Publié par Dreuz Info le 15 novembre 2017

Les hommes biologiquement blancs et hétéros n’ont pas besoin de postuler aux dernières offres d’emploi du Comité national démocrate (DNC), ils ne seront pas retenus.

Elliott Hamilton du Daily Wire rapporte que dans un email récent du DNC annonçant des offres d’emploi dans le secteur technologique, la responsable des services, Madeleine Leader, a précisé qu’il y a un certain type de personne qu’ils n’embaucheront pas : les hommes blancs et les hétéros.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Les blancs cisgenres (non-transexuels) n’assureront pas l’avenir de notre pays

L’email de Madeleine Leader, qui énumère huit positions à remplir, indique qu’elle cherche des personnes qui ont «des vues et des expériences de vie diverses» afin que les démocrates puissent «assurer l’avenir de notre pays» :

« Ce qui est plus important, c’est que nous nous concentrions sur l’embauche et le maintien d’un personnel de diverses vues et expériences de vie, quelque chose dont nous avons désespérément besoin si nous espérons assurer l’avenir de notre pays. »

Madeleine Leader mentionne explicitement que les personnes qui aideront les démocrates à «assurer l’avenir de notre pays» ne sont pas les blancs cisgenres (non-transexuels). Par conséquent, elle «préfèrerait personnellement» qu’ils ne soient pas informés des offres d’emploi :

« Personnellement, je préférerais que vous ne transmettez pas aux hommes blancs et hétéros cisgenres, car ils sont déjà dans la majorité. »

Leader n’a pas répondu aux questions du Daily Wire.

Bien qu’il y ait beaucoup de pressions pour la «diversité dans les métiers de haute technologie» au cours des années récentes, aucune ne semble avoir été aussi culottée que de dire que les blancs et hétéros devraient être découragés de postuler à des emplois.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

La réalité est que le racisme anti-blanc est de plus en plus banalisé avec la complicité active de médias et intellectuels qui dans un passé lointain combattaient contre les discriminations basées sur la couleur de la peau des gens. Ils pensaient vraisemblablement à une couleur en particulier et une seule.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : traduction © Marina Linardi pour Dreuz.info.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

29
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz