FLASH
[23/07/2018] L’armée israélienne attaque une cellule terroriste de Gaza qui lance des ballons incendiaires sur les cultures  |  [22/07/2018] La casquette Pro-Trump d’un ado a été jetée par terre et il s’est fait cracher dessus par des gauchistes humanistes et tolérants, détenteurs du monopole du cœur  |  La question n’est pas pourquoi Tsahal protège la frontière de son pays, c’est évident. La question est pourquoi les tireurs d’élite du Hamas tiraient sur les soldats israéliens depuis leur territoire. La réponse : ils se consacrent à l’anéantissement d’Israël  |  [20/07/2018] Ce vendredi soir, le Hamas a tiré 3 roquettes sur des civils israéliens dans l’indifférence du monde occidental  |  L’actrice Whoopi Goldberg a invité la conservatrice Jeanine Pirro pour parler de son dernier livre, et elle l’a traitée « comme un chien » et l’a jeté hors du plateau quand Pirro a parlé du « Trump derangement syndrome ». Vraiment, la gauche a l’esprit totalitaire  |  Des avions de combat israéliens engagés dans une opération d’envergure contre des bases du Hamas à Gaza en réponse à des tirs contre des troupes de Tsahal  |  Effet Trump: La production pétrolière américaine vient d’établir un nouveau record de tous les temps  |  [19/07/2018] 1000 gros bonnets Iraniens ont acheté des passeports des Comores pour voyager sans éveiller les soupçons. La bonne nouvelle est que le gouvernement comorien a changé de camp et a annulé plus de 100 passeports  |  Effet Trump: Les exportations de pétrole de l’Iran pourraient chuter de deux tiers d’ici la fin de l’année en raison des nouvelles sanctions des États-Unis, une excellente nouvelle dans la lutte contre le terrorisme mondial  |  Médias de plus en plus marginalisés: 68% des Républicains approuvent la rencontre entre Poutine et Trump que les journalistes qualifient de « trahison » (sondage CBS)  |  Effet Trump : Le chômage à travers les États-Unis est le plus faible depuis décembre 1969, selon un rapport du ministère du Travail  |  [18/07/2018] Pour faire face à l’afflux de touristes, Lufthansa annonce deux nouvelles routes vers Eilat cet hiver  |  [15/07/2018] Depuis samedi matin, les terroristes ont tiré plus de 200 roquettes sur les citoyens israéliens. Et aucun gros titre pour dénoncer ça ?  |  [14/07/2018] Tsahal a frappé des douzaines de cibles du #Hamas à la suite des attaques terroristes de roquette contre non pas l’armée mais des civils en #Israël  |  Eric Ciotti a qualifié Emmanuel Macron d' »adolescent immature » atteint d’un « sentiment de surpuissance ». Ça dit quoi sur les français qui ont choisi d’élire un ado immature ?  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 6 décembre 2017

Selon le quotidien émirati Al-Bayan, en date du 15 novembre 2017, le Conseil National Fédéral des Émirats Arabes Unis a voté « un projet définissant l’organisation des mosquées dans le pays et l’action de leur personnel. »

Cette nouvelle loi clarifie les modalités du contrôle de toutes les mosquées et des lieux du culte musulman. Elle insiste sur « la nécessité de faire des mosquées du pays une façade civilisationnelle qui respecte des normes et des conditions précises. »

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

« Les mosquées du pays, stipule cette loi, doivent toutes être des lieux de prière et d’adoration ainsi que des phares pour faire rayonner un savoir axé sur la tolérance et le respect à l’égard de tout être humain. Ne peuvent donc y exercer la profession d’imam que des individus compétents et officiellement autorisés. » Ce qui n’est pas le cas en France, notamment avec de nombreuses mosquées salafistes et fréristes.

« Aucun enseignement falsifié ou déviationniste, dit la loi émiratie, n’y sera dorénavant toléré. Personne ne doit exploiter les mosquées pour y implanter le fanatisme, la haine, le racisme, la discrimination et l’extrémisme. »

Cette nouvelle loi interdit à tous ceux qui travaillent dans les mosquées ou qui sont impliqués dans les activités inhérentes, « d’exercer une action politique, d’adhérer à une organisation prohibée », notamment celle de la confrérie des Frères musulmans, classée comme organisation terroriste en Égypte, dans certains pays du Golfe et par de nombreux pays dans le monde, pourtant autorisée en France et traitée, on ne sait pour quelle raison, comme interlocutrice « crédible » par l’administration française.

Il convient de rappeler ici que cette confrérie se révèle bien chevronnée dans la manipulation et les manigances. À la suite de son congrès au Bourget de février 2017, l’UOIF (Union des organisations islamiques de France) prend en otage tous les musulmans de France et se fait renommer « Musulmans de France » dans le but de prévenir une interdiction future.

Cette loi émiratie « interdit également de prêcher, de promulguer des fatwas et de donner des cours ou d’enseigner la mémorisation du Coran en dehors des mosquées ou des lieux autorisés. »

Elle leur « interdit aussi de participer à des débats d’information et de prosélytisme wahhabite [qui a pignon sur rue en France], de collecter des fonds et des dons [pourtant courants sur les marchés de France], ou des subsides sans autorisation préalable de l’autorité officielle [ce qui n’est pas le cas en France] ». En France, la Cour des Comptes ne publie pas le montant des allocations versées par la CAF (Caisse d’Allocations Familiales) à des militants jihadistes musulmans français qui combattaient et combattent toujours au sein de Daesh/État islamique.

Cette même loi prévoit « au moins trois mois de prison et une amende de plus de cinq mille dirhams (soit l’équivalent de 1000 €) pour toute infraction à ses prescriptions. »

Monsieur Macron, lors de l’inauguration du Louvre d’Abou Dhabi aux Émirats, vous avez voulu flatter votre auditoire et vos hôtes. Le discours démagogique que vous avez prononcé à cette occasion, contenait nombre de contre-vérités. À titre d’exemple, votre louange à l’islam en ces termes :

« Ce message d’un syncrétisme profond, on ne peut pas aimer la religion qui est la vôtre ici si on ne rappelle pas que dans cette région tous les grands monothéismes sont nés et que l’islam est né de ce palimpseste de cultures et de civilisations qui font que de manière indétricotable, irréductible, nos religions sont liées, nos civilisations sont liées ; et que ceux qui veulent faire croire où que ce soit dans le monde que l’islam se construit en détruisant les autres monothéismes sont des menteurs et vous trahissent. »

Les musulmans, notamment ceux qui sont instruits et connaissent bien leur histoire et leur patrimoine religieux, se sont bien marrés de vous en écoutant ce discours, et plus précisément le passage déjà cité ; taqiya oblige, et pratiquée par vous-même par procuration.

Quel dérapage inadmissible pour un président français ! Seuls les incultes qui refusent de s’instruire sur l’islam et d’en parler vrai, osent le dédouaner de tous ses massacres et ses génocides de masse depuis son avènement au 6e siècle jusqu’à nos jours.

Maints historiens ont bel et bien décortiqué et illustré par des faits historiques et récurrents concrets, « de manière indétricotable, irréductible », et surtout irréfutable, que l’islam s’est construit par d’innombrables « crimes contre l’humanité » et se construit toujours en détruisant les autres monothéismes.

D’ailleurs, Guy Millière a déjà analysé votre discours de façon éclairante dans un article intitulé : Emmanuel Macron, dhimmi et falsificateur de l’histoire, du 18 novembre 2017 :

Même un éminent ancien ministre français de l’Éducation, Luc Ferry, agacé par votre maladresse et votre improbité intellectuelle, n’a pas hésité de déclarer sur une chaîne française que vous avez « déconné complètement au sujet de l’histoire de l’islam. »

Les études et recherches historiques relatives à cette question sont innombrables et nul ne peut les ignorer ni les occulter. Vous avez grand intérêt, M. Macron, vous et les rédacteurs de vos discours, notamment vos anciens collègues de l’ENA, à y puiser, à vous documenter et à réviser vos classiques sur les conquêtes barbares et les invasions islamiques sanglantes menées par l’épée, la violence et les massacres, de l’Inde à l’est, et jusqu’au Portugal, l’Espagne et la France à l’ouest.

Sinon, gardez le silence diplomatique et, surtout, par décence pour les millions de victimes multiséculaires de l’islam conquérant.

M. Macron ! Il n’est pas digne d’un président de la République, ni d’ailleurs de son porte-parole, M. Christophe Castaner, d’occulter l’histoire. Celui-ci s’affiche en « guide suprême » de l’islam et déclare avec arrogance sur BFMTV que « l’islam est une religion de bonheur et d’amour comme la religion catholique », de se complaire dans un

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz