenseurs des violées, pour faire oublier qu’elle les a piétinées depuis l’affaire Lewinsky jusqu’en 2016.

Certains à droite se demandent d’où vient ce soudain retour de conscience à gauche.

Je suis soufflé de voir cette droite maladroite toujours prête à fournir à la gauche de la débauche la farine dans laquelle elle les roule.

Certains vont même décerner aux Démocrates les palmes de la vertu retrouvée.

Lorsqu’on renonce à ses principes pour des bénéfices politiques, ce ne sont pas des principes, mais des déguisements.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz