FLASH
[19/09/2018] Mauvaise nouvelle : un sondage montre que les électeurs Républicains sont certains de gagner les élections de mi-mandat  |  USA : les Républicains remportent l’élection sénatoriale du Texas dans 1 district tenu par les Démocrates depuis 10 ans  |  [18/09/2018] Val-d’Oise : Le terroriste qui a percuté délibérément et blessé gravement 2 policiers est mineur, déjà connu de la police  |  Syrie : un avion russe a été abattu par la DCA syrienne  |  [17/09/2018] « La Hongrie est le seul pays d’Europe à avoir demandé l’avis du peuple sur l’immigration illégale », déclare le ministre des Affaires étrangères  |  [16/09/2018] L’Ambassadeur palestinien aux États-Unis Hossam Zamal confirme que Washington a demandé à sa famille de quitter Washington immédiatement  |  Les médias jurent qu’ils sont neutres. Alors pourquoi les gros titres quand une palestinienne, interdite de sortir d’Israël, ne peut assister à la fête de l’huma, et pas une ligne quand un terroriste palestinien tue un père de famille israélien ?  |  Les électeurs ont voté Brexit. La classe politique britannique a retardé, bloqué et traîné les pieds. Elle a le culot de dire maintenant que ça fait si longtemps, qu’il faut un autre vote (car les gens n’auraient pas voté comme il faut)  |  Samedi, Israël a abattu à l’aéroport de Damas un boeing cargo iranien chargé d’armes. L’avion avait récemment décollé de Téhéran  |  Pendant la seconde guerre mondiale, les Palestiniens étaient alliés à Hitler. J’ai du mal à comprendre que le fête de l’huma invite une palestinienne qui appelle à terminer le travail d’Hitler  |  Les palestiniens ont applaudi le terroriste qui vient de tuer un père de famille israélien. Les mêmes criminels neo-nazis avaient applaudi 9/11  |  Judée Samarie: Un Israélien grièvement blessé à coups de couteau selon la même méthode et les mêmes “Usual Suspects” qu’à Nîmes la semaine dernière  |  [15/09/2018] Toulouse : un homme tabassé à coups de barre de fer par un Syrien. « Les réfugiés doivent rentrer dans leur pays » dit le Dalai Lama  |  Val-de-Marne : 3 voitures de police incendiées à Limeil après une double interpellation (source Syndicat National des Policiers Municipaux)  |  Hitler était-il vraiment une homme de droite comme le prétendent presque tous les historiens progressistes ? En fait, non, il était de gauche  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 22 novembre 2017

C’est la première fois qu’elle s’exprime à la télévision. Après Henda Ayari, elle est la deuxième française à avoir porté plainte pour viol contre l’islamologue controversé. Voici son témoignage.

« J’ai eu la peur de ma vie », confie-t-elle. Christelle*, 45 ans, est la deuxième Française à avoir porté plainte pour viol contre Tariq Ramadan. Pour la première fois, elle s’exprime à la télévision et livre en exclusivité à BFMTV un témoignage étayé de sa rencontre avec l’islamologue. Son récit, circonstancié et accablant, a été adressé au parquet de Paris le 27 octobre dernier.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

« Docteur Jekyll et M. Hyde »

Les faits remontent à l’année 2009. Christelle, atteinte d’un handicap à la jambe, convertie à l’islam deux ans plus tôt, entre d’abord en contact avec Tariq Ramadan sur les réseaux sociaux. Les échanges sont « cordiaux, polis, professionnels et religieux ».

Le 9 octobre, elle le rencontre pour la première fois, dans un hôtel de la ville où il donne une conférence. L’islamologue la convainc de monter dans sa chambre, pour discuter dans le calme. « Il était dans mon dos et quand je me retourne, ce n’est plus la même personne que j’ai en face de moi », raconte Christelle.

« J’avais l’impression d’avoir docteur Jekyll et M. Hyde. Un regard de fou, terrifiant. La mâchoire serrée. »

« Je hurlais au secours »

Les violences auraient alors commencé. Christelle affirme que Tariq Ramadan « donne un coup dans sa béquille » pour la faire tomber et la « récupère par les cheveux ». « Et là, c’est l’enfer », poursuit-elle.

« C’est des coups, des violences sexuelles, des mots ignobles, d’une vulgarité sans nom. Je hurlais au secours, je hurlais ‘non’ et plus je hurlais, plus il cognait. »

Les sévices auraient duré « des heures », affirme Christelle. Son témoignage est appuyé par des certificats médicaux qui dénombrent plusieurs hématomes et des lésions aux parties intimes.

Harcelée pour garder le silence

Mais « l’enfer » continue en dehors de la chambre d’hôtel. La victime présumée raconte avoir ensuite été harcelée pour garder le silence. « C’est des menaces, des intimidations, des gens qui vous menacent de mort, des e-mails par centaine de menaces de mort et d’insultes », assure-t-elle.

Le témoignage d’Henda Ayari, la première femme à accuser publiquement de viol l’islamologue, la décide à porter plainte. Tariq Ramadan nie les faits et dénonce « un complot ». Ses avocats, plusieurs fois sollicités, n’ont pas souhaité s’exprimer.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Depuis son témoignage, Henda Ayari a été placée sous protection policière, indique Le Parisien ce mercredi. Cette ancienne salafiste devenue militante féministe continue à recevoir des menaces de mort sur les réseaux sociaux. Elle a porté plainte contre X pour « menace et insulte », le 16 novembre dernier, auprès de la brigade criminelle de Rouen.

* Le prénom a été modifié

Source : Bfmtv.com

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz