FLASH
[19/02/2018] Logique : Israël supprime les subventions de l’Etat à un théâtre arabe anti-israélien de Haifa  |  En ½ siècle, le monde est passé de 75% à 9% de la population qui vit dans l’extrême pauvreté  |  Russie : L’Etat islamique revendique l’attentat dans une église du Dagestan qui a fait 5 morts  |  [18/02/2018] Une roquette vient d’être tirée depuis Gaza vers Israël. Les sirènes ont été déclenchées à Sderot et Sha’ar Hanegev  |  Judée Samarie : un terroriste islamiste palestinien muni d’un fusil automatique arrêté devant un tribunal militaire  |  Russie : Un homme ouvre le feu à la sortie d’une église au Daguestan. Au moins 4 morts et 4 blessés  |  Comment dire ça aux médias sans déclencher des crises d’apoplexie : Macron en baisse de 6 points dans les sondages. Trump en hausse de 3 points  |  [17/02/2018] Une roquette tirée depuis Gaza dans le sud d’Israël a atteint une maison d’Ohr Haner, et s’est coincée sur le toit, aucun blessé  |  Plusieurs sirènes ont été activées ce soir au sud d’Israël, forçant les gens d’environ 10 communautés à se réfugier dans les abris – tout ça parce que les Arabes passent leur temps à chercher à tuer des juifs  |  Une roquette tirée de Gaza vers des habitations au sud d’Israël a explosé près d’une maison de Sha’ar Hanegev – pas de victimes  |  Aujourd’hui, Hamas a fait exploser une bombe sur les soldats israéliens sur la clôture de sécurité avec Gaza. En réponse, l’aviation a attaqué 6 cibles du Hamas: 1 tunnel terroriste à Zaytun, des camps militaires près de Deir ElBalah et Khan Yunis  |  Trump: « les médias Fake News ne veulent pas dire que le groupe russe de trolls a été formé en 2014, bien avant ma candidature à la présidence. Peut-être qu’ils savaient que j’allais me présenter même si je ne le savais pas! »  |  « J’ai vu toutes les publicités russes et je peux dire très clairement qu’influencer les élections n’était *PAS* leur but principal. » Rob Goldman, Vice-président des annonces Facebook  |  Le Hamas tient Israël pour responsable de l’aggravation de la situation, car il a demandé à Israël de ne pas riposté aux attaques d’aujourd’hui  |  Tsahal a frappé 6 cibles terroristes à Gaza: 1 tunnel en cours de construction à Zeitoun, 1 site de fabrication d’armes, 1 complexe militaire près de Khan Younis et 3 autres sites terroristes  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 20 novembre 2017

Il y a quelques jours, la chaîne CNN a diffusé un reportage montrant que des migrants étaient vendus comme esclaves près de Tripoli.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Le gouvernement libyen a annoncé ce dimanche l’ouverture d’une enquête sur des cas d’esclavages près de la capitale Tripoli. C’est la chaîne américaine CNN qui a dévoilé cette semaine dans un reportage des images glaçantes montrant une vente aux enchères d’êtres humains. Il s’agit de migrants, vendus par leurs passeurs désireux d’en tirer de l’argent.

Ahmed Metig, vice-premier ministre du gouvernement libyen d’union nationale (GNA), a exprimé « son mécontentement » dans un communiqué diffusé sur Facebook au sujet de la « réapparition du commerce d’esclaves dans la banlieue de Tripoli ». Il a ajouté « qu’il chargera une commission d’enquêter sur ces rapports de presse afin d’appréhender et soumettre les responsables à la justice ».

Indignation internationale

Les images diffusées par CNN ont suscité de nombreuses réactions d’indignation, notamment à l’Onu, et ont largement circulé sur les réseaux sociaux. Un millier de personnes ont manifesté samedi à Paris pour dénoncer la situation.

Dans le reportage, on entend que des hommes sont proposés à la vente pour des travaux agricoles par exemple, puis des voix lancent des prix. La journaliste raconte qu’en moins de dix minutes, deux Nigérians ont été vendus comme esclaves, parfois pour moins de 400 euros chacun…

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Des milliers de personnes tentent chaque année de rejoindre l’Europe en passant par la Libye. Grâce à l’aide de l’Union européenne, les gardes-côtes libyens parviennent désormais à bloquer le départ des bateaux. Les passeurs se retrouvent « coincés » avec des migrants qu’ils ne peuvent faire partir. Quand les migrants ne peuvent plus leur donner d’argent, certains trafiquants n’hésitent plus à les vendre.

La Libye est devenue un véritable enfer pour les migrants. Régulièrement, ils font état de rackets, enlèvements et de tortures subis dans les camps où ils sont détenus.

Source : Leparisien.fr

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz