FLASH
[22/01/2018] Suède, Malmo, seconde attaque à la grenade en une semaine : après un poste de police, un restaurant – et si vous questionnez les bienfaits de l’immigration vous êtes un facho  |  Dans la nuit, 30 trafiquants de drogue égyptiens ont été pris entre les feux des polices israélienne et égyptienne à la frontière. 1 trafiquant israélien a été tué. Plusieurs dizaines de kg de drogue saisis  |  [20/01/2018] France : Mutinerie en cours à la prison de Maubeuge, des dizaines de détenus regroupés, forces de l’ordre sur place  |  [19/01/2018] Agression motivée par l’islam- 2 surveillants de la prison de Borgo (Corse) ont été agressés à l’arme blanche ce matin par un détenu. Ils sont blessés, l’un gravement. Selon un délégué syndical, le détenu a hurlé : « Allah Akbar » (Corse-Matin)  |  L’incident de la Yeshiva de Bonneuil-Sur-Marne (94), où deux juifs ont été heurtés par une voiture ne semble pas au premier abord être un acte terroriste. C’est un accident de la circulation. Le chauffeur est en garde à vue (source RSB News)  |  [18/01/2018] Communiqué ministère de la Santé iranien: 36 000 morts par la pollution de l’air en 2017. Téhéran : 4 810 morts par la pollution de mars 2016 à mars 2017  |  Alain Soral a été condamné aujourd’hui en appel à 10.000 euros d’amende, avec possibilité d’emprisonnement en cas de non-paiement, pour avoir publié sur son site un dessin négationniste  |  Mutinerie à la prison de Fleury-Mérogis : 123 détenus refusent de regagner leur cellule  |  Cette nuit, Tsahal et la police ont localisé les terroristes islamistes palestiniens qui ont assassiné le Rabbin Raziel Shevach le 9 janvier. Repérés, les colons arabes ont ouvert le feu. 1 a été tué et 2 autres ont été appréhendés. 2 policiers ont été blessés  |  [17/01/2018] Des Israéliens se sont rendu dans la capitale juive pour prier au Mont du Temple. Sans la présence des forces de sécurité, ils auraient été décapités aux cris d’Allahou Akbar – et l’UE veut faire croire qu’il faut partager la ville !  |  3 pays dans le monde (à part les USA), ont une rue Martin Luther King: le Sénégal, le Brésil, et Israël (King était profondément pro-israélien) – ça ne rime pas bien avec Apartheid  |  Eric Trump, votre père est-il raciste ? Mon père n’est pas raciste du tout, en fait, il ne voit qu’une seule couleur : le vert, l’économie !  |  Examen médical de Trump (par le médecin d’Obama): il ne boit pas, ne se drogue pas, ne fume pas, est en excellente santé physique et mentale – et a des gênes pour vivre 200 ans ! »  |  Pendant la nuit, Tsahal a arrêté en Judée Samarie 16 colons arabes suspectés de terrorisme  |  [15/01/2018] La gauche, toujours du côté du mal : Sadiq Khan, le maire de Londres, n’accueillera pas le président Trump, mais en 2001, il a représenté le prédicateur de haine Louis Farrakhan qui disait que les juifs sont des « suceurs de sang » et Hitler un « très grand homme »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Rosaly le 10 décembre 2017

Dans un bel esprit « œcuménique » si prisé de nos jours, l’église anglicane de Tous les Saints a célébré un Avent islamochrétien le 3 décembre dernier.

 

L’utopie du dialogue interconfessionnel conduit nombre de responsables religieux à renier le Christ pour plaire aux musulmans. Et dans cette course à l’apaisement des mahométans, certaines églises britanniques décrochent haut la main la palme de la trahison.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

L’Eglise de Tous les Saints à Kingston upon Thames

Le Mawlid al nabaoui (ou Milad), fixé au 30 novembre, est le festival islamique commémorant la naissance du prophète de l’islam. Cette commémoration est, par ailleurs, vigoureusement combattue par les salafistes.

Selon l’église de Tous les Saints de Kingston upon Thames, le fait de célébrer simultanément la naissance de Mahomet et celle de Jésus serait une belle opportunité de syncrétisme interconfessionnel. Cet évènement, organisé en vue d’honorer, de louer, de glorifier l’islam et le christianisme s’est avéré être en réalité une belle apologie du prophète de l’islam Il mit en avant la naissance de Mahomet, mais se montra très frileux à l’égard de la naissance du Seigneur Jésus, le Fils de Dieu. Mahomet fut exalté comme prophète, mais aucune mention ne fut faite de la divinité du Christ, présenté comme quelqu’un d’ordinaire, et ce dans une église dite chrétienne.

Evidemment, si l’église avait insisté sur la divinité du Christ, la participation musulmane à cette célébration interconfessionnelle pas très halal aurait été réduite à sa plus simple expression.

Mais l’église de Tous les Saints n’est pas la seule à faire la promotion de Mahomet.

A l’Abbaye de Westminster, on a publiquement reconnu Mahomet comme étant le dernier prophète, l’Elu!

En 2015, au cours d’un service religieux de commémoration et d’Action de grâce à l’Abbaye de Westminster, marquant le centenaire de la sanglante Bataille de Gallipoli ou la Bataille des Dardanelles, en présence de la Reine Elizabeth II, on rendit hommage à la bravoure des soldats australiens et néo-zélandais, qui rejoignirent les alliés sur la péninsule de Gallipoli, aujourd’hui en territoire turc, afin d’ouvrir le détroit des Dardanelles aux bâtiments alliés. Mais cet objectif se heurta à une résistance farouche de l’armée ottomane. Les troupes d’Australie et de Nouvelle-Zélande furent particulièrement éprouvées lors du débarquement de Gallipoli. Plus de 11 500 « Anzacs », ne rentrèrent jamais à la maison. L’impact fut énorme dans les deux pays qui firent du jour du débarquement– le 25 avril 1915– l’ANZAC Day ( du nom de leur détachement) leur principale fête nationale.

La bataille des Dardanelles fut une défaite cuisante pour les alliés et un véritable carnage, mais elle contribua à forger l’identité nationale de l’Australie et de la Nouvelle-Zélande.

A noter que l’armée ottomane était conduite par le général allemand Otto Liman von Sanders, sous les ordres duquel se distingua un certain colonel, du nom de Moustafa Kemal…

Au cours du service religieux, on fit la lecture d’une prière en turc. Comme personne dans l’assistance ne comprenait la langue, il n’y eut aucune réaction. Mais une fois le texte traduit en anglais, quelle ne fut pas la surprise des fidèles de lire cet extrait :

« Que la paix soit sur tous les prophètes de Dieu, d’Adam, de Noé et d’Abraham à Moïse, de Jésus à Mohammed Mustafa. »

En nommant Mahomet dans la succession des prophètes, on proclamait au monde dans une célèbre abbaye que Mahomet était plus grand que Jésus.

Dans l’idéologie islamique, Mahomet était le « prophète » qui allait venir pour compléter et accomplir les révélations partielles de tous les prophètes, qui le précédèrent. Les musulmans croient faussement que sa venue avait été prophétisée par Jésus, à cause de ce verset de l’Apôtre Jean :

 » Quand sera venu le Consolateur, que je vous enverrai de la part du Père, l’Esprit de vérité, qui vient du Père, il rendra témoignage de moi » (5 : 26)

 » et vous aussi, vous rendrez témoignage, parce que vous êtes avec moi dès le commencement. »(5 : 27)

Pour les chrétiens, le Consolateur est le Saint-Esprit. Pour les musulmans, qui adorent s’approprier des versets bibliques pour les adapter à leurs fantaisies coraniques, le Consolateur est évidemment l’homme parfait, le modèle pour l’Humanité, le prophète de l’islam, le bien-aimé Mahomet.

Mahomet en Consolateur ! De la pure science-fiction! Mahomet a « consolé » les mécréants à sa façon, par le tranchant de son sabre, la barbarie de ses viols, la cruauté de ses actes.

« Mustafa » est une épithète attribuée par les musulmans à Mahomet. Il signifie « l’Elu». Les responsables religieux de l’abbaye, prudents et d’une grande hypocrisie, ne donnèrent pas la traduction de ce terme, car proclamer au cours d’un service religieux chrétien que le prophète de l’islam était l’Elu aurait été une terrible offense à l’égard des fidèles chrétiens.

Déclarer dans l’Abbaye de Westminster que Mahomet est « L’Elu » n’est pas une expression anodine interconfessionnelle de respect œcuménique, innocemment prononcée lors d’un service religieux de commémoration et de réconciliation, mais une affirmation dogmatique d’une prophétie dans laquelle Jésus est subordonné à Mahomet et Sa divinité niée. Ce qui pour des chrétiens relève d’une véritable trahison, car c’est l’essence même du Christianisme qui est niée. Mais sont-ils vraiment chrétiens, ces gens qui vénèrent et rendent gloire au prophète de l’islam, l’ennemi juré du Christ et des chrétiens, et ce dans une église chrétienne ?

Pour les vrais chrétiens, Jésus est l’Elu, le Christ, l’Oint, le Messie.

« … afin que s’accomplît ce qui avait été annoncé par Esaïe, le prophète:– 18– Voici mon serviteur que j’ai choisi, Mon bien-aimé en qui mon âme a pris plaisir. Je mettrai mon Esprit sur lui, Et il annoncera la justice aux nations. 19 – Il ne contestera point, il ne criera point, Et personne n’entendra sa voix dans les rues. » (Matthieu 12 : 17)

Quand Jésus fut baptisé :

 » Et, pendant qu’il priait, le ciel s’ouvrit, et le Saint-Esprit descendit sur lui sous une forme corporelle, comme une colombe. Et une voix fit entendre du ciel ces paroles: Tu es mon Fils bien-aimé; en toi j’ai mis toute mon affection. » (Luc 3 : 22)

Jésus mit en garde contre les faux prophètes, ces gens dangereux à l’influence néfaste:

Faites très attention aux faux prophètes car ils peuvent pénétrer dans l’église habillés en peau de brebis, c.-à-d., en se donnant l’apparence de brebis. Sachez que sous cette peau se cachent des loups extrêmement féroces. Ils sont en quête de proies et n’attendent que le moment propice pour vous dévorer. Par leur présence, ils vous font courir un danger aussi grand qu’un troupeau de moutons menacé par une meute de loups affamés.

Matthieu 7.15-20

Gardez-vous des faux prophètes. Ils viennent à vous en vêtements de brebis, mais au-dedans ce sont des loups ravisseurs.

Vous les reconnaîtrez à leurs fruits. Cueille-t-on des raisins sur des épines, ou des figues sur des chardons?

Tout bon arbre porte de bons fruits, mais le mauvais arbre porte de mauvais fruits.

Un bon arbre ne peut porter de mauvais fruits ni un mauvais arbre porter de bons fruits.

Tout arbre qui ne porte pas de bons fruits est coupé et jeté au feu.

C’est donc à leurs fruits que vous les reconnaîtrez.

 

St Mary’s Cathedral, Glasgow

 

Au cours d’un service religieux interconfessionnel, une jeune musulmane fit la lecture de la sourate 9 (versets 22 –30) sur la naissance du Jésus, version coranique :

[19:22] Quand elle le porta, elle s’isola vers un lieu lointain.
[19:23] Le travail d’enfantement vint à elle près du tronc d’un palmier. Elle dit : « si seulement j’étais morte avant que cela ne soit arrivé, et complètement oubliée! »
[19:24] (le nouveau ne) l appela d’en dessous d’elle, disant : « Ne sois pas peinée. Ton Seigneur t’a pourvue d’un ruisseau.
[19:25] « Si tu secoues le tronc de ce palmier, il laissera tomber des dattes mûres pour toi. *
[19:26] « Mange et bois, et sois heureuse. Quand tu vois quelqu’un, dis : « J’ai fait vœu de silence, je ne parlerai à personne aujourd’hui. » »
[19:27] Elle retourna auprès de sa famille, en le portant. Ils dirent : « Ô Marie, tu as commis quelque chose de totalement inattendu.
[19:28] « Ô descendante d’Aaron, ton père n’était pas un homme mauvais, et ta mère n’était pas dévergondée.»

[19:29] Elle le montra. Ils dirent : « Comment pouvons-nous parler à un nouveau-né dans le berceau ? »
[19:30] (Le nouveau-né parla et) dit : « Je suis un serviteur de DIEU. Il m’a donné l’Écriture, et m’a désigné comme prophète.
[19:31] « Il m’a rendu béni où que j’aille, et m’a enjoint d’observer les Prières de Contact (Salat) et la charité obligatoire (Zakat) aussi longtemps que je vis.
[19:32] « J’ai à honorer ma mère ; Il n’a pas fait de moi un rebelle désobéissant.
[19:33] « Et que la paix soit sur moi le jour où je suis né, le jour où je meurs et le jour où je suis ressuscité. »

Autoriser une musulmane à déclarer publiquement dans une cathédrale que Jésus n’est pas le Fils de Dieu, insinuant ainsi que les auteurs des Evangiles étaient des blasphémateurs, c’est à nouveau rejeter la divinité du Christ, nier sa crucifixion et sa résurrection. C’est cautionner l’idée que Jésus n’était qu’un homme ordinaire, un prophète de seconde classe, inférieur à Mahomet. Et cela pour des chrétiens, c’est de la pure soumission aux mensonges de l’islam.

Tous ces responsables religieux qui autorisent l’entrée du loup islamique dans la bergerie sont-ils des imams stagiaires, des adeptes du Chrislam, dont le concept premier est d’affirmer que le christianisme et l’islam sont compatibles, que l’on puisse être chrétien et musulman à la fois ou tout simplement des chrétiens perdus séduits par le Mensonge islamique?

Les musulmans défendent fièrement leur prophète et sont prêts à tout pour lui témoigner leur respect. Certains chrétiens, obnibulés par la folie du dialogue interconfessionnel à sens unique, n’hésitent pas à renier celui dont ils se disent pourtant les serviteurs, et ce afin de plaire aux mahométans. L’islam fait perdre la raison même aux personnes qui prétendent servir le Christ.

Tandis qu’en Occident, on supprime les croix, afin de ne pas froisser les fidèles d’Allah, on donne la parole aux musulmans dans nos églises, pour faire l’apologie de l’islam, on renonce à toutes nos traditions chrétiennes pour apaiser la meilleure communauté qui soit, en Hongrie on érige grande croix en pierre d’environ 3 m de hauteur devant le magasin Lidl de Cespel, XXI arrondissement de Budapest, afin de protester contre la censure généralisée des symboles chrétiens, à commencer par la Croix. (Suite au scandale médiatique, Lidl aurait remis les croix et présenté ses excuses.) (Il Giornale)

 

Soixante ans de communisme n’ont pas réussi à détruire la foi chrétienne en Russie ni dans les ex-pays satellites de la défunte URSS, contrairement au socialisme teinté d’humanisme, qui depuis des décennies s’évertue avec succès à éradiquer le christianisme en Occident sous le prétexte fallacieux de la défense de la sacro-sainte laïcité, pavant ainsi gentiment la voie à l’islam, idéologie totalitaire politique pseudo religieuse, ennemie farouche de la laïcité. Cherchez l’erreur !

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Rosaly pour Dreuz.info.

Source : « Advent-cum-Mawlid: church holds joint birthday celebration for Mohammed and Jesus » (Archbishop cranmer)

 

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz