FLASH
[15/10/2018] Une militante pro-migrant a été violée par un migrant marocain, a rapporté La Voix du Nord  |  New York : Ali Kourani, 34 ans, a été arrêté pour terrorisme après avoir tenté de devenir un informateur du FBI, offrant des informations sur le Hezbollah  |  Beaumont-sur-Oise (95) : un frère d’Adama Traoré jugé pour avoir incendié un bus et roué de coups un chauffeur  |  ‪La Courneuve : un musulman a poignardé un homme en hurlant Allahou Akbar‬  |  Aubervilliers : attaque au couteau à cris d’Allah Aoukbar : probablement un couteau déséquilibré  |  Cologne: la police parle d’une prise d’otage à la gare  |  Breaking: coups de feu à la gare de Cologne. Quartier évacué  |  L’acteur Alec Baldwin appelle les démocrates à « renverser le gouvernement »- gauche pacifiste !  |  Les soldats israéliens ont déjoué une tentative d’attaque au couteau. Tsahal a ouvert le feu et le terroriste a été neutralisé et tué  |  Effet Trump : La monnaie saoudienne n’a jamais été aussi faible en deux ans – en raison de l’affaire Khashoggi  |  La frontière entre Israël et la Syrie a été ouverte pour la première fois en 4 ans  |  22 terroristes Palestiniens arrêtés en Judée-Samarie. Des armes, cartouches, munitions et propagande de haine saisis  |  3 Palestiniens armés de marteaux ont agressé le juge David Mintz à la Cour suprême. Il a réussi à s’échapper et s’est présenté devant le tribunal indemne  |  [14/10/2018] Un garçon de 12 ans blessé à mort à coups de barre de fer en Seine-Saint-Denis  |  L’Italie a expulsé 3 islamistes, dont l’un voulait tuer des « touristes blancs » (entendre par là chrétiens)  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 21 novembre 2017

L’Autorité Palestinienne a été condamnée à payer une indemnité de 62 million de shekels (15 millions d’euros, 17 millions $) pour le meurtre de trois israéliens en 2001.

Embed from Getty Images

Le tribunal du district de Jérusalem a condamné l’Autorité palestinienne (AP) et plusieurs terroristes palestiniens à payer 62 millions de shekels en dommages-intérêts civils pour le meurtre de trois Israéliens lors d’une attaque à main armée sur la route nationale 443 le 25 août 2001 pendant la Seconde Intifada.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Le tribunal a spécifiquement déclaré que l’AP était conjointement responsable, à la fois en raison de son lien avec les terroristes et parce que l’AP avait sollicité et aidé la cellule à perpétrer l’attaque.

La décision a été rendue vendredi et le bureau du porte-parole du tribunal l’a annoncé dimanche.

En août 2001, la Seconde Intifada battait déjà son plein et des membres des forces de sécurité de l’AP participaient à des attaques contre des Israéliens.

Les trois Israéliens assassinés dans l’attaque étaient Sharon Ben-Shalom, son mari Yavin Ben-Shalom et son frère Doron Savri.

Deux des enfants de Ben-Shalom, Efrat et Shahar, ont survécu lorsque leur mère a utilisé son corps pour les protéger des balles.

La répartition des dommages est de 24,8 millions de shekels contre l’AP et de 37,2 millions de shekels contre les terroristes eux-mêmes.

Le tribunal a pour la plupart accepté la thèse des plaignants en rejetant l’argument de l’AP selon lequel les plaignants n’avaient pas droit à de nouveaux dommages après avoir déjà été indemnisés par l’Institut national d’assurance en tant que victimes de la terreur.

Néanmoins, la Cour a rejeté les tentatives des plaignants d’augmenter les dommages-intérêts accordés en s’adressant aux tribunaux des États-Unis contre l’AP pour plusieurs centaines de millions, en grande partie parce que la loi israélienne sur les dommages conduit souvent à de plus petites sentences.

Meir Indor du groupe de victimes Almagor a déclaré :

«Alors que l’Autorité palestinienne continue à se laver les mains devant le monde occidental, elle soutient les terroristes à chaque étape du processus».

«De l’incitation à la terreur au financement, à l’équipement pour des actes de terreur à l’accompagnement des terroristes en prison par le ministre ou le bureau des prisonniers qui transfère des paiements aux terroristes et à leurs familles», a dit Indor, «l’AP a joué un double jeu – elle parle de paix tout en aidant le terrorisme».

Une décision antérieure du juge Moshe Drori en septembre 2014 avait déclaré que l’Autorité palestinienne et les terroristes pouvaient être tenus responsables, mais n’avaient pas fixé le montant des dommages-intérêts.

Il y a actuellement d’autres affaires de dommages civils contre l’AP devant les tribunaux israéliens, mais on ne sait pas comment les plaignants pourront obtenir des dommages-intérêts ou si le gouvernement va essayer de coopérer avec eux ou de rester à l’écart pour éviter une impasse diplomatique.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : traduction © Marina Linardi pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz