Publié par Jean-Patrick Grumberg le 3 novembre 2017

Le projet présentée ce vendredi par un Républicain de Floride demande à l’enquêteur spécial Robert Mueller de démissionner de son poste en raison de suspicions qu’il a étouffé en 2010 une affaire de corruption russe pour l’acquisition de l’uranium américain, alors qu’il est chargé d’enquêter sur une éventuelle collusion entre Trump et la Russie pour remporter la présidentielle.

La résolution présentée par le représentant Matt Gaetz se concentre sur l’absence d’action du FBI sous la direction de Mueller concernant l’accord Uranium One de 2010 (lien vers l’article traduit), approuvé par le département d’État d’Hillary Clinton et pour lequel le FBI a découvert une vaste affaire russe de corruption, extorsion, chantage, pots de vin, et blanchiment d’argent.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Mueller a été directeur du FBI de 2001 à 2013. La demande du député précise que «toute enquête approfondie et honnête sur la corruption des entreprises américaines liées à l’uranium doit inclure une enquête sur l’aveuglement volontaire du FBI et de ses dirigeants».

Les représentants Andy Biggs, R-Ariz., Et Louis Gohmert, R-Texas, sont les premiers cosignataires de la résolution.

La transaction Uranium One a permis à la Russie d’acquérir 20% de l’uranium américain. Elle a été finalisée la même année où l’ancien président Bill Clinton a reçu 500 000 $ de frais pour une conférence de 20 minutes (le triple de ses émoluments habituels) d’une banque russe … liée à l’accord. La Fondation Clinton a elle reçu des dons de 9 personnes liées à l’affaire pour un montant de 145 millions de dollars.

L’année précédente, soit en 2009, le FBI concluait son enquête sur l’affaire de corruption des entreprises russes liées à l’uranium, mais il n’a pas présenté le résultat de son enquête ni au Congrès, ni à l’agence de l’administration Obama chargée d’approuver la vente de l’uranium.

Mueller, qui enquête sur les éventuels liens entre la Russie et Trump pour gagner la présidentielle est donc suspecté de conflit d’intérêt, assez pour qu’il renonce à sa position d’enquêteur spécial.

Si elle est adoptée, la résolution déclare « que la Chambre des Représentants exprime son sentiment que Robert Mueller est compromis et doit immédiatement démissionner de son poste d’avocat spécial ».

Un porte-parole de Mueller a refusé de commenter la décision.

Un témoin, infiltré par le FBI chez les Russes, avait précédemment reçu l’interdiction du FBI de révéler au Congrès ce qu’il sait. Le département de la Justice a levé cette semaine son interdiction, et ce qu’il va révéler va être explosif contre Clinton.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

22
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz