FLASH
[14/12/2017] Le Maire de Nazareth annule les célébrations de Noël en raison de la décision de Trump sur Jérusalem  |  A cause de ses propos racistes, le gouvernement demande le départ de Rokhaya Diallo du Conseil national du numérique  |  [13/12/2017] Alabama : Après la victoire de Doug Jones, aucune émeute à droite : c’est là qu’on voit qui sont les vrais fascistes  |  Tirs de missiles terroristes sur le sud d’Israël. Les habitants ont été alerté de se réfugier dans les abris  |  Pédophilie, la France a des leçons à recevoir de l’Amérique : dans l’Aude, un homme se prend seulement 5 ans de prison avec sursis pour le viol d’une fillette de 4 ans  |  La mère de l’ancien chef de l’Etat, Andrée Sarkozy, est décédée  |  Deux frères d’Adama Traoré en garde à vue dans le cadre d’une affaire de stupéfiants  |  Avec 5000 euros par mois, la députée LREM se plaint de devoir « manger pas mal de pâtes »  |  Edouard Philippe nomme un rappeur qui traite les Français de porcs, au Conseil national du numérique  |  Médiapart demande que l’académicien Alain Finkielkraut soit exclu de l’Académie Française. Sans surprise, les lecteurs de Mediapart se déchaînent dans leurs commentaires antisémites  |  Religion d’amour et de tolérance : En Egypte à l’islam très modéré, Sheema, une chanteuse pop, a été condamnée à 2 mois de prison pour « incitation à la débauche »  |  Erdogan appelle tous les pays du monde Arabe à reconnaître Jérusalem comme capitale d’un pays inexistant, l’Etat de Palestine : tout repose sur du vent  |  USA Today donne un exemple de la noblesse et du respect de la neutralité du journalisme : « Trump n’est même pas digne de nettoyer les chiottes de la librairie Obama »  |  Des Parisiens excédés, des Parisiennes sexuellement harcelées, menacent de déclencher une grève de la faim en raison du danger et de l’insalubrité des camps de réfugiés  |  En panique, le roi de Jordanie affirme maintenant que Jérusalem n’est pas le 3e mais le 1er lieu saint de l’Islam ! Le mensonge arabe est sans limite !  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 21 novembre 2017

L’Autorité Palestinienne a été condamnée à payer une indemnité de 62 million de shekels (15 millions d’euros, 17 millions $) pour le meurtre de trois israéliens en 2001.

Embed from Getty Images

Le tribunal du district de Jérusalem a condamné l’Autorité palestinienne (AP) et plusieurs terroristes palestiniens à payer 62 millions de shekels en dommages-intérêts civils pour le meurtre de trois Israéliens lors d’une attaque à main armée sur la route nationale 443 le 25 août 2001 pendant la Seconde Intifada.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Le tribunal a spécifiquement déclaré que l’AP était conjointement responsable, à la fois en raison de son lien avec les terroristes et parce que l’AP avait sollicité et aidé la cellule à perpétrer l’attaque.

La décision a été rendue vendredi et le bureau du porte-parole du tribunal l’a annoncé dimanche.

En août 2001, la Seconde Intifada battait déjà son plein et des membres des forces de sécurité de l’AP participaient à des attaques contre des Israéliens.

Les trois Israéliens assassinés dans l’attaque étaient Sharon Ben-Shalom, son mari Yavin Ben-Shalom et son frère Doron Savri.

Deux des enfants de Ben-Shalom, Efrat et Shahar, ont survécu lorsque leur mère a utilisé son corps pour les protéger des balles.

La répartition des dommages est de 24,8 millions de shekels contre l’AP et de 37,2 millions de shekels contre les terroristes eux-mêmes.

Le tribunal a pour la plupart accepté la thèse des plaignants en rejetant l’argument de l’AP selon lequel les plaignants n’avaient pas droit à de nouveaux dommages après avoir déjà été indemnisés par l’Institut national d’assurance en tant que victimes de la terreur.

Néanmoins, la Cour a rejeté les tentatives des plaignants d’augmenter les dommages-intérêts accordés en s’adressant aux tribunaux des États-Unis contre l’AP pour plusieurs centaines de millions, en grande partie parce que la loi israélienne sur les dommages conduit souvent à de plus petites sentences.

Meir Indor du groupe de victimes Almagor a déclaré :

«Alors que l’Autorité palestinienne continue à se laver les mains devant le monde occidental, elle soutient les terroristes à chaque étape du processus».

«De l’incitation à la terreur au financement, à l’équipement pour des actes de terreur à l’accompagnement des terroristes en prison par le ministre ou le bureau des prisonniers qui transfère des paiements aux terroristes et à leurs familles», a dit Indor, «l’AP a joué un double jeu – elle parle de paix tout en aidant le terrorisme».

Une décision antérieure du juge Moshe Drori en septembre 2014 avait déclaré que l’Autorité palestinienne et les terroristes pouvaient être tenus responsables, mais n’avaient pas fixé le montant des dommages-intérêts.

Il y a actuellement d’autres affaires de dommages civils contre l’AP devant les tribunaux israéliens, mais on ne sait pas comment les plaignants pourront obtenir des dommages-intérêts ou si le gouvernement va essayer de coopérer avec eux ou de rester à l’écart pour éviter une impasse diplomatique.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : traduction © Marina Linardi pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz