FLASH
[13/12/2017] Pédophilie, la France a des leçons à recevoir de l’Amérique : dans l’Aude, un homme se prend seulement 5 ans de prison avec sursis pour le viol d’une fillette de 4 ans  |  La mère de l’ancien chef de l’Etat, Andrée Sarkozy, est décédée  |  Deux frères d’Adama Traoré en garde à vue dans le cadre d’une affaire de stupéfiants  |  Avec 5000 euros par mois, la députée LREM se plaint de devoir « manger pas mal de pâtes »  |  Edouard Philippe nomme un rappeur qui traite les Français de porcs, au Conseil national du numérique  |  Médiapart demande que l’académicien Alain Finkielkraut soit exclu de l’Académie Française. Sans surprise, les lecteurs de Mediapart se déchaînent dans leurs commentaires antisémites  |  Religion d’amour et de tolérance : En Egypte à l’islam très modéré, Sheema, une chanteuse pop, a été condamnée à 2 mois de prison pour « incitation à la débauche »  |  Erdogan appelle tous les pays du monde Arabe à reconnaître Jérusalem comme capitale d’un pays inexistant, l’Etat de Palestine : tout repose sur du vent  |  USA Today donne un exemple de la noblesse et du respect de la neutralité du journalisme : « Trump n’est même pas digne de nettoyer les chiottes de la librairie Obama »  |  Des Parisiens excédés, des Parisiennes sexuellement harcelées, menacent de déclencher une grève de la faim en raison du danger et de l’insalubrité des camps de réfugiés  |  En panique, le roi de Jordanie affirme maintenant que Jérusalem n’est pas le 3e mais le 1er lieu saint de l’Islam ! Le mensonge arabe est sans limite !  |  Aux abois, Mahmoud Abbas demande à la communauté internationale de retirer à Israël le statut d’Etat  |  [12/12/2017] La Gambie, après avoir suivi les procédures demandées par l’administration américaine, a été retirée de la liste des pays visés par une interdiction d’entrée aux USA  |  Election électrique en Alabama aujourd’hui pour le poste de Sénateur : la Cour suprême donne l’ordre de sauvegarder les images des bulletins de vote électroniques  |  Nettoyage anti-pollution : Israël a éliminé avec un tir depuis un drone, 2 terroristes arabes de Gaza (mise à jour: Israël nie toute implication)  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 22 novembre 2017

C’est la première fois qu’elle s’exprime à la télévision. Après Henda Ayari, elle est la deuxième française à avoir porté plainte pour viol contre l’islamologue controversé. Voici son témoignage.

« J’ai eu la peur de ma vie », confie-t-elle. Christelle*, 45 ans, est la deuxième Française à avoir porté plainte pour viol contre Tariq Ramadan. Pour la première fois, elle s’exprime à la télévision et livre en exclusivité à BFMTV un témoignage étayé de sa rencontre avec l’islamologue. Son récit, circonstancié et accablant, a été adressé au parquet de Paris le 27 octobre dernier.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

« Docteur Jekyll et M. Hyde »

Les faits remontent à l’année 2009. Christelle, atteinte d’un handicap à la jambe, convertie à l’islam deux ans plus tôt, entre d’abord en contact avec Tariq Ramadan sur les réseaux sociaux. Les échanges sont « cordiaux, polis, professionnels et religieux ».

Le 9 octobre, elle le rencontre pour la première fois, dans un hôtel de la ville où il donne une conférence. L’islamologue la convainc de monter dans sa chambre, pour discuter dans le calme. « Il était dans mon dos et quand je me retourne, ce n’est plus la même personne que j’ai en face de moi », raconte Christelle.

« J’avais l’impression d’avoir docteur Jekyll et M. Hyde. Un regard de fou, terrifiant. La mâchoire serrée. »

« Je hurlais au secours »

Les violences auraient alors commencé. Christelle affirme que Tariq Ramadan « donne un coup dans sa béquille » pour la faire tomber et la « récupère par les cheveux ». « Et là, c’est l’enfer », poursuit-elle.

« C’est des coups, des violences sexuelles, des mots ignobles, d’une vulgarité sans nom. Je hurlais au secours, je hurlais ‘non’ et plus je hurlais, plus il cognait. »

Les sévices auraient duré « des heures », affirme Christelle. Son témoignage est appuyé par des certificats médicaux qui dénombrent plusieurs hématomes et des lésions aux parties intimes.

Harcelée pour garder le silence

Mais « l’enfer » continue en dehors de la chambre d’hôtel. La victime présumée raconte avoir ensuite été harcelée pour garder le silence. « C’est des menaces, des intimidations, des gens qui vous menacent de mort, des e-mails par centaine de menaces de mort et d’insultes », assure-t-elle.

Le témoignage d’Henda Ayari, la première femme à accuser publiquement de viol l’islamologue, la décide à porter plainte. Tariq Ramadan nie les faits et dénonce « un complot ». Ses avocats, plusieurs fois sollicités, n’ont pas souhaité s’exprimer.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Depuis son témoignage, Henda Ayari a été placée sous protection policière, indique Le Parisien ce mercredi. Cette ancienne salafiste devenue militante féministe continue à recevoir des menaces de mort sur les réseaux sociaux. Elle a porté plainte contre X pour « menace et insulte », le 16 novembre dernier, auprès de la brigade criminelle de Rouen.

* Le prénom a été modifié

Source : Bfmtv.com

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz