FLASH
[13/12/2017] Avec 5000 euros par mois, la députée LREM se plaint de devoir « manger pas mal de pâtes »  |  Edouard Philippe nomme un rappeur qui traite les Français de porcs, au Conseil national du numérique  |  Médiapart demande que l’académicien Alain Finkielkraut soit exclu de l’Académie Française. Sans surprise, les lecteurs de Mediapart se déchaînent dans leurs commentaires antisémites  |  Religion d’amour et de tolérance : En Egypte à l’islam très modéré, Sheema, une chanteuse pop, a été condamnée à 2 mois de prison pour « incitation à la débauche »  |  Erdogan appelle tous les pays du monde Arabe à reconnaître Jérusalem comme capitale d’un pays inexistant, l’Etat de Palestine : tout repose sur du vent  |  USA Today donne un exemple de la noblesse et du respect de la neutralité du journalisme : « Trump n’est même pas digne de nettoyer les chiottes de la librairie Obama »  |  Des Parisiens excédés, des Parisiennes sexuellement harcelées, menacent de déclencher une grève de la faim en raison du danger et de l’insalubrité des camps de réfugiés  |  En panique, le roi de Jordanie affirme maintenant que Jérusalem n’est pas le 3e mais le 1er lieu saint de l’Islam ! Le mensonge arabe est sans limite !  |  Aux abois, Mahmoud Abbas demande à la communauté internationale de retirer à Israël le statut d’Etat  |  [12/12/2017] La Gambie, après avoir suivi les procédures demandées par l’administration américaine, a été retirée de la liste des pays visés par une interdiction d’entrée aux USA  |  Election électrique en Alabama aujourd’hui pour le poste de Sénateur : la Cour suprême donne l’ordre de sauvegarder les images des bulletins de vote électroniques  |  Nettoyage anti-pollution : Israël a éliminé avec un tir depuis un drone, 2 terroristes arabes de Gaza (mise à jour: Israël nie toute implication)  |  [11/12/2017] New York : le terroriste qui a fait exploser une bombe (4blessés légers) s’appelle Afrad Zakhmi, 22 ans du Blangadesh. Et oui encore et toujours ce sont les musulmans qui commettent le plus d’attentats  |  Un migrant musulman du Bangladesh a tenté de faire exploser une bombe a New York  |  Imam Tawhidi: « ouvrez les yeux, nos leaders ont volé nos nations et ils ont accusé Israël et les USA. Puis ils nous ont dit de chanter des slogans de mort à l’occident »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Magali Marc le 22 novembre 2017

Il est de plus en plus probable que les gauchistes dans les médias, les Démocrates et l’Establishment républicain aient conspiré pour salir le juge Roy Moore, candidat à l’élection sénatoriale de l’Alabama.

Après avoir lu une bonne dizaine d’articles et la biographie de Moore sur Wikipédia, je rejoins certains commentateurs qui se sont exprimés particulièrement sur les sites de Breibart et de townhall.com.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Le juge Moore est un conservateur sans concession, anti-avortement, anti-gay, anti-islam (il préconise d’interdire aux musulmans de servir au Congrès, et il a décrit l’islam comme étant une « fausse religion ») et pro-Trump. C’est ce que les gauchistes ne lui pardonnent pas.

En m’inspirant de certains commentateurs, j’explique pourquoi je ne crois pas les allégations d’inconduites sexuelles ou de gestes déplacés portées contre lui.

Les histoires selon lesquelles le juge Roy Moore a agressé sexuellement une fille mineure il y a 40 ans et en a agressé sexuellement un autre à la même époque reposent sur les récits de deux femmes [Leigh Corfman et Beverly Nelson], qui n’ont apporté que peu de preuves (ou des preuves boiteuses) et qui à l’époque n’ont que vaguement ou pas du tout mentionné ces gestes devant leurs amis.

Si ces accusations contre Moore étaient vraies, il est extraordinaire qu’aucun autre geste de ce genre n’ait jamais été suggéré pendant 40 ans.

Cela ne cadre pas avec l’histoire dont fait état le Mouvement gauchiste [qui compte dans ses rangs, notamment le Parti Démocrate, ses militants, et leurs sympathisants dans les médias traditionnels] au sujet de Moore car, outre les récits fragmentaires de ces deux femmes datant de 40 ans, il n’y a aucun soupçon à l’effet que Moore ait jamais agi comme un prédateur sexuel.

Les deux femmes clés, dans ce récit promu par la gauche, à l’effet que le juge Roy Moore serait une sorte de prédateur sexuel, mentent très probablement parce que:

  1. Il n’y a eu aucune autre affirmation selon laquelle Moore aurait attaqué ou agressé quelqu’un dans sa vie, autre que ces deux femmes.
  2. Beaucoup de gens défendent Moore, y compris sa secrétaire juridique de longue date qui a inscrit ses initiales DA (pour Delbra Adams) à côté de sa signature afin de l’authentifier sur l’acte de divorce de Beverly Nelson qui date de 1999.
  3. Beverly Nelson, a prétendu que Moore l’a agressée sexuellement dans sa voiture après son quart de travail dans un restaurant, il y a 40 ans après avoir offert de la conduire chez elle. Elle a montré son annuaire de lycée (yearbook) avec ce qu’elle prétend être la signature de Moore accompagnée des initiales «D.A.». Comme on l’a vu plus haut, cette signature de Moore est visiblement copiée de l’acte de divorce.

Pourtant, d’après Beverly Nelson, la signature sur l’annuaire de lycée qu’elle a montrée lors de la conférence de presse présidée par Gloria Aldred, la fameuse avocate gauchiste de New York, serait celle de Roy Moore, il y a 40 ans!

L’explication la plus logique de cette coïncidence incroyable est que la signature de Moore a été forgée dans l’annuaire, et le faussaire a confondu les initiales ‘DA’ à côté du nom sur l’acte de divorce avec une sorte de désignation professionnelle.

Autrement dit, le faussaire a fait une énorme bourde en pensant que les initiales du jugement de divorce de Beverly Nelson faisaient partie de la signature de Moore, et ne savaient pas qu’il s’agissait simplement des initiales de sa secrétaire légale.

  • Beaucoup de gens se sont manifestés et témoignent de la bonne réputation de Moore et de l’absence de tout signe de prédation sexuelle de sa part à quelque moment que ce soit durant les 40 longues années écoulées depuis les fait allégués par ces deux femmes.
  • Il est de notoriété publique que les prédateurs sexuels ont un comportement persistant de prédation sexuelle.
  • La femme de Moore le défend et sa secrétaire juridique de longue date a dit qu’elle n’a jamais été témoin d’un comportement inapproprié de la part du juge Roy Moore, pendant de nombreuses années.
  • Sûrement, au fil des ans, il y aurait eu d’autres signes de comportement inapproprié. L’exemple de Joe Biden touchant des femmes en public, y compris de très jeunes filles vient à l’esprit. Il y a beaucoup de photos de Joe Biden illustrant ce comportement, mais pour Roy Moore, rien, zéro.
  • Apparemment, les gauchistes se sont emparés de la réputation que Moore avait quand il avait 30 ans de sortir avec des femmes beaucoup plus jeunes, et ils ont décidé d’y ajouter deux tentatives de viol, et des allégations selon lesquelles il y aurait eu de sa part un début de tentative de molester une mineure.

Les autres allégations proviennent de jeunes femmes qui sont sorties avec Moore quand il avait environ 30 ans, ou qui prétendent qu’il les a approchées, qu’il avait souhaité les fréquenter ou qu’il s’est intéressé à elles.

Les femmes qui l’ont fréquenté l’ont fait de manière consensuelle, avec la permission de leurs parents. Une des mères a même dit à sa fille que Moore était un «bon parti», comme il l’était sûrement, étant diplômé de West Point et procureur adjoint du comté, avec un bel avenir devant lui.

Est-ce tellement inhabituel, voire effrayant, que Moore ait été intéressé par des femmes beaucoup plus jeunes quand il avait environ 30 ans? Dans une certaine mesure, cela aurait pu l’être.

À condition de ne pas prendre en considération le fait que lorsque Moore est retourné dans sa ville natale dans l’Alabama rural à l’âge de 30 ans, pratiquement tous les meilleurs «partis» féminins de son groupe d’âge étaient mariées depuis longtemps.

Lors des décennies précédentes, en Amérique, il n’était pas rare que les hommes épousent des femmes beaucoup plus jeunes.

Les vieilles traditions et pratiques persistent dans les zones rurales plus longtemps que dans les zones urbaines où la société change plus rapidement.

Il était parfaitement légal de sortir avec des femmes plus jeunes mais d’âge légal.

  • On doit aussi noter que toutes ces femmes qui prétendent être sorties avec Moore il y a 40 ans, ont toutes dit qu’il a agi en parfait gentleman, et qu’il n’y a rien eu de plus qu’un baiser consensuel.
  • Toutes ont affirmé qu’il n’y avait jamais eu de problème avec le comportement de Moore. Si elles voulaient rentrer à la maison, il les ramenait chez elles. Si elles voulaient rompre leur relation avec lui, il ne discutait pas. Et, bien sûr, il a finalement épousé une de ces filles qui était 14 ans plus jeune que lui.

Il n’y a rien à faire, le comportement décrit par les accusatrices de Moore ne correspond tout simplement pas au comportement d’un prédateur sexuel.

  • Il reste donc les histoires qui ont parti le bal des accusations. Les histoires extrêmement curieuses de ces deux femmes, Leigh Corfman et Beverly Nelson, datant de 40 ans n’apportent que des éléments peu convaincants ajoutés au fait qu’elles y ont vaguement fait référence devant leurs amis au cours des années.
  • Leigh Corfman n’a aucune preuve corroborante que Moore l’a emmenée chez elle quand elle avait 14 ans, et a commencé à se déshabiller mais s’est arrêté quand elle lui a demandé de la ramener à la maison. Corfamn prétend avoir raconté l’histoire à des amis à cette époque mais en termes vagues, comme quand elle a dit à une amie qu’elle sortait avec un homme plus âgé, sans même mentionner son nom. Pourquoi n’avoir pas donné une description complète de ce qu’elle prétend qu’il est arrivé ?
  • S’ajoute à cela, des rumeurs dans les médias sociaux, selon lesquelles Corfman s’est plainte d’inconduites sexuelles de la part de pasteurs des différentes églises qu’elle a fréquentées mais que ces accusations n’ont pas été maintenues. Selon certaines rumeurs, elle aurait accepté de laisser tomber ces accusations moyennant des sommes d’argent.
  • En ce qui concerne la seule autre femme à avoir fait des allégations d’inconduites sexuelles de Moore, Beverly Nelson, son beau-fils a récemment déclaré sans ambages qu’elle ment. Il n’a jamais entendu cette histoire concernant Moore auparavant. D’après lui, son père aurait divorcé parce qu’il la considérait comme une menteuse chronique. Il est allé encore plus loin, et a dit qu’il ne serait pas étonné qu’elle ait reçu de l’argent pour raconter son histoire.
  • On sait que Mitch McConnell a dépensé 32 millions de dollars pour tenter de vaincre le juge Roy Moore lors des primaires alors que ce dernier ne disposait que de 2 millions de dollars.
  • La machine politique des gauchistes a envoyé des journalistes du Washington Post en Alabama afin de déterrer des renseignements compromettants sur Moore. La gauche souhaitait que Moore remporte l’investiture républicaine, PARCE QU’ils le considèrent comme un «fanatique» religieux, ce qui est la façon dont ils décrivent les fidèles chrétiens.
  • Il semble que Moore ait eu la réputation, il y a des années, de sortir avec des femmes beaucoup plus jeunes, et cela a dû être considéré par certains comme «sinistre» ou inapproprié. Les reporters gauchistes et jusqu’au-boutistes du Washington Post [WAPO] ont délibérément cherché à enjoliver cette réputation avec quelques fausses histoires d’inconduites sexuelles ou de flirts avec des mineures.
  • Toutes les autres histoires de simples rendez-vous avec Moore sont sorties avant les revendications de ces deux femmes.
  • Ces récits de rencontres et d’intérêt de Moore pour des femmes beaucoup plus jeunes étaient destinés à «préparer le terrain» pour les deux accusations d’inconduite sexuelle. Les deux femmes ont apporté peu ou pas de preuves.

Probablement que Moore était un gars rigide dans sa jeunesse, pas très habile au flirt ou aux interactions avec des femmes.

Ce serait la raison pour laquelle il se sentait plus à l’aise avec des femmes beaucoup plus jeunes. Ce qui n’a rien de scandaleux.

  • Ensuite, il y a l’activiste gauchiste ‘féministe’ de New York, Gloria Aldred, REFUSANT que l’annuaire du lycée de Beverly Nelson soit examiné par des experts en graphologie indépendants, SAUF en cas d’enquête du Sénat, ce qui, évidemment, n’est simplement pas possible avant l’élection!
  • Ces conditions absurdes pour rendre public l’examen de l’annuaire du lycée servent à maintenir les allégations d’agression sexuelle afin de battre Moore aux élections et voler un siège en Alabama auparavant impossible à gagner pour les Démocrates, et poursuivre leur idiote « résistance » contre le Président Trump.
  • Étant donné que Mitch McConnell, le leader républicain du Sénat, a dépensé 32 millions de dollars pour empêcher le juge Moore d’être nommé candidat républicain et la Croisade féroce mené par les gauchistes afin de détruire la présidence du Président Trump et l’accuser d’avoir volé l’élection, est-il sérieusement douteux qu’au moins quelques millions de dollars soient disponibles pour concocter une fable destinée à détruire la candidature du juge Roy Moore ?
    On sait comment les campagnes politiques peuvent dissimuler des fonds, comme la façon dont Hillary Clinton a pris le contrôle des cordons de la bourse du Parti Démocrate, réduisant la masse monétaire destinée à Bernie Sanders. Hillary Clinton a aussi déguisé l’argent versé à GPS Fusion pour monter l’histoire de soi-disant collusion avec la Russie. Tout cela était totalement illégal!
  • Ce serait une victoire politique spectaculaire pour le Parti Démocrate de s’emparer d’un siège de sénateur dans le plus rouge des États rouges, l’Alabama.
  • Ce serait un coup d’État majeur dans la croisade de résistance des gauchistes qui veulent faire avancer leur rêve insensé de destitution du Président Trump.
  • À part ces deux femmes, il n’y a pas eu d’autres allégations de comportement inapproprié, sauf, très récemment, une femme qui prétend que quand elle avait 28 ans, alors qu’elle accompagnait sa mère au cabinet d’avocats de Moore, ce dernier a saisi ses fesses ( elle a prétendu que ce geste l’a marquée pour la vie). Personne n’a été témoin de ce geste. Pourquoi un homme adulte ferait-il cela ? Surtout un avocat éminent? Pourquoi risquerait-il sa réputation pour un «frisson» éphémère? Et elle n’a raconté cet incident à personne à l’époque?

Moore n’a jamais fait face à des accusations de ce genre de toute sa vie. Il a maintenant 70 ans. Espérons que les électeurs de l’Alabama comprendont que ces histoires sordides ne sont que du salissage et se rallieront à Moore pour lui livrer une victoire écrasante.

Les gauchistes ont prouvé qu’ils ne reculeront devant rien pour obtenir le monopole total de tout pouvoir politique et culturel sur l’Amérique.

L’élection de Donald Trump à la présidence a été leur pire cauchemar. Ils étaient très proches de l’obtention du monopole avec l’élection de Hillary Clinton.

Même sans elle à la présidence, les gauchistes contrôlent presque tous les autres leviers de pouvoir. Ils contrôlent les bureaucraties du gouvernement, ce que l’on appelle l’État profond qui cherche à contrecarrer les politiques de l’Administration Trump. Ils contrôlent presque toutes les institutions culturelles, de Hollywood à la télévision, en passant par les publications, les grandes sociétés de médias sociaux comme Twitter, Google, où la censure des opinions conservatrices est de plus en plus perceptible.

Pire encore, ils contrôlent le système éducatif grâce auquel ils peuvent endoctriner ouvertement les enfants comme avec les toilettes transgenres dans les écoles, leur idiotie la plus récente.

Même s’il est élu au Sénat, comment le juge Roy Moore pourra-t-il refaire sa réputation?

Reproduction autorisée avec la mention suivante : traduction © Magali Marc (@magalimarc15) pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz