FLASH
[22/10/2018] Nîmes: Un homme a tiré sur des policiers au nord du boulevard Gambetta  |  Ce matin, il y a eu une attaque au couteau dans la ville juive illégalement occupée par les Arabes d’Hebron, le colon arabe terroriste a été abattu  |  L’antisémite et faux négationniste Faurisson est mort – il prétendait que la Shoah n’a pas existé alors qu’il connaissait la vérité – allons pisser sur sa tombe  |  Le journaliste Carl Bernstein (qui a révélé le Watergate) fait maintenant dans la Fake News: Il affirme que Trump va qualifier les élections de mi-mandat d' »illégitimes » si les Démocrates gagnent  |  Le saviez-vous : selon la loi de l’Autorité palestinienne, vendre un terrain à un juif est illégal et puni de la peine de mort. Et Israël est accusé d’Apartheid ?  |  [21/10/2018] Nouveau sondage très important de NBC/WSJ: le taux de popularité de Trump est supérieur à celui d’Obama à la même période de 2010 – #Trump : 47%, #Obama 44%  |  Ce matin, les forces armées israéliennes ont ouvert le feu sur les terroristes musulmans palestiniens qui s’approchaient de la frontière pour aller trancher la gorge d’innocents citoyens juifs  |  [20/10/2018] Grèce : le nombre de cas d’abus sexuels sur enfants explose dans le plus grand camp de migrants du pays  |  Montbéliard (25) : Un électricien tabassé dans la rue par 5 « jeunes » parce qu’il installait les lumières de Noël  |  « Quand j’entends qu’un média est traité d’extreme droite par @lemondefr, je me dis qu’il est sans doute bon »  |  Nord de la France : escroquerie aux allocations sociales – au moins 1,7 million d’euros, 3 romanichels mis en examen  |  76% des Français choqués, désapprouvent le comportement de Jean-Luc Mélenchon pendant les perquisitions  |  Inondations de l’Aude : de nombreux vols et cambriolages relevés dans les zones sinistrées  |  A Créteil, un lycéen pointe son arme à quelques centimètres de sa prof, en classe, pour qu’elle le note -présent- (source Le Parisien)  |  [19/10/2018] Grande-Bretagne, la fête peut reprendre : l’islamiste Anjem Choudary est sorti de prison après avoir purgé la moitié de sa peine  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 25 novembre 2017

Mercredi 17 septembre 2014, un ministre de François Hollande du nom d’Emmanuel Macron insulte les ouvrières de l’entreprise Gad, et les traite d’ « illettrées » sur Europe 1.

Le député PS de l’Ardèche, Olivier Dussopt interpelle alors le ministre de l’Économie dans les couloirs de l’Assemblée et le traite de connard, selon le Canard enchaîné.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

« Je me nomme Olivier Dussopt, je suis député de l’Ardèche. Ma mère est ouvrière, [elle] n’a pas de diplôme et [elle] a été licenciée à deux reprises. Vous l’avez insultée, ce matin sur Europe 1. »

Puis Dussopt lui lance qu’il « a eu un comportement de connard » et qu’il « a fait preuve de mépris », propos qu’il confirmera à Europe 1.

Personne, à l’époque, ne fera remarquer que si la mère de Dussopt a été licenciée deux fois c’est par la faute de la politique économique du parti auquel appartient son fils Olivier, car en France, les journalistes couchent dans le même lit idéologique que ces politiciens irresponsables qui ne comprennent rien ni à leurs actions ni aux conséquences tragiques de leurs actions, et font campagne comme les sauveurs des problèmes qu’ils ont créés.

Buvant son mépris naturel pour les petites gens – Hollande les avait traitées de « sans dents » – Macron s’excuse le jour même, et affirme « avoir commis une erreur de débutant », erreur de débutant immédiatement acceptée et pardonnée par ces mêmes médias qui ne reconnaissent pas ce droit au président Trump, débutant lui aussi, à un poste infiniment plus difficile que ministre du pays de seconde zone que la France est devenue – merci au socialisme et à la « droite socialiste ».

Vendredi 24 novembre, un président français du nom d’Emmanuel Macron (qui ne laissera pas plus son nom dans les mémoires que celui de son prédécesseur), a nommé Olivier Dussopt au poste de Secrétaire d’Etat.

La lâcheté politique n’ayant aucune limite du fait que les politiciens ont soigneusement verrouillé le système pour ne pas avoir à être tenus responsables – ni de leurs mensonges, ni de leurs échecs, ni de leurs bassesses – on notera avec amusement qu’un socialiste entre dans un gouvernement dirigé par un Premier ministre de droite et tout ce beau monde s’entend très bien – sur le dos de Français médusés, impuissants ou consentants.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Loading...