FLASH
[22/10/2018] Nîmes: Un homme a tiré sur des policiers au nord du boulevard Gambetta  |  Ce matin, il y a eu une attaque au couteau dans la ville juive illégalement occupée par les Arabes d’Hebron, le colon arabe terroriste a été abattu  |  L’antisémite et faux négationniste Faurisson est mort – il prétendait que la Shoah n’a pas existé alors qu’il connaissait la vérité – allons pisser sur sa tombe  |  Le journaliste Carl Bernstein (qui a révélé le Watergate) fait maintenant dans la Fake News: Il affirme que Trump va qualifier les élections de mi-mandat d' »illégitimes » si les Démocrates gagnent  |  Le saviez-vous : selon la loi de l’Autorité palestinienne, vendre un terrain à un juif est illégal et puni de la peine de mort. Et Israël est accusé d’Apartheid ?  |  [21/10/2018] Nouveau sondage très important de NBC/WSJ: le taux de popularité de Trump est supérieur à celui d’Obama à la même période de 2010 – #Trump : 47%, #Obama 44%  |  Ce matin, les forces armées israéliennes ont ouvert le feu sur les terroristes musulmans palestiniens qui s’approchaient de la frontière pour aller trancher la gorge d’innocents citoyens juifs  |  [20/10/2018] Grèce : le nombre de cas d’abus sexuels sur enfants explose dans le plus grand camp de migrants du pays  |  Montbéliard (25) : Un électricien tabassé dans la rue par 5 « jeunes » parce qu’il installait les lumières de Noël  |  « Quand j’entends qu’un média est traité d’extreme droite par @lemondefr, je me dis qu’il est sans doute bon »  |  Nord de la France : escroquerie aux allocations sociales – au moins 1,7 million d’euros, 3 romanichels mis en examen  |  76% des Français choqués, désapprouvent le comportement de Jean-Luc Mélenchon pendant les perquisitions  |  Inondations de l’Aude : de nombreux vols et cambriolages relevés dans les zones sinistrées  |  A Créteil, un lycéen pointe son arme à quelques centimètres de sa prof, en classe, pour qu’elle le note -présent- (source Le Parisien)  |  [19/10/2018] Grande-Bretagne, la fête peut reprendre : l’islamiste Anjem Choudary est sorti de prison après avoir purgé la moitié de sa peine  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 3 décembre 2017

Amanda Spielman, responsable du Bureau britannique des normes dans l’éducation et des services à l’enfance (Ofsted), a compilé un fichier des pires exemples de discrimination et de sexisme rencontrés par ses inspecteurs dans les livres islamiques.

Les livres qui encouragent les femmes à se soumettre à leurs maris, et à ne jamais lui refuser de rapports sexuels font partie de l’épais dossier de matériel misogyne que les inspecteurs ont découvert dans les écoles islamiques.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Dans la liste établie par Ofsted des pires exemples de discrimination et de sexisme rencontrés par ses inspecteurs, se trouvent des extraits de livres et de travaux des élèves autorisant la violence domestique contre les femmes.

Parmi les pires exemples découverts, un livre d’une bibliothèque scolaire intitulé «Les femmes qui méritent d’aller en enfer» explique que c’est mal pour les femmes de montrer «de l’ingratitude envers leur mari» ou «d’avoir de grandes ambitions».

Ofsted a déclaré que les matériels recueillis proviennent des écoles publiques ainsi que des écoles religieuses indépendantes et des écoles non enregistrées.

Amanda Spielman, l’inspectrice en chef, a clairement exprimé sa détermination à faire en sorte que les enfants des écoles religieuses reçoivent une éducation solide qui les prépare à la vie en Grande-Bretagne moderne. Le mois dernier, elle a défendu avec succès devant le tribunal la décision de prendre des mesures spéciales contre l’école islamique Al Hijrah de Birmingham, qui pratique la ségrégation des garçons et des filles dès l’âge de neuf ans.

Une école visitée par Ofsted encourage les enfants à lire un texte qui oppose les «nobles femmes d’Asie [musulmanes pakistanaises et indonésiennes…]» à la «femme déchirée de l’Occident» qui attire les hommes et quitte sa maison pour traîner sans but dans des cinémas et des cafés.

D’autres livres insistent sur le fait que dans un mariage musulman « la femme n’a pas le droit de refuser le rapport sexuel à son mari » ni de « quitter la maison où elle vit sans sa permission », tandis que les garçons et les filles apprennent que « l’homme peut aussi la battre pour la corriger ». Les documents découverts par les chercheurs indiquent que le rôle des femmes se limite «à avoir des enfants et à les éduquer en tant que musulmans».

Les collaborateurs d’Ofsted ont déclaré que les livres et les écrits les « ont mis mal à l’aise ». Ils se sont dits préoccupés non seulement par le fait que les écoles religieuses utilisent des matériels inappropriés, mais aussi parce que des écoles ordinaires bien intentionnées permettent des formes pures de l’islam tout en ayant la conviction qu’elles sont intégrées à la société britannique.

Ofsted s’est plaint en particulier des écoles primaires qui permettent aux filles de quatre ans de porter le hijab. Il a déclaré qu’il existe dans l’organisme gouvernemental de surveillance une « préoccupation croissante » au sujet de cette tendance. Dans les écoles d’enseignement général, le hijab est communément réservé aux femmes après qu’elles atteignent l’âge de la puberté.

Louise Casey, qui a publié un rapport gouvernemental sur l’intégration – ou plutôt le non désir d’intégration – il y a un an, a déclaré au Times qu’il devrait y avoir un moratoire sur l’ouverture de nouvelles écoles confessionnelles jusqu’à ce que les problèmes soient résolus.

« Certaines écoles enseignent un mode de vie de ségrégation et de misogynie, et le gouvernement ne prend pas position. Le public s’attend à ce qu’il le fasse. Le Département de l’Éducation ferme les yeux et espère qu’Ottsted s’occupera du problème. Tout cela est un sujet trop difficile, a expliqué Casey.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Et bien entendu, aucune féministe n’est concernée par ce drame de l’oppression des femmes.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : traduction © Oksana Zvirynska pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz