FLASH
[24/05/2018] Israël autorise la construction de 2500 logements en Judée Samarie revendiquée par les colons arabes  |  Israël, Jérusalem : pendant la nuit, la police des frontières a arrêté un terroriste palestinien qui avait tiré sur des soldats et projeté sa voiture contre celle de l’armée  |  Elon Musk (Tesla) aux médias : « pourquoi croyez-vous que Trump a été élu ? Parce que plus personne ne vous croit. Vous avez perdu toute crédibilité depuis longtemps »  |  [23/05/2018] Allemagne : les étudiants de l’université Gutenberg virent les militants antisémites de BDS à coup de pied au cul  |  Si le taux de popularité de Trump atteint 50% contre 48% pour Obama à la même période, cela dit quoi des médias qui le disent incapable ?  |  Effet Trump : le taux de popularité du président atteint 50% dans le sondage Reuters, et les Républicains sont en tête pour les élections de mi-mandat  |  [22/05/2018] Effet Trump : plus de 70% des Américains attribuent la bonne santé de l’économie et le faible taux de chômage à Trump – et 91% des médias refusent d’en parler  |  ISIS a mis le feu à son quartier général dans le camp palestinien de Yarmouk  |  Gaza : les manifestants décrits comme pacifiques ont mis le feu à un poste militaire israélien. Tsahal a riposté  |  [21/05/2018] Le Paraguay inaugure aujourd’hui son ambassade à Jérusalem- le quai d’Orsay se fait livrer des laxatifs  |  [20/05/2018] Le Président Trump vient de demander officiellement une enquête pour savoir si le FBI et le département de la Justice d’Obama ont placé une taupe dans sa campagne présidentielle  |  [19/05/2018] Fusillade de Santa Fe : des photos nazis sur l’ordinateur de l’auteur de la tuerie (10 morts, 10 blessés)  |  [18/05/2018] Santa Fe : la tuerie de l’école a été arrêtée grâce à un professeur armé, comme Trump l’avait proposé : rien ne protège mieux des armes que les armes  |  Syrie : Les médias arabes affirment que l’explosion est une attaque israélienne sur des missiles utilisés par le Bavar-373, la version iranienne du système de défense antimissile russe S-300  |  Syrie : multiples explosion dans des dépôts d’armes à Hama près de l’aéroport militaire  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 19 novembre 2017

Monsieur Jean-Patrick Grumberg,

Votre article du 02 novembre 2017, intitulé « Faut-il aimer la France » ne m’a pas laissé de marbre, comme aucun de vos articles, d’ailleurs, tous emprunts d’une grande pertinence et d’une grande intelligence.

Merci de poser la question ; nous nous la posons presque chaque jour, ici en France. À soixante ans passés, je me la suis posée dix mille fois, mais aujourd’hui la réponse m’effraie.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Je suis d’accord avec vous quand vous dites que la situation s’est dégradée depuis Giscard d’Estaing ; ce bellâtre se rêvait président de l’Europe et la France était devenue trop petite pour sa grosse tête d’œuf et de polytechnicien. Lui et les présidents qui ont suivi n’ont fait que descendre les escaliers de l’Élysée. Pas un seul n’a été digne, depuis, de ce qui était jadis la légitimité et la grandeur d’un Roi de France. Nous avons vénéré des grands rois, des petits, des empereurs et des présidents du conseil. Notre histoire est un roman que le monde entier nous envie et les philosophes allemands du XIXe ne concevaient même pas la Science autrement écrite qu’en français. Las, on crache dessus aujourd’hui, on se demande pourquoi.

À la télévision, récemment, un Français (breton, originaire de Lorient) résidant depuis plusieurs années à Singapour avec sa famille, disait à un journaliste que pour lui le sentiment d’être Français se résumait à une formule simple mais profonde : quand il lui arrivait d’entendre le son d’un biniou ou d’une cornemuse sur des ondes radio ou télé, il comprenait qu’il y avait « le pays que l’on habite et le pays qui vous habite » ; son pays était sa Bretagne natale et il mourrait avec elle au fond du cœur.

Vos questions, Monsieur Grumberg, et les réponses que vous vous faites, nous nous les faisons également, avec un chagrin grandissant. Il y a beaucoup d’indifférence, de renoncements, de spéculations, de je-m’en-foutisme et d’égoïsme autour de nous. Pour ma part, je comprends mieux aujourd’hui ce qu’a été la collaboration avec l’ennemi pendant la Seconde Guerre mondiale ; nous ne vivons pas autre chose qu’une collaboration, sinon une « Soumission » comme l’a très bien ressenti Michel Houellebecq. J’ai relu récemment « Le premier cercle » de Soljenitsyne ; non plus de façon dégagée, comme en 1970, mais avec une sorte d’angoisse prospective (Freud dirait une « angoisse d’attente »).

Les mécanismes de l’amour de son pays participent de la construction de la psyché humaine et celle de la civilisation. Je suis atterré par le nombre de Français qui s’en contre-foutent. Ceux qui sont incapables de cet amour ne mériteraient pas qu’on leur prête attention ; mais ils sont devenus puissants et méchants. Non bien sûr que ce n’est plus réciproque ! Trop belle, la France, comme la Joconde, est en déshérence.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Georges Balcon pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz