Quantcast
FLASH
[21/11/2019] Israeli AG a décidé : Le Premier ministre israélien Netanyahou sera inculpé de corruption dans l’affaire 4000 et d’abus de confiance dans les affaires 1000 et 2000  |  Les forces de sécurité israéliennes ont arrêté le gouverneur de l’Autorité palestinienne de Jérusalem, Adnan Ghaith, après avoir effectué un raid à son domicile dans le quartier Silwan de Jérusalem  |  [20/11/2019] #Israël a encore bombardé des sites de caches d’armes en Syrie appartenant aux Iraniens, et arrêté 4 missiles tirés depuis la #Syrie  |  [18/11/2019] Horrible nouvelle – La majorité des Américains ne veut pas de destitution, 76 % ne font pas confiance aux démocrates et croient que les médias font pression pour la destitution  |  [17/11/2019] La zone verte fortifiée de Bagdad, qui abrite des ambassades et des bâtiments gouvernementaux, a été touchée par une roquette. Pas de victime  |  Deux croix gammées ont été découvertes dans les toilettes d’une école du Maryland  |  Tout va mieux avec Macron : 7 Français sur 10 préfèrent avoir froid plutôt qu’allumer le chauffage  |  Netanyahou dimanche matin « Notre politique de sécurité n’a pas changé, pas même légèrement. Nous avons gardé toute notre liberté d’action et nous porterons atteinte à ceux qui veulent nous atteindre”  |  [16/11/2019] C’est reparti. Les foules de Téhéran crient « Mort au Dictateur » et « Reza Shah repose en paix. »  |  Syrie : Une grosse explosion frappe un terminal de bus à Al-Bab sous contrôle turc. 10 civils auraient été tués, milices Kurdes soupçonnés  |  Regime répressif de Macron contre les Gilets Jaunes : 24 interpellations et plus de 2000 contrôles avant la manif de Paris  |  [15/11/2019] Cette nuit #Israël a bombardé les cibles terroristes du Jihad islamique en réponse aux dernières attaques de roquettes de #Gaza  |  [13/11/2019] Les partisans de Quaido envahissent l’ambassade du Venezuela au Brésil et annoncent la nomination d’un nouvel « ambassadeur »  |  Isère : 20 et 12 ans de prison requis contre le couple salafiste  |  #Israël/ #Gaza: la France condamne les tirs de roquettes terroristes sur l’Etat juif  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 20 novembre 2017

Il y a quelques jours, la chaîne CNN a diffusé un reportage montrant que des migrants étaient vendus comme esclaves près de Tripoli.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Le gouvernement libyen a annoncé ce dimanche l’ouverture d’une enquête sur des cas d’esclavages près de la capitale Tripoli. C’est la chaîne américaine CNN qui a dévoilé cette semaine dans un reportage des images glaçantes montrant une vente aux enchères d’êtres humains. Il s’agit de migrants, vendus par leurs passeurs désireux d’en tirer de l’argent.

Ahmed Metig, vice-premier ministre du gouvernement libyen d’union nationale (GNA), a exprimé « son mécontentement » dans un communiqué diffusé sur Facebook au sujet de la « réapparition du commerce d’esclaves dans la banlieue de Tripoli ». Il a ajouté « qu’il chargera une commission d’enquêter sur ces rapports de presse afin d’appréhender et soumettre les responsables à la justice ».

Indignation internationale

Les images diffusées par CNN ont suscité de nombreuses réactions d’indignation, notamment à l’Onu, et ont largement circulé sur les réseaux sociaux. Un millier de personnes ont manifesté samedi à Paris pour dénoncer la situation.

Dans le reportage, on entend que des hommes sont proposés à la vente pour des travaux agricoles par exemple, puis des voix lancent des prix. La journaliste raconte qu’en moins de dix minutes, deux Nigérians ont été vendus comme esclaves, parfois pour moins de 400 euros chacun…

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Des milliers de personnes tentent chaque année de rejoindre l’Europe en passant par la Libye. Grâce à l’aide de l’Union européenne, les gardes-côtes libyens parviennent désormais à bloquer le départ des bateaux. Les passeurs se retrouvent « coincés » avec des migrants qu’ils ne peuvent faire partir. Quand les migrants ne peuvent plus leur donner d’argent, certains trafiquants n’hésitent plus à les vendre.

La Libye est devenue un véritable enfer pour les migrants. Régulièrement, ils font état de rackets, enlèvements et de tortures subis dans les camps où ils sont détenus.

Source : Leparisien.fr

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz