FLASH
[11/12/2017] New York : le terroriste qui a fait exploser une bombe (4blessés légers) s’appelle Afrad Zakhmi, 22 ans du Blangadesh. Et oui encore et toujours ce sont les musulmans qui commettent le plus d’attentats  |  Un migrant musulman du Bangladesh a tenté de faire exploser une bombe a New York  |  Imam Tawhidi: « ouvrez les yeux, nos leaders ont volé nos nations et ils ont accusé Israël et les USA. Puis ils nous ont dit de chanter des slogans de mort à l’occident »  |  [10/12/2017] Netanyahu donne une leçon d’histoire à Macron: « Jérusalem n’a jamais été la capitale d’un autre peuple. Plus vite les Palestiniens accepteront cette réalité, plus vite nous arriverons à la paix »  |  Netanyahu à Paris : « la stratégie d’Israël est de se servir de [ses nouveaux alliés] du monde Arabe pour forcer les Palestiniens à être réalistes sur le processus de paix »  |  Netanyahu à Macron : « Paris est la capitale de la France. Jérusalem est la capitale d’Israël. Nous respectons votre histoire et vos choix, et je sais qu’en tant qu’ami, vous respectez la nôtre »  |  Netanyahu à propos d’Erdogan: « quand on bombarde les villages kurdes, aide l’Iran et soutient le Hamas on ne peut pas donner des leçons de morale à Israël »  |  Vendée : la crèche de Noël définitivement autorisée à La Roche-sur-Yon  |  Paris : Manifestation antisémite contre Israël: une femme d’un certain âge, pro-israélienne, attaquée par des antisionistes  |  Jérusalem : attentat au couteau. Un jeune de 25 ans dans un état critique  |  Ce dimanche, Tsahal a découvert et détruit un autre tunnel terroriste du Hamas  |  59% des Français ont une vision négative de l’avenir de la France (Sondage JDD 9 décembre 2017)  |  Après la décision de Trump de reconnaître que Jérusalem est en effet la capitale israélienne, une centaine de personnes attaquent une synagogue de Suède. Et la gauche soutient que les antisionistes ne sont pas des antisémites !  |  [09/12/2017] Macron, le honteux héritier de l’idéologie pétainiste, s’allie à la Turquie pour réclamer l’annulation de Trump sur Jérusalem  |  La Cour suprême donne une 1ere victoire à Trump sur les « dreamers », illégaux arrivés mineurs aux USA  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 7 décembre 2017

Un génie maléfique, Mahomet, a tenté de conditionner depuis des siècles l’esprit de milliards d’êtres humains afin de faire d’eux un troupeau d’hommes et de femmes transformés en automates dévastateurs, au service de sa seule folie satanique : la domination du monde !

Ainsi se présente le livre, « L’islam : une stratégie militaire sous couvert de religion » publié par Philippe Arnon aux Editions Tatamis et disponible en précommande, avant sa sortie en librairie le 12 janvier.

La violence inouïe et les appels au meurtre égrenés dans le Coran et les hadiths sont là pour attester que si l’islam est certes une religion, c’est-à-dire la recherche sincère de spiritualité, il est avant tout une stratégie militaire dissimulée qui repose sur la connaissance puis l’exploitation des deux instincts qui traversent l’homme dans sa totalité : l’instinct de préservation, qui s’explique par la peur de mourir, et l’instinct sexuel, qui est la quête obsessionnelle du plaisir.

Il faut évidemment mettre un terme à cette funeste tromperie qui assaille non seulement les musulmans mais également les occidentaux qui sont désormais touchés dans leur chair. En organisant les Etats-Généraux de l’islam, l’Europe, sur son sol, aidera les musulmans à faire de leur religion un « islam des Lumières ». Mais cette entreprise ne réussira que si l’Occident, de son côté, procède lui aussi à une édulcoration de sa propre civilisation car il est profondément malade de son matérialisme qui lui a dérobé le sens même de la vie. Le livre de Philippe ARNON est un appel pressant pour résoudre instamment ces deux grands maux de l’humanité moderne pour parvenir enfin à la convergence harmonieuse de tous les hommes.

Philippe Arnon est un lecteur de Dreuz info. Agé de 67 ans, il est docteur d’Etat en droit à l’Université de Poitiers et a été, au titre de la Coopération française, successivement conseiller du ministre des Affaires étrangères de la République des Seychelles, professeur de droit public dans les universités africaines de N’Djamena et Cotonou.

Puis il a été chef de Cabinet du Comité économique et social de la région Poitou-Charentes.

Il a ensuite créé une agence de communication, et exercé les fonctions de consultant pour le compte d’entreprises étrangères.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz