FLASH
[13/12/2017] Avec 5000 euros par mois, la députée LREM se plaint de devoir « manger pas mal de pâtes »  |  Edouard Philippe nomme un rappeur qui traite les Français de porcs, au Conseil national du numérique  |  Médiapart demande que l’académicien Alain Finkielkraut soit exclu de l’Académie Française. Sans surprise, les lecteurs de Mediapart se déchaînent dans leurs commentaires antisémites  |  Religion d’amour et de tolérance : En Egypte à l’islam très modéré, Sheema, une chanteuse pop, a été condamnée à 2 mois de prison pour « incitation à la débauche »  |  Erdogan appelle tous les pays du monde Arabe à reconnaître Jérusalem comme capitale d’un pays inexistant, l’Etat de Palestine : tout repose sur du vent  |  USA Today donne un exemple de la noblesse et du respect de la neutralité du journalisme : « Trump n’est même pas digne de nettoyer les chiottes de la librairie Obama »  |  Des Parisiens excédés, des Parisiennes sexuellement harcelées, menacent de déclencher une grève de la faim en raison du danger et de l’insalubrité des camps de réfugiés  |  En panique, le roi de Jordanie affirme maintenant que Jérusalem n’est pas le 3e mais le 1er lieu saint de l’Islam ! Le mensonge arabe est sans limite !  |  Aux abois, Mahmoud Abbas demande à la communauté internationale de retirer à Israël le statut d’Etat  |  [12/12/2017] La Gambie, après avoir suivi les procédures demandées par l’administration américaine, a été retirée de la liste des pays visés par une interdiction d’entrée aux USA  |  Election électrique en Alabama aujourd’hui pour le poste de Sénateur : la Cour suprême donne l’ordre de sauvegarder les images des bulletins de vote électroniques  |  Nettoyage anti-pollution : Israël a éliminé avec un tir depuis un drone, 2 terroristes arabes de Gaza (mise à jour: Israël nie toute implication)  |  [11/12/2017] New York : le terroriste qui a fait exploser une bombe (4blessés légers) s’appelle Afrad Zakhmi, 22 ans du Blangadesh. Et oui encore et toujours ce sont les musulmans qui commettent le plus d’attentats  |  Un migrant musulman du Bangladesh a tenté de faire exploser une bombe a New York  |  Imam Tawhidi: « ouvrez les yeux, nos leaders ont volé nos nations et ils ont accusé Israël et les USA. Puis ils nous ont dit de chanter des slogans de mort à l’occident »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 21 novembre 2017

Hillary Clinton est l’icône du nouveau féminisme : féministe oui, mais seulement quand ça les arrange.

  • En campagne électorale à Cedar Falls dans l’Iowa le 14 septembre 2015 (1), Hillary Clinton parle des agressions sexuelles et la façon dont les femmes doivent réagir :

« Aujourd’hui, je veux envoyer un message à toutes les victimes d’agressions sexuelles. Ne laissez personne vous faire taire. Vous avez le droit d’être entendues. Vous avez le droit d’être crue et nous sommes avec vous. »

  • Le 22 novembre de la même année, dans un tweet, elle insiste : « chaque survivante d’une agression sexuelle mérite d’être entendue, crue et soutenue. »

  • Deux ans plus tard, le 17 novembre 2017, Rita Cosby sur ABC News (2) demande à Hillary Clinton d’évoquer les viols commis par Bill Clinton, dont tous les grands médias, à commencer par le New York Times, ont décidé de ne plus nier l’existence après 30 ans de silence.

Oubliant qu’internet a la mémoire longue, voici la réponse d’Hillary Clinton :

« Chaque situation doit être jugée au cas par cas. Et il y a eu des allégations qui ont été réfutées. C’est dommage que les gens se souviennent mal ou interprètent mal le passé. »

« Je ne sais pas si nous avons le droit de réécrire et de réviser l’histoire », a ajouté Mme Clinton.

Voilà ce qu’elle fait de son « chaque survivante d’une agression sexuelle mérite d’être entendue, crue et soutenue. »

En élisant Donald Trump, le monde a échappé à une fieffée salope.

Hier, un commentateur politique disait que « Si Fox News avait existé à l’époque, les agressions sexuelles de Bill Clinton contre Paula Jones en Alabama en 1991 auraient été révélées, et il n’aurait jamais été élu président. »

Nouvelles accusations

Mis à part les cas jusqu’ici connus d’agressions et de viol : Paula Jones, Kathleen Willey, Juanita Broaddrick, Leslie Millwee (4), quatre femmes viennent de déposer plainte contre Bill Clinton pour des faits qui se sont produits il y a 10 ans lorsque Clinton a travaillé pour le milliardaire Ron Burkle (3).

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

(1) realclearpolitics.com

(2) theblaze.com

(3) dailytelegraph.com.au

(4) businessinsider.com

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz