Quantcast
FLASH
[18/04/2019] #Sarthe : Prise d’otages au supermarché Super U de Bessé-sur-Braye, les gendarmes sur place  |  Effet Trump: Les demandes hebdomadaires de prestations d’assurance-chômage chutent pour la cinquième semaine consécutive, tombant au niveau le plus bas depuis septembre 1969  |  Effet Trump: Les ventes au détail aux États-Unis augmentent au rythme le plus rapide depuis septembre 2017  |  Le président israélien Rivlin vient de charger Netanyahou de former son 5e gouvernement  |  [16/04/2019] Omar Barghouti : « j’ai fondé BDS pour boycotter Israël, pourquoi suis-je boycotté et interdit d’aller aux Etats-Unis ? »  |  Elections israéliennes : après tous les recomptes, Naftali Bennet et Ayelet Shaked sont retoqués  |  Notre Dame : Si les entreprises de rénovation sont coupables alors leurs assurances payerons. Le fait qu on accepte les dons laisse craindre que c’est un attentat  |  Incendie de Notre-Dame : la mairie de Paris débloque 50 millions d’euros pour la reconstruction. N’est ce pas formidable que la mairie ait autant d’argent bloqué !  |  Ca a du bon d’avoir des riches. Un milliardaire français offre 100 millions pour réparer Notre Dame  |  [15/04/2019] L’antisémite Alain Soral condamné à 1 an de prison pour négationnisme – un peu dommage, les autres vont maintenant être plus discrets au lieu d’être repérés et rééduqués  |  [11/04/2019] Effet #Trump : 55% des Américains approuvent la politique de Trump. 58% approuvent l’économie sous Trump (sondage Georgetown)  |  Le président soudanais Ahmad Al Bashir, criminel de guerre du Jihad, évincé par un coup d’État  |  La Haute Cour israélienne approuve la démolition de la maison du tueur de l’adolescente juive israélienne Ori Ansbacher  |  Julian Assange (WikiLeaks) a été arrêté par la police britannique  |  [10/04/2019] Transparence : Les consultations entre le président Rivlin et les chefs des partis seront retransmises en direct pour la première fois dans l’histoire israélienne  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 20 novembre 2017

Il y a quelques jours, la chaîne CNN a diffusé un reportage montrant que des migrants étaient vendus comme esclaves près de Tripoli.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Le gouvernement libyen a annoncé ce dimanche l’ouverture d’une enquête sur des cas d’esclavages près de la capitale Tripoli. C’est la chaîne américaine CNN qui a dévoilé cette semaine dans un reportage des images glaçantes montrant une vente aux enchères d’êtres humains. Il s’agit de migrants, vendus par leurs passeurs désireux d’en tirer de l’argent.

Ahmed Metig, vice-premier ministre du gouvernement libyen d’union nationale (GNA), a exprimé « son mécontentement » dans un communiqué diffusé sur Facebook au sujet de la « réapparition du commerce d’esclaves dans la banlieue de Tripoli ». Il a ajouté « qu’il chargera une commission d’enquêter sur ces rapports de presse afin d’appréhender et soumettre les responsables à la justice ».

Indignation internationale

Les images diffusées par CNN ont suscité de nombreuses réactions d’indignation, notamment à l’Onu, et ont largement circulé sur les réseaux sociaux. Un millier de personnes ont manifesté samedi à Paris pour dénoncer la situation.

Dans le reportage, on entend que des hommes sont proposés à la vente pour des travaux agricoles par exemple, puis des voix lancent des prix. La journaliste raconte qu’en moins de dix minutes, deux Nigérians ont été vendus comme esclaves, parfois pour moins de 400 euros chacun…

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Des milliers de personnes tentent chaque année de rejoindre l’Europe en passant par la Libye. Grâce à l’aide de l’Union européenne, les gardes-côtes libyens parviennent désormais à bloquer le départ des bateaux. Les passeurs se retrouvent « coincés » avec des migrants qu’ils ne peuvent faire partir. Quand les migrants ne peuvent plus leur donner d’argent, certains trafiquants n’hésitent plus à les vendre.

La Libye est devenue un véritable enfer pour les migrants. Régulièrement, ils font état de rackets, enlèvements et de tortures subis dans les camps où ils sont détenus.

Source : Leparisien.fr

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :