FLASH
[13/12/2017] Avec 5000 euros par mois, la députée LREM se plaint de devoir « manger pas mal de pâtes »  |  Edouard Philippe nomme un rappeur qui traite les Français de porcs, au Conseil national du numérique  |  Médiapart demande que l’académicien Alain Finkielkraut soit exclu de l’Académie Française. Sans surprise, les lecteurs de Mediapart se déchaînent dans leurs commentaires antisémites  |  Religion d’amour et de tolérance : En Egypte à l’islam très modéré, Sheema, une chanteuse pop, a été condamnée à 2 mois de prison pour « incitation à la débauche »  |  Erdogan appelle tous les pays du monde Arabe à reconnaître Jérusalem comme capitale d’un pays inexistant, l’Etat de Palestine : tout repose sur du vent  |  USA Today donne un exemple de la noblesse et du respect de la neutralité du journalisme : « Trump n’est même pas digne de nettoyer les chiottes de la librairie Obama »  |  Des Parisiens excédés, des Parisiennes sexuellement harcelées, menacent de déclencher une grève de la faim en raison du danger et de l’insalubrité des camps de réfugiés  |  En panique, le roi de Jordanie affirme maintenant que Jérusalem n’est pas le 3e mais le 1er lieu saint de l’Islam ! Le mensonge arabe est sans limite !  |  Aux abois, Mahmoud Abbas demande à la communauté internationale de retirer à Israël le statut d’Etat  |  [12/12/2017] La Gambie, après avoir suivi les procédures demandées par l’administration américaine, a été retirée de la liste des pays visés par une interdiction d’entrée aux USA  |  Election électrique en Alabama aujourd’hui pour le poste de Sénateur : la Cour suprême donne l’ordre de sauvegarder les images des bulletins de vote électroniques  |  Nettoyage anti-pollution : Israël a éliminé avec un tir depuis un drone, 2 terroristes arabes de Gaza (mise à jour: Israël nie toute implication)  |  [11/12/2017] New York : le terroriste qui a fait exploser une bombe (4blessés légers) s’appelle Afrad Zakhmi, 22 ans du Blangadesh. Et oui encore et toujours ce sont les musulmans qui commettent le plus d’attentats  |  Un migrant musulman du Bangladesh a tenté de faire exploser une bombe a New York  |  Imam Tawhidi: « ouvrez les yeux, nos leaders ont volé nos nations et ils ont accusé Israël et les USA. Puis ils nous ont dit de chanter des slogans de mort à l’occident »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 19 novembre 2017

 

Je suis une goya pro-sioniste depuis la nuit des temps. Je lis régulièrement Dreuz.info et les écrits des commentateurs.

J’étais partie en 1962 pour une année en Israël en kibboutzim et je n’y suis retournée qu’en 2011 en famille… puis en 2012… en 2015 et dernièrement en octobre 2017. À chacun de mes séjours, j’ai écrit quelques lignes à l’intention des goyim français afin de les inciter à visiter Israël. Qu’ils aient un œil neuf sur Israël en ne le considérant pas uniquement en pays réservé aux Juifs ou aux pèlerins chrétiens. Montrer qu’Israël est un pays de tourisme au même titre que les autres pays méditerranéens même si l’histoire est très souvent au rendez-vous.

En octobre, nous avons découvert pendant trois jours la Judée-Samarie en logeant dans un village.

Judée Samarie, pourquoi s’y rendre ?

Afin de percevoir toute la beauté, l’intérêt de ces terres juives et qualifiées injustement de “colonies”, il faut s’y rendre absolument.

J’ai voulu me faire ma propre idée de ces terres ancestrales en programmant un petit séjour.

D’une excursion, on en revient avec le sourire et l’émotion au cœur, mais il y a peut-être mieux et j’espère que le récit que je vais vous en faire vous en donnera l’envie.

Demeurer quelques jours dans un village, une « implantation » au milieu de ces pionniers qui sont en fait le “cœur d’Israël” et non Tel Aviv comme se plaisent à le répéter à l’infini les journalistes de tous les pays.

Je suis une goya, non chrétienne, j’ai visité plusieurs fois Israël et j’ai eu envie d’aller voir sur place ces « affreux colons des Territoires occupés ».

En tant que goya, on peut me dire « de quoi te mêles-tu ? »

C’est vrai, si les Israéliens, si les juifs de diaspora en visite en Israël, n’ont pas envie de séjourner en Judée-Samarie, en quoi cela me regarde-t-il ?

Je sais également que les juifs en vacances en Israël sont « happés » par oncles, tantes, cousins, neveux…..

Or, l’avantage de la goya est : pas de famille et de lieux de pèlerinage chrétien.

Tout le temps disponible, nous pouvons le consacrer entièrement à Israël, sa géographie, son histoire multi-millénaire et immédiate, puis prendre le temps de regarder son peuple vivre.

Bien évidemment, il nous fallait un guide, et vu mon habitude à déclencher les voyages à la dernière seconde, le premier guide francophone à répondre en acceptant de conduire notre voiture de location en Judée-Samarie aux dates désirées, fut Ariel. Ariel Assaf (arielguide.wix.com) du village de Dolev en Samarie. Ariel qui a grandi à Strasbourg, est monté en Israël où il a fait une carrière d’ingénieur comme officier dans l’armée israélienne.

Au sujet des guides, nous, francophones, avons beaucoup de chance.

  • En 2012, nous avions eu à Jérusalem et pour le Golan : David Mansour, adorable et excellent guide, mais ne conduisant pas…
  • et là, en 2017, nous avions quelques années de plus pour l‘aventure de Judée-Samarie. Pour Jérusalem et la Cité de David, Cité que nous ne connaissions pas, nous avons eu la chance de la découvrir avec Orah Sofer. Orah et son époux Shaul sont d’excellents guides. Et il y en a certainement beaucoup d’autres excellents.
  • David, Orah, Ariel sont tous juifs (j’aime bien faire enrager les lecteurs) et sionistes. Mais, les chrétiens partant à la recherche des origines de leur foi trouveront dans ces guides toutes les connaissances et le respect qu’ils attendent.
  • Des guides en keffieh, j’en ai entendu beaucoup, dans différents lieux d’Israël, pour piloter des groupes chrétiens et leurs explications souvent en anglais étaient gratinées ! Entendez par cela, que la propagande anti-israélienne y prend toute sa place.
  • Récemment encore, un juif américain a eu droit à toute la litanie sur la Jérusalem “occupée” par un guide qui n’en était même pas un (c’est à dire sans accréditation du ministère du Tourisme), mais un opposant anti-israélien américain de gauche qui refaisait l’histoire à tout un groupe de touristes.

Je ne vais pas vous raconter mes trois jours en Judée-Samarie. Juste le nécessaire. Ariel s’est occupé de notre hébergement à Dolev et comme nous rentrions tard le soir (presque 700km en 3 jours) son épouse Myriam et lui nous ont accueillis pour les dîners. En tant que goyim incultes, nous avons dû faire tous les « interdits » religieux possibles, mais ils n’ont rien dit.

Maintenant je reviens à l’objet de mon écrit : « Pourquoi aller ou plutôt séjourner en Judée-Samarie » ?

  • Pour les Juifs : avec la Route des Patriarches, vous êtes sur la Route de vous-mêmes.
  • Pour les chrétiens : sans les Judéens, vous seriez quoi : toujours avec les panthéons gréco-romains ?
  • Pour les athées : la Judée-Samarie, c’est l’origine de votre culture judéo-chrétienne.

J’ai ressenti chez ces pionniers qui reprennent presque « mètre par mètre » la terre de leurs pères, de vos pères, des regrets : Israéliens et Juifs de diaspora, vous n’êtes pas très nombreux à venir leur rendre visite. En plus d’un soutien moral, il y a les retombées économiques. La région est pourtant belle, les possibilités d’hébergement existent et des personnes qui ne demandent qu’à vous accueillir.

J’ai demandé pourquoi. Réponse : « parce qu’ils ont peur ».

Oui, vous avez peur, mais vous n’avez pas peur de vous promener à Barcelone, de faire du vélo à New York, d’aller voir un feu d’artifices à Nice, d’aller écouter un groupe musical à Paris, de prendre le métro à Bruxelles, de vivre dans Paris ou le « neuf-trois ».

On sait que le danger est présent dans la région, mais il l’est également là où on l’attend le moins, et en pire.

Aller leur rendre visite, ne serait-ce pas une façon de les remercier pour la protection qu’ils vous assurent.

Israéliens : ces « pionniers » qu’ils soient proches de vous religieusement ou politiquement ou pas du tout, que certains vous soient sympathiques ou pas du tout, sont vos gardiens. D’une certaine manière et différemment de Tsahal, ils protègent – rien que par leur présence – Israël, comme une digue protège les terres.

Un soir, à la nuit tombante, Ariel nous a emmenés au sommet de la montagne au-dessus de Dolev..

Et là, ce fut le choc : toute la plaine côtière illuminée à nos pieds d’Ashdod à Netanya, environ 4 millions d’Israéliens. À notre portée… À la portée des Arabes de Ramallah, Djenine, Naplouse…

On voyait les pistes de Ben Gourion et les avions qui y décollaient ou s’y posaient.

J’avoue avoir ressenti un réel effroi devant cette proximité : Les juifs de Judée Samarie ont repris le flambeau des Judéens qui n’ont jamais voulu abdiquer devant quiconque. Aujourd’hui encore, ils sont les Gardiens d’Israël.

Quant aux critiques récurrentes sur ces magnifiques Juifs de Judée-Samarie, elles sont non seulement malhonnêtes, mais ne tiennent pas compte de la réalité géostratégique de toute la région.

Faudrait-il emmener invariablement tous les tenants de « deux Etats etc. » sur les collines de Judée pour comprendre que non seulement tout ici respire l’histoire juive, mais que les Arabes qui y demeurent peuvent à tout moment devenir une menace réelle pour l’État d’Israël ?

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Kristiane pour Dreuz.info.

Notre chalet à Dolev très confortable, il n’y a pas que des caravanes dans les villages !
La Judée-Samarie : des paysages très divers, rien de grandiose, mais si émouvant et parlant à nos cœurs

Et le rappel du sacrifice de ces Hommes, Femmes et Enfants, même si discret, se fixe à jamais dans nos mémoires :

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz