FLASH
[20/09/2018] Un avion militaire israélien a frappé des terroristes qui ont lancé des cocktails Molotov  |  Un avion de chasse Israélien a détruit un avant poste du Hamas  |  Joie chez les antisémites: Des centaines de terroristes musulmans se livrent ce soir à des émeutes à plusieurs endroits le long de la clôture de sécurité avec Gaza et tentent de la saboter pour s’infiltrer en Israël et assassiner des Juifs  |  3 feux de forêt dans le Negev israélien provoqués par des ballons incendiaires palestiniens – et toujours aucune condamnation des écologistes  |  2 Marocains se faisant passer pour réfugiés mineurs d’origine libyenne et arrêtés à Rotterdam planifiaient des attentats à Paris (source NLTimes.nl)  |  L’armée israélienne va démolir le bâtiment où le terroriste qui a assassiné le soldat Ronen Lubarsky a vécu. Le ministre de la Défense a déclaré : « Pas de compromis avec la terreur »  |  [19/09/2018] Un « mineur » étranger, logé en foyer, mis en examen & placé en détention à Marseille. Il est suspecté d’avoir violé 3 femmes depuis avril  |  Plusieurs personnes atteintes par balles y compris des policiers près d’un bâtiment du gouvernement de Pennsylvanie  |  Mauvaise nouvelle : un sondage montre que les électeurs Républicains sont certains de gagner les élections de mi-mandat  |  USA : les Républicains remportent l’élection sénatoriale du Texas dans 1 district tenu par les Démocrates depuis 10 ans  |  [18/09/2018] Val-d’Oise : Le terroriste qui a percuté délibérément et blessé gravement 2 policiers est mineur, déjà connu de la police  |  Syrie : un avion russe a été abattu par la DCA syrienne  |  [17/09/2018] « La Hongrie est le seul pays d’Europe à avoir demandé l’avis du peuple sur l’immigration illégale », déclare le ministre des Affaires étrangères  |  [16/09/2018] L’Ambassadeur palestinien aux États-Unis Hossam Zamal confirme que Washington a demandé à sa famille de quitter Washington immédiatement  |  Les médias jurent qu’ils sont neutres. Alors pourquoi les gros titres quand une palestinienne, interdite de sortir d’Israël, ne peut assister à la fête de l’huma, et pas une ligne quand un terroriste palestinien tue un père de famille israélien ?  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 5 décembre 2017
Abu Dis, à l’est de Jérusalem, derrière la barrière anti-terroriste

Le site arabe en langue anglaise alaraby.co.uk publie que l’Arabie saoudite propose que le futur Etat de Palestine soit Abu Dis et non Jérusalem.

Mise à jour à 18:27 : Erdogan a déclaré que Jérusalem capitale d’Israël était une ligne rouge à ne pas dépasser selon les Arabes. Le Premier ministre israélien Netanyahu vient de réagir en déclarant : « Jérusalem a été la capitale d’Israël pendant 3 000 ans ». Argument historiquement factuel difficile à récuser.

Mise à jour à 18:24 : le Département d’Etat américain a mis en garde toutes ses ambassades de redoubler la sécurité en vue d’une possible déclaration du président Trump de mercredi.

Mise à jour à 18:20 : la sénatrice démocrate Diane Feinstein vient de publier un tweet indiquant qu’elle a déconseillé au président Trump de déplacer l’ambassade – alors que cela a été voté par le Congrès.

Mise à jour à 18:17 : la ligue arabe met Trump en garde de ne pas changer la politique des Etats-Unis sur Jérusalem, tandis que l’Allemagne annonce envisager de remettre en question sa solidarité si Trump annonce Jérusalem comme capitale.

Mise à jour à 18;15 : CNN annonce que le Président Trump vient de confirmer à Abbas qu’il entend déplacer l’ambassade à Jérusalem. CBC News confirme la même information, reçu d’un porte-parole d’Abbas.

Mise à jour à 18:04 : Haaretz confirme que Mahmoud Abbas, qui tient une réunion d’urgence, vient de menacer Trump que son geste aura des « conséquences dangereuses », tandis que le Président Trump s’entretient avec Netanyahu et le roi Abdallah de Jordanie.

Riyadh a suggéré qu’Abu Dis, une banlieue située à l’est de Jérusalem, et isolée par la barrière de sécurité d’Israël, devrait être la capitale palestinienne, selon un responsable libanais qui s’est entretenu avec Mahmoud Abbas à la suite de ses pourparlers saoudiens, a également rapporté le New York Times.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

En octobre dernier, Jared Kushner a effectué une visite de quatre jours en Arabie saoudite avant de se rendre en Israël pour discuter du processus de paix au Moyen-Orient, selon une source officielle de la Maison-Blanche.

Puis au mois de novembre, Mahmoud Abbas s’est rendu en Arabie Saoudite pour des entretiens avec le roi Salman et le prince héritier Mohammed bin Salman (MBS).

Les responsables palestiniens, arabes et européens qui ont entendu la version d’Abbas de cette conversation à Riyadh disent que MBS a suggéré un État palestinien sur les parties non contiguës de la Judée Samarie, avec une souveraineté limitée, rapporte encore le New York Times (2).

La majorité des implantations juives en Judée et Samarie resteraient également en place, et le droit au retour de « réfugiés » palestiniens et de leurs descendants en Israël serait également exclu, ils pourraient par contre librement s’installer dans le futur Etat de Palestine.

Un homme politique libanais et un haut responsable libanais ont corroboré les discussions de Riyadh, indiquant qu’Abbas s’était vu accorder un délai de deux mois pour accepter l’accord, ou qu’il serait soumis à des pressions pour démissionner.

Dimanche, la Maison-Blanche a cependant nié les détails de ce plan, mais le Président Trump n’a pas signé lundi la suspension de la loi qui oblige les Etats-Unis à déplacer l’ambassade des Etats-Unis à Jérusalem.

L’Arabie saoudite a également nié les détails de ce plan, selon le NYT, affirmant qu’elle était engagée dans un règlement basé sur l’initiative de paix arabe de 2002.

Selon plusieurs diplomates, le Président Trump devrait s’inscrire dans les pas du président Poutine, qui début 2017 décrétait Jérusalem capitale d’Israël (1). A la différence de son homologue russe, qui a spécifié que l’ouest de la ville est la capitale de l’Etat hébreu, le président américain devrait annoncer dans un discours ce mercredi qu’il soutient la revendication d’Israël sur la totalité de Jérusalem en tant que capitale.

Ces rumeurs ont déclenché la furie du monde arabe, de Téhéran à la Jordanie en passant par la Turquie, indiquant clairement que l’islam est un système politico-religieux de conquête territoriale, l’Arabie saoudite se détachant clairement de la tradition depuis le célèbre discours de Trump devant le sommet arabe de Riyadh en mai dernier. Par contraste, la déclaration du président Poutine était restée sans échos, les menaces ayant sur lui les effets qu’on connaît.

D’autres informations non confirmées font état que pour se débarrasser de l’encombrant problème terroriste dans le Sinaï, le président égyptien pourrait proposer la création d’une extension de l’Etat de Palestine dans le Sinaï en échange d’une partie du Negev concédé par Israël, lequel conserverait les zones historiquement juives de Judée et Samarie que veulent coloniser les Arabes palestiniens.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

(1) https://www.timesofisrael.com/in-historic-first-russia-recognizes-west-jerusalem-as-israels-capital/

(2) https://www.nytimes.com/2017/12/03/world/middleeast/palestinian-saudi-peace-plan.html

https://www.alaraby.co.uk/english/news/2017/12/4/forget-jerusalem-us-saudi-plan-peddles-alternative-palestinian-capital

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz