FLASH
[20/06/2018] Ah j’ai oublié un détail, mais vous aviez deviné : l’homme qui voulait poignarder des passants à Tours hurlait Allahou Akbar  |  Hollywood anti-Trump est moralement exemplaire. L’acteur Peter Fonda a tweeté qu’il faut kidnapper Barron, le jeune fils de Trump, et qu’il soit violé par des pédophiles  |  Tours : un homme a tenté de poignarder des passants cet après-midi et de jeter un homme par dessus un pont  |  [18/06/2018] Gaza : En réponse à un tir de roquette du Hamas, Israël a bombardé 9 cibles terroristes dans 2 camps militaires et 1 fabrique de munitions du Hamas  |  [17/06/2018] Effrayant : La police du quartier Haringey de Londres a arrêté une femme pas du tout folle qui courait après des enfants juifs avec un couteau en criant « Je veux tuer tous les Juifs »  |  Nigel Farage: « Merkel est le passé, Salvini le futur »  |  [16/06/2018] Après l’administration Bush, Trump se retire du Conseil des droits de l’homme de l’ONU, qui est un club obsédé par un seul pays, Israël. Pourquoi est-ce que les États-Unis y sont encore ? Parce qu’Obama l’a rejoint quand il a pris ses fonctions  |  Afghanistan : 26 morts et 54 blessés dans un attentat-suicide parmi une foule célébrant un cessez-le-feu inédit entre talibans et forces de sécurité  |  Un terroriste musulman a percuté une voiture-taxi dans une foule au centre de Moscou, blessant au moins 7 personnes. Le terroriste musulman, qui a tenté de fuir les lieux, a été arrêté  |  Exceptionnel effet Trump : la banque centrale américaine remonte sa prévision de croissance, à 4,8%  |  [15/06/2018] Effet Trump : je sais que les médias s’en fichent, mais les chiffres de l’emploi sont les meilleurs depuis 44 ans  |  Afghanistan : le chef des taliban pakistanais aurait été tué par un drone américain  |  La France a encore condamné Israël à l’ONU lors d’une résolution qui interdit à Israël de se défendre contre les terroristes  |  [14/06/2018] Ah il est beau le ramadan! Un projet d’attentat sur le sol français a été déjoué avec l’arrestation de deux hommes en Seine-et-Marne  |  [13/06/2018] Israël : le directeur du Shin Bet (agence de sécurité) annonce avoir empêché 250 attentats terroristes en 2018  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 21 novembre 2017

Hillary Clinton est l’icône du nouveau féminisme : féministe oui, mais seulement quand ça les arrange.

  • En campagne électorale à Cedar Falls dans l’Iowa le 14 septembre 2015 (1), Hillary Clinton parle des agressions sexuelles et la façon dont les femmes doivent réagir :

« Aujourd’hui, je veux envoyer un message à toutes les victimes d’agressions sexuelles. Ne laissez personne vous faire taire. Vous avez le droit d’être entendues. Vous avez le droit d’être crue et nous sommes avec vous. »

  • Le 22 novembre de la même année, dans un tweet, elle insiste : « chaque survivante d’une agression sexuelle mérite d’être entendue, crue et soutenue. »

  • Deux ans plus tard, le 17 novembre 2017, Rita Cosby sur ABC News (2) demande à Hillary Clinton d’évoquer les viols commis par Bill Clinton, dont tous les grands médias, à commencer par le New York Times, ont décidé de ne plus nier l’existence après 30 ans de silence.

Oubliant qu’internet a la mémoire longue, voici la réponse d’Hillary Clinton :

« Chaque situation doit être jugée au cas par cas. Et il y a eu des allégations qui ont été réfutées. C’est dommage que les gens se souviennent mal ou interprètent mal le passé. »

« Je ne sais pas si nous avons le droit de réécrire et de réviser l’histoire », a ajouté Mme Clinton.

Voilà ce qu’elle fait de son « chaque survivante d’une agression sexuelle mérite d’être entendue, crue et soutenue. »

En élisant Donald Trump, le monde a échappé à une fieffée salope.

Hier, un commentateur politique disait que « Si Fox News avait existé à l’époque, les agressions sexuelles de Bill Clinton contre Paula Jones en Alabama en 1991 auraient été révélées, et il n’aurait jamais été élu président. »

Nouvelles accusations

Mis à part les cas jusqu’ici connus d’agressions et de viol : Paula Jones, Kathleen Willey, Juanita Broaddrick, Leslie Millwee (4), quatre femmes viennent de déposer plainte contre Bill Clinton pour des faits qui se sont produits il y a 10 ans lorsque Clinton a travaillé pour le milliardaire Ron Burkle (3).

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

(1) realclearpolitics.com

(2) theblaze.com

(3) dailytelegraph.com.au

(4) businessinsider.com

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz