FLASH
[13/12/2017] Pédophilie, la France a des leçons à recevoir de l’Amérique : dans l’Aude, un homme se prend seulement 5 ans de prison avec sursis pour le viol d’une fillette de 4 ans  |  La mère de l’ancien chef de l’Etat, Andrée Sarkozy, est décédée  |  Deux frères d’Adama Traoré en garde à vue dans le cadre d’une affaire de stupéfiants  |  Avec 5000 euros par mois, la députée LREM se plaint de devoir « manger pas mal de pâtes »  |  Edouard Philippe nomme un rappeur qui traite les Français de porcs, au Conseil national du numérique  |  Médiapart demande que l’académicien Alain Finkielkraut soit exclu de l’Académie Française. Sans surprise, les lecteurs de Mediapart se déchaînent dans leurs commentaires antisémites  |  Religion d’amour et de tolérance : En Egypte à l’islam très modéré, Sheema, une chanteuse pop, a été condamnée à 2 mois de prison pour « incitation à la débauche »  |  Erdogan appelle tous les pays du monde Arabe à reconnaître Jérusalem comme capitale d’un pays inexistant, l’Etat de Palestine : tout repose sur du vent  |  USA Today donne un exemple de la noblesse et du respect de la neutralité du journalisme : « Trump n’est même pas digne de nettoyer les chiottes de la librairie Obama »  |  Des Parisiens excédés, des Parisiennes sexuellement harcelées, menacent de déclencher une grève de la faim en raison du danger et de l’insalubrité des camps de réfugiés  |  En panique, le roi de Jordanie affirme maintenant que Jérusalem n’est pas le 3e mais le 1er lieu saint de l’Islam ! Le mensonge arabe est sans limite !  |  Aux abois, Mahmoud Abbas demande à la communauté internationale de retirer à Israël le statut d’Etat  |  [12/12/2017] La Gambie, après avoir suivi les procédures demandées par l’administration américaine, a été retirée de la liste des pays visés par une interdiction d’entrée aux USA  |  Election électrique en Alabama aujourd’hui pour le poste de Sénateur : la Cour suprême donne l’ordre de sauvegarder les images des bulletins de vote électroniques  |  Nettoyage anti-pollution : Israël a éliminé avec un tir depuis un drone, 2 terroristes arabes de Gaza (mise à jour: Israël nie toute implication)  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 22 novembre 2017

« Si vous n’êtes pas en danger, il faut retourner dans votre pays », répond Macron à une Marocaine en état d’illégalité et qui demande l’asile.

Emmanuel Macron a inauguré ce mardi la 33e campagne hivernale de distribution des Restos du Cœur en rendant visite aux bénévoles d’un centre du Xe arrondissement de Paris.

En sortant, Macron s’est fait interpeller par une Marocaine certainement installée là « par hasard » par les services de presse de l’Elysée pour délivrer un message.

La Marocaine demande l’asile en France.

Macron lui répond :

« Je ne peux pas vous mentir: en France, on va protéger tous les gens, qui relèvent de l’asile et qui ne sont pas en sécurité chez eux (…) Mais on ne peut pas accueillir tous les gens qui viennent avec des visas de commerce ou d’étudiants et qui restent après. Donc après, il faut retourner dans son pays, je vous le dis franchement.

Le président ajoute:

« Je ne peux pas donner des papiers à tous les gens qui n’en ont pas, sinon comment je fais avec les gens qui sont déjà là. »

L’intervention du président français tombe tellement comme un cheveu sur la soupe, elle sent tellement « la rencontre spontanée » préparée avec soin par un service de presse attentif, qu’il s’agit, selon moi, d’une opération médiatique destinée à calmer de plus en plus de Français mécontents, tandis que la politique d’immigration ne sera pas modifiée à la baisse.

Je peux me tromper, et je pourrais m’en tenir aux mots prononcés par Macron. Mais dans ce cas, que dois-je faire de ces autres mots prononcés par le candidat durant sa campagne, où il promettait sur Beur FM, de créer « une route entre l’Afrique et la France » pour accélérer l’immigration ? Je n’ai pas observé que Macron se soit BHLisé.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz