FLASH
[12/12/2018] Le premier ministre britannique Theresa May joue son poste après un vote de défiance  |  La bénédiction d’Abraham se vérifie: « Je bénirai ceux qui te bénissent Je maudirai ceux qui te maudissent ». La #France s’est mise en travers d’#Israël. Elle en subit les conséquences. Ce n’est que le début  |  Non mais allo ! On peut même pas compter sur #Israël pour faire correctement de l’#Apartheid ! Une femme arabe #palestinienne va être maire adjointe de Haïfa  |  [11/12/2018] L’antisémitisme était la solution respectable pour se débarrasser des juifs d’Europe. L’antisionisme est la façon respectable de se débarrasser des juifs de Palestine  |  100 chrétiens enlevés lors de raids nocturnes dans une église chinoise clandestine  |  Chérif Chekatt, le terroriste de #Strasbourg est armé et n’a pas été interpelé, nuit multiculturelle en vue pour les habitants  |  #Strasbourg : le terroriste se nommerait Chérif Chekatt, né le 4 février 1989 à Strasbourg  |  #Strasbourg : tiens donc, BFMTV affirme que le terroriste fréquentait les milieux extrémistes musulmans (et pourquoi ne sont-ils pas démantelés ?)  |  #Strasbourg : le terroriste reste introuvable, des grenades ont été découvertes dans son logement – les gens, bloqués dans les bars, célèbrent la diversité à leur façon  |  #Strasbourg : nous publions sur Dreuz.info la première photo du suspect  |  Attentat de #Strasbourg : juste pour se tenir informé, les journalistes ont-ils déjà commencé à parler de « dérangé mental » ?  |  #Strasbourg – info non confirmé : le terroriste devait être interpellé ce matin à son domicile pour homicide  |  #Strasbourg : selon BFM, le nouveau bilan est d’au moins 4 morts  |  Suède, Malmö : Le père d’un garçon de 7 ans a été arrêté pour avoir frappé un cambrioleur qui a mis une arme dans la bouche de l’enfant  |  #Strasbourg : le nouveau bilan ne cesse de s’alourdir : 2 morts, 14 blessés dont 7 graves  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 22 novembre 2017

C’est la première fois qu’elle s’exprime à la télévision. Après Henda Ayari, elle est la deuxième française à avoir porté plainte pour viol contre l’islamologue controversé. Voici son témoignage.

« J’ai eu la peur de ma vie », confie-t-elle. Christelle*, 45 ans, est la deuxième Française à avoir porté plainte pour viol contre Tariq Ramadan. Pour la première fois, elle s’exprime à la télévision et livre en exclusivité à BFMTV un témoignage étayé de sa rencontre avec l’islamologue. Son récit, circonstancié et accablant, a été adressé au parquet de Paris le 27 octobre dernier.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

« Docteur Jekyll et M. Hyde »

Les faits remontent à l’année 2009. Christelle, atteinte d’un handicap à la jambe, convertie à l’islam deux ans plus tôt, entre d’abord en contact avec Tariq Ramadan sur les réseaux sociaux. Les échanges sont « cordiaux, polis, professionnels et religieux ».

Le 9 octobre, elle le rencontre pour la première fois, dans un hôtel de la ville où il donne une conférence. L’islamologue la convainc de monter dans sa chambre, pour discuter dans le calme. « Il était dans mon dos et quand je me retourne, ce n’est plus la même personne que j’ai en face de moi », raconte Christelle.

« J’avais l’impression d’avoir docteur Jekyll et M. Hyde. Un regard de fou, terrifiant. La mâchoire serrée. »

« Je hurlais au secours »

Les violences auraient alors commencé. Christelle affirme que Tariq Ramadan « donne un coup dans sa béquille » pour la faire tomber et la « récupère par les cheveux ». « Et là, c’est l’enfer », poursuit-elle.

« C’est des coups, des violences sexuelles, des mots ignobles, d’une vulgarité sans nom. Je hurlais au secours, je hurlais ‘non’ et plus je hurlais, plus il cognait. »

Les sévices auraient duré « des heures », affirme Christelle. Son témoignage est appuyé par des certificats médicaux qui dénombrent plusieurs hématomes et des lésions aux parties intimes.

Harcelée pour garder le silence

Mais « l’enfer » continue en dehors de la chambre d’hôtel. La victime présumée raconte avoir ensuite été harcelée pour garder le silence. « C’est des menaces, des intimidations, des gens qui vous menacent de mort, des e-mails par centaine de menaces de mort et d’insultes », assure-t-elle.

Le témoignage d’Henda Ayari, la première femme à accuser publiquement de viol l’islamologue, la décide à porter plainte. Tariq Ramadan nie les faits et dénonce « un complot ». Ses avocats, plusieurs fois sollicités, n’ont pas souhaité s’exprimer.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Depuis son témoignage, Henda Ayari a été placée sous protection policière, indique Le Parisien ce mercredi. Cette ancienne salafiste devenue militante féministe continue à recevoir des menaces de mort sur les réseaux sociaux. Elle a porté plainte contre X pour « menace et insulte », le 16 novembre dernier, auprès de la brigade criminelle de Rouen.

* Le prénom a été modifié

Source : Bfmtv.com

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz