FLASH
[14/12/2017] Le Maire de Nazareth annule les célébrations de Noël en raison de la décision de Trump sur Jérusalem  |  A cause de ses propos racistes, le gouvernement demande le départ de Rokhaya Diallo du Conseil national du numérique  |  [13/12/2017] Alabama : Après la victoire de Doug Jones, aucune émeute à droite : c’est là qu’on voit qui sont les vrais fascistes  |  Tirs de missiles terroristes sur le sud d’Israël. Les habitants ont été alerté de se réfugier dans les abris  |  Pédophilie, la France a des leçons à recevoir de l’Amérique : dans l’Aude, un homme se prend seulement 5 ans de prison avec sursis pour le viol d’une fillette de 4 ans  |  La mère de l’ancien chef de l’Etat, Andrée Sarkozy, est décédée  |  Deux frères d’Adama Traoré en garde à vue dans le cadre d’une affaire de stupéfiants  |  Avec 5000 euros par mois, la députée LREM se plaint de devoir « manger pas mal de pâtes »  |  Edouard Philippe nomme un rappeur qui traite les Français de porcs, au Conseil national du numérique  |  Médiapart demande que l’académicien Alain Finkielkraut soit exclu de l’Académie Française. Sans surprise, les lecteurs de Mediapart se déchaînent dans leurs commentaires antisémites  |  Religion d’amour et de tolérance : En Egypte à l’islam très modéré, Sheema, une chanteuse pop, a été condamnée à 2 mois de prison pour « incitation à la débauche »  |  Erdogan appelle tous les pays du monde Arabe à reconnaître Jérusalem comme capitale d’un pays inexistant, l’Etat de Palestine : tout repose sur du vent  |  USA Today donne un exemple de la noblesse et du respect de la neutralité du journalisme : « Trump n’est même pas digne de nettoyer les chiottes de la librairie Obama »  |  Des Parisiens excédés, des Parisiennes sexuellement harcelées, menacent de déclencher une grève de la faim en raison du danger et de l’insalubrité des camps de réfugiés  |  En panique, le roi de Jordanie affirme maintenant que Jérusalem n’est pas le 3e mais le 1er lieu saint de l’Islam ! Le mensonge arabe est sans limite !  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 5 décembre 2017

Le FBI a finalement lancé une enquête officielle sur le terrorisme domestique des fascistes d’Antifa et de Black Lives Matter (BLM).

Les fascistes d’Antifa ont pensé avoir trouvé la bonne parade : se définir comme antifascistes alors qu’ils sont les fascistes. Mais le tour de passe-passe ne vaut que si les médias et la justice feignent de les croire, ce qui se passe en Allemagne, en France, et en Grande-Bretagne, mais plus sous l’administration Trump.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

De même, Black Lives Matter se présente comme une organisation de défense des Noirs tués dans les rues, née du faux crime de Freddie Grey (les 6 policiers ont tous été innocentés par les images des caméras de surveillance), mais ils sont invisibles à Chicago, où des centaines de Noirs sont tués chaque mois par d’autres Noirs, et la sincérité de leur mouvement n’existe que par la complicité d’une presse de gauche qui bénéficie du paradigme d’une classe opprimée.

Le directeur du FBI, Christopher Wray, a déclaré aux membres du Congrès que les enquêteurs du terrorisme domestique sondent un certain nombre de personnes influencées par « une sorte d’idéologie d’Antifa ».

 » Nous avons un programme de terrorisme domestique très dynamique », a déclaré M. Wray au Comité de sécurité intérieure de la Chambre. « Et bien que nous n’enquêtons pas sur Antifa en tant qu’Antifa – c’est une idéologie et nous ne menons pas d’enquêtes sur des idéologies – nous sommes en train mener un certain nombre de ce que nous appellerions des enquêtes anarchistes-extrémistes où nous avons des types de personnes motivées à commettre des actes criminels violents basés sur une sorte d’idéologie d’Antifa. »

Le Washington Examiner rapporte:

«M. Wray a souligné que, bien que le FBI ait environ 1000 enquêtes ouvertes sur le terrorisme domestique, aucune d’entre elles ne concerne « l’idéologie, l’opinion, ou la rhétorique, » mais, au lieu de cela, elles sont toutes basées sur la menace [que ces idéologies représentent].»

L’extrême gauche Antifa est devenue l’un des principaux sujets du débat politique national en août dernier, suite à une série d’incidents entre les fascistes de gauche et les suprémacistes blancs américains, voire les orateurs de droite accusés de suprématie blanche. Ces manifestations et contre-manifestations ont abouti à des violences lors d’un rassemblement organisé par des suprémacistes blancs à Charlottesville, en Virginie, au cours duquel un contre-manifestant a été tué lorsqu’un individu participant au rassemblement a foncé dans la foule d’activistes de gauche avec son véhicule.

Le président Trump a été vivement critiqué, à l’époque, pour avoir souligné qu’il y avait de la violence « des deux côtés » au rassemblement, alors que la victime du meurtre était membre des contre-manifestants. Pourtant il disait vrai.

L’incident a également attiré l’attention sur des cas de violence par Antifa cherchant à empêcher les discours de personnalités politiques de droite, allant de la droite alternative comme l’homosexuel Milo Yiannopoulos qui milite pour briser le politiquement correct en usant de mots agressifs, aux conservateurs conventionnels et modérés comme le très banal Ben Shapiro à qui il est reproché d’être jeune et juif de droite.

Soucieux du meurtre de Charlottesville, un membre du Congrès a insisté auprès des responsables de l’administration Trump pour savoir si les ressources antiterroristes étaient utilisées pour enquêter sur les suprémacistes blancs, outre les «terroristes du genre de l’Etat islamique» qui utilisent aussi des véhicules comme armes.

 » Je crois que ces deux groupes constituent des menaces égales », a déclaré Luis Correa, représentants des États-Unis pour le district de Californie, lors d’une audience du Congrès.  » Si un citoyen américain perd la vie à cause d’une attaque terroriste, cela n’a pas d’importance qu’elle soit motivée par l’Etat islamique ou par des suprémacistes blancs, cela reste une tragédie dans notre société et notre pays ».

Notez que Correa, un Démocrate, ne mentionne pas Antifa en raison de sa proximité idéologique avec l’aile gauche du parti. A moins que pour lui, dans la tradition communiste, les morts n’ont pas d’importance si c’est pour la cause, et que si un citoyen américain perd la vie à cause d’une attaque terroriste d’Antifa, ce n’est pas une tragédie.

Monsieur Wray a réitéré que le FBI ne peut pas contrôler les groupes locaux comme il peut le faire pour surveiller l’Etat islamique et d’autres organisations terroristes étrangères.

 » En raison des questions liées au Premier amendement, celles de la liberté d’expression et de l’histoire assez désagréable que le FBI a eu dans le passé, nous avons des règles très spécifiques sur le front du terrorisme domestique », a-t-il déclaré.  » Afin d’ouvrir une enquête, il doit y avoir des preuves crédibles de crime fédéral [et] de menace de force ou de violence pour la réalisation d’un objectif politique ou social. Et si nous avons toutes ces trois choses, alors nous ouvrons une enquête très agressive. »

Elaine Duke, la secrétaire d’Etat à la Sécurité intérieure, a fait écho à ces préoccupations et a déclaré que, cependant, son Département prenait aussi des mesures pour lutter contre le terrorisme domestique.

«L’une des principales choses que nous avons faites est d’ouvrir le Bureau des partenariats pour la prévention du terrorisme, qui vérifie chaque information que nous recevons de l’État et les gouvernements locaux […] pour faire face à tous les types de crimes haineux dans les groupes correspondants, » a-t-elle dit.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Avec un peu de persévérance, car il ne s’agit pas non plus d’une priorité nationale, les médias seront probablement bientôt, dos au mur, contraint de révéler ce qu’est vraiment Antifa. Ils feront trois ou quatre reportages sur la violence de ce groupe fasciste – les images ne manquent pas – mais ils se garderont bien d’employer le mot qui les désigne parfaitement : fasciste, car ils veulent pouvoir le réserver exclusivement à l’extrême droite.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : traduction © Oksana Zvirynska pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz