FLASH
[22/10/2018] Nîmes: Un homme a tiré sur des policiers au nord du boulevard Gambetta  |  Ce matin, il y a eu une attaque au couteau dans la ville juive illégalement occupée par les Arabes d’Hebron, le colon arabe terroriste a été abattu  |  L’antisémite et faux négationniste Faurisson est mort – il prétendait que la Shoah n’a pas existé alors qu’il connaissait la vérité – allons pisser sur sa tombe  |  Le journaliste Carl Bernstein (qui a révélé le Watergate) fait maintenant dans la Fake News: Il affirme que Trump va qualifier les élections de mi-mandat d' »illégitimes » si les Démocrates gagnent  |  Le saviez-vous : selon la loi de l’Autorité palestinienne, vendre un terrain à un juif est illégal et puni de la peine de mort. Et Israël est accusé d’Apartheid ?  |  [21/10/2018] Nouveau sondage très important de NBC/WSJ: le taux de popularité de Trump est supérieur à celui d’Obama à la même période de 2010 – #Trump : 47%, #Obama 44%  |  Ce matin, les forces armées israéliennes ont ouvert le feu sur les terroristes musulmans palestiniens qui s’approchaient de la frontière pour aller trancher la gorge d’innocents citoyens juifs  |  [20/10/2018] Grèce : le nombre de cas d’abus sexuels sur enfants explose dans le plus grand camp de migrants du pays  |  Montbéliard (25) : Un électricien tabassé dans la rue par 5 « jeunes » parce qu’il installait les lumières de Noël  |  « Quand j’entends qu’un média est traité d’extreme droite par @lemondefr, je me dis qu’il est sans doute bon »  |  Nord de la France : escroquerie aux allocations sociales – au moins 1,7 million d’euros, 3 romanichels mis en examen  |  76% des Français choqués, désapprouvent le comportement de Jean-Luc Mélenchon pendant les perquisitions  |  Inondations de l’Aude : de nombreux vols et cambriolages relevés dans les zones sinistrées  |  A Créteil, un lycéen pointe son arme à quelques centimètres de sa prof, en classe, pour qu’elle le note -présent- (source Le Parisien)  |  [19/10/2018] Grande-Bretagne, la fête peut reprendre : l’islamiste Anjem Choudary est sorti de prison après avoir purgé la moitié de sa peine  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 22 novembre 2017

C’est la première fois qu’elle s’exprime à la télévision. Après Henda Ayari, elle est la deuxième française à avoir porté plainte pour viol contre l’islamologue controversé. Voici son témoignage.

« J’ai eu la peur de ma vie », confie-t-elle. Christelle*, 45 ans, est la deuxième Française à avoir porté plainte pour viol contre Tariq Ramadan. Pour la première fois, elle s’exprime à la télévision et livre en exclusivité à BFMTV un témoignage étayé de sa rencontre avec l’islamologue. Son récit, circonstancié et accablant, a été adressé au parquet de Paris le 27 octobre dernier.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

« Docteur Jekyll et M. Hyde »

Les faits remontent à l’année 2009. Christelle, atteinte d’un handicap à la jambe, convertie à l’islam deux ans plus tôt, entre d’abord en contact avec Tariq Ramadan sur les réseaux sociaux. Les échanges sont « cordiaux, polis, professionnels et religieux ».

Le 9 octobre, elle le rencontre pour la première fois, dans un hôtel de la ville où il donne une conférence. L’islamologue la convainc de monter dans sa chambre, pour discuter dans le calme. « Il était dans mon dos et quand je me retourne, ce n’est plus la même personne que j’ai en face de moi », raconte Christelle.

« J’avais l’impression d’avoir docteur Jekyll et M. Hyde. Un regard de fou, terrifiant. La mâchoire serrée. »

« Je hurlais au secours »

Les violences auraient alors commencé. Christelle affirme que Tariq Ramadan « donne un coup dans sa béquille » pour la faire tomber et la « récupère par les cheveux ». « Et là, c’est l’enfer », poursuit-elle.

« C’est des coups, des violences sexuelles, des mots ignobles, d’une vulgarité sans nom. Je hurlais au secours, je hurlais ‘non’ et plus je hurlais, plus il cognait. »

Les sévices auraient duré « des heures », affirme Christelle. Son témoignage est appuyé par des certificats médicaux qui dénombrent plusieurs hématomes et des lésions aux parties intimes.

Harcelée pour garder le silence

Mais « l’enfer » continue en dehors de la chambre d’hôtel. La victime présumée raconte avoir ensuite été harcelée pour garder le silence. « C’est des menaces, des intimidations, des gens qui vous menacent de mort, des e-mails par centaine de menaces de mort et d’insultes », assure-t-elle.

Le témoignage d’Henda Ayari, la première femme à accuser publiquement de viol l’islamologue, la décide à porter plainte. Tariq Ramadan nie les faits et dénonce « un complot ». Ses avocats, plusieurs fois sollicités, n’ont pas souhaité s’exprimer.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Depuis son témoignage, Henda Ayari a été placée sous protection policière, indique Le Parisien ce mercredi. Cette ancienne salafiste devenue militante féministe continue à recevoir des menaces de mort sur les réseaux sociaux. Elle a porté plainte contre X pour « menace et insulte », le 16 novembre dernier, auprès de la brigade criminelle de Rouen.

* Le prénom a été modifié

Source : Bfmtv.com

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz