FLASH
[14/12/2017] Le Maire de Nazareth annule les célébrations de Noël en raison de la décision de Trump sur Jérusalem  |  A cause de ses propos racistes, le gouvernement demande le départ de Rokhaya Diallo du Conseil national du numérique  |  [13/12/2017] Alabama : Après la victoire de Doug Jones, aucune émeute à droite : c’est là qu’on voit qui sont les vrais fascistes  |  Tirs de missiles terroristes sur le sud d’Israël. Les habitants ont été alerté de se réfugier dans les abris  |  Pédophilie, la France a des leçons à recevoir de l’Amérique : dans l’Aude, un homme se prend seulement 5 ans de prison avec sursis pour le viol d’une fillette de 4 ans  |  La mère de l’ancien chef de l’Etat, Andrée Sarkozy, est décédée  |  Deux frères d’Adama Traoré en garde à vue dans le cadre d’une affaire de stupéfiants  |  Avec 5000 euros par mois, la députée LREM se plaint de devoir « manger pas mal de pâtes »  |  Edouard Philippe nomme un rappeur qui traite les Français de porcs, au Conseil national du numérique  |  Médiapart demande que l’académicien Alain Finkielkraut soit exclu de l’Académie Française. Sans surprise, les lecteurs de Mediapart se déchaînent dans leurs commentaires antisémites  |  Religion d’amour et de tolérance : En Egypte à l’islam très modéré, Sheema, une chanteuse pop, a été condamnée à 2 mois de prison pour « incitation à la débauche »  |  Erdogan appelle tous les pays du monde Arabe à reconnaître Jérusalem comme capitale d’un pays inexistant, l’Etat de Palestine : tout repose sur du vent  |  USA Today donne un exemple de la noblesse et du respect de la neutralité du journalisme : « Trump n’est même pas digne de nettoyer les chiottes de la librairie Obama »  |  Des Parisiens excédés, des Parisiennes sexuellement harcelées, menacent de déclencher une grève de la faim en raison du danger et de l’insalubrité des camps de réfugiés  |  En panique, le roi de Jordanie affirme maintenant que Jérusalem n’est pas le 3e mais le 1er lieu saint de l’Islam ! Le mensonge arabe est sans limite !  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 22 novembre 2017

Marseille : des tags « juif » ont été inscrits dans la nuit de vendredi à samedi au centre-ville sur les devantures des magasins appartenant aux juifs.

Il semble que l’auteur soit un juif de la communauté locale.

Les mêmes tags que ceux qui étaient peints sur les devantures des magasins appartenant aux juifs pendant l’Allemagne nazie. La référence fait peur ? On se remémore cette révélation explosive de la BBC en 2005 : Mein Kampf est un best-seller en Turquie (1). En 2016, Le Point affirmait que l’ouvrage est présenté « non seulement aux devantures des librairies, mais dans la rue, [et] chez les marchands de journaux » de nombreuses villes arabes (4).

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Les anti-colonialistes ont voulu le multiculturalisme, ils ont eu le multiculturalisme – tout le multiculturalisme, y compris l’admiration du nazisme. On peut même dire qu’ils l’ont eu au-delà de tout espoir.

Dans les nuits de vendredi à samedi et de samedi à dimanche, une série de tags a été découverte sur le côté pair de la rue Roux-de-Brignoles, dans le 6e arrondissement. Les commerces n’ont pas été choisis au hasard, ont déclaré des représentants de la communauté juive de Marseille.

« Les magasins et devantures choisies appartiennent à des personnes de la communauté« , a déclaré David Assedou (2), responsable d’une synagogue du quartier, qui ajoute « Outre l’impression d’insécurité, ce qui me perturbe, c’est le fait qu’il y ait eu des repérages avant un passage à l’action en pleine nuit ».

Avant l’invasion islamique, la France avait réussi à calmer les ardeurs antisémites des Français : ce n’était plus que des mots et des sous-entendus, des ricanements et des vilaines blagues échangés entre amis sûrs autour d’une table, loin des témoins.

Puis les secondes et troisièmes générations de musulmans, les nouveaux immigrés, ont retrouvé le chemin de la haine des juifs qui les a forcés à fuir les pays arabes à partir de la fin des années 50 : Yémen, Egypte, Irak, Syrie, Iran, Algérie, Maroc, Tunisie… Les musulmans étaient français. Ils ont agressé et tué des juifs. En fait, ils ont tué plus de juifs au 20e siècle en France que dans n’importe quel pays occidental au monde.

Les autorités en sont arrivées, contraintes et forcées, n’osant pas aborder le problème à sa racine, à envoyer des militaires armés – 10 500 exactement – en gilets pare-balles, pour protéger les 830 synagogues et écoles juives (3). Jamais depuis la guerre d’Algérie autant de soldats n’avaient été visibles sur le territoire français. Le coût pour la société est non seulement démentiel : un million d’euros par jour, mais il retire des zones de conflit des hommes qui n’ont pas été formés pour faire le lampion devant une maternelle.

Il est évident qu’ils ne pourront pas protéger les magasins appartenant à des Juifs ni poster un soldat derrière chaque juif qui marche dans la rue en portant une kippa.

Ni empêcher les chaînes satellites de franchir les frontières et enfreindre les lois sur l’incitation à la haine.

Le 30 janvier 2009, le plus important leader mondial des Frères musulmans, Youssef Qaradawi, extrêmement populaire en France, déclarait sur Al Jazeera (4) :

« Tout au long de l’histoire, Allah a imposé [aux juifs] des personnes qui les punissaient de leur corruption. Le dernier châtiment a été administré par Hitler. (…) C’est un châtiment divin. Si Allah veut, la prochaine fois, ce sera par les mains des croyants. »

Casser le thermomètre n’a jamais fait baisser la fièvre à personne. Nier que l’islam exige d’un bon musulman qu’il applique à la lettre les ordres du prophète Mohammed: tuer les juifs, les chrétiens et les mécréants, ne rend pas les musulmans pratiquants inoffensifs.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Réfléchissez : vous êtes juif, vous avez une famille, des enfants, vous habitez Marseille, vous vous dites quoi ce soir ?

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

(1) http://news.bbc.co.uk/2/hi/europe/4361733.stm

(2) http://www.laprovence.com/article/edition-marseille/4715911/des-tags-visent-les-juifs-en-centre-ville.html

(3) http://www.lemonde.fr/societe/article/2015/04/01/a-paris-les-militaires-sont-ils-devenus-des-voisins-comme-les-autres_4606977_3224.html

(4) http://www.lepoint.fr/monde/les-editions-pirates-de-mein-kampf-foisonnent-dans-le-monde-musulman-11-01-2016-2008725_24.php

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz