FLASH
[22/01/2019] Braquage d’une banque sur les Champs-Élysées: les suspects en fuite avec le contenu de 30 coffres  |  La Cour suprême confirme temporairement l’interdiction des transsexuels dans l’armée demandée par l’Administration Trump  |  [21/01/2019] Google a été condamnée à une amende de 57 millions de dollars par la France pour violation à la loi sur la vie privée  |  Le Premier ministre Netanyahu et le Président du Tchad, Idriss Déby, annoncent la reprise des relations diplomatiques entre les 2 pays. L’Iran, fou de rage, n’a pas réussi à faire dérailler les accords  |  Attaque à la voiture piégée contre un convoi des forces américano-kurdes en Syrie – bilan encore inconnu  |  Le gouvernement allemand annonce qu’il ferme l’accès à la compagnie aérienne iranienne Mahan Air (qui transporte des armes pour les terroristes soutenus par l’Iran)  |  4 terroristes musulmans interpellés après l’explosion d’une voiture devant un tribunal à Londonderry  |  [20/01/2019] Confirmation de frappe aérienne israélienne dans le sud de la Syrie. Peu de temps après, Iron Dome a intercepté un missile syrien sur les hauteurs du Golan  |  lemonde.fr – Le vice-chancelier allemand veut que l’UE remplace la France au Conseil de sécurité de l’ONU Le vice-chancelier allemand veut que l’UE remplace Paris au Conseil de sécurité de l’ONU  |  La Syrie annonce que ses systèmes de défense aérienne ont déjoué une attaque israélienne au sud syrien  |  [19/01/2019] Somalie : l’armée américaine indique avoir tué 52 islamistes d’al-Shabab lors d’un raid aérien, en réponse à une attaque contre les forces somaliennes  |  Laura Loomer, qui est juive, s’est précipitée sur la scène de la Marche des Femmes de NY et a pris le micro pour dénoncer l’antisémitisme des organisatrices : « La Marche des Femmes déteste les Juifs ! »  |  Saccage de l’Arc de Triomphe : le tagueur néo-nazi surnommé Sanglier, incarcéré  |  4 mois après les élections, le Parlement suédois réélit l’ancien Premier ministre – qui promet d’augmenter la migration  |  Les #Giletsjaunes « acte 10 » ce samedi 19 janvier – pour ou contre, on ne peut que saluer leur ténacité  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Annika le 10 décembre 2017

La Mairie de Denver au Colorado revêt ses couleurs de Noël depuis fin novembre (avant Thanksgiving) jusqu’à janvier, après le Salon annuel de l’agriculture, spectacle et rodéo (National Western Stock Show).

Il y a plus d’un siècle, Denver aurait été la première ville au monde à illuminer ses façades des lumières (électriques) de Noël.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

  • La veille de Noël 1914, David Sturgeon, âgé de 10 ans, était au lit chez lui, trop malade pour descendre et rejoindre sa famille autour du sapin de Noël. Son père, David Dwight « DD Sturgeon », un pionnier électricien, décida de remonter le moral de son fils. Il plongea des ampoules électriques dans de la peinture rouge et verte, les relia à un fil électrique avant de les accrocher à un pin près de la fenêtre de son fils – illuminant le jardin. La nouvelle de cet évènement voyagea vite, et les gens d’alentour firent des kilomètres pour venir admirer l’arbre illuminé. Denver saisit vite l’attention de la presse et à l’honneur d’un engouement national. D.D. Sturgeon fut alors surnommé le «Père de l’éclairage de Noël ». Dès la fin des années 1920, Denver était connue comme la «capitale de Noël du monde».
  • 84 ans plus tard, en 2004, le nouveau maire de Denver, John Hickenlooper (un Démocrate que l’on appelle vulgairement ChickenPooper) s’imagina qu’il serait bon de changer le «Merry Christmas» affiché en haut de l’hôtel de ville pour un terme plus «inclusif».
  • Il fut vite remis à sa place par la communauté et s’excusa de cette indiscrétion en assurant le public qu’il n’était pas anti-Noël.

C’est bien évidemment la crèche –grandeur nature– qui a toujours suscité le plus de controverses.

Afin de maintenir l’idée que l’Eglise et l’Etat sont des entités séparées, Denver rajouta au cours des ans un certain nombre de figurines non religieuses, y compris des casse-noix géants, des rennes, des bonbons, et l’atelier du Père Noël.

  • Malgré tout, en 1981, quatre individus– qui se décrivent comme des «non-chrétiens payeurs d’impôts»– déposèrent une plainte au tribunal de Denver sous prétexte que cette crèche érigée sur les propriétés de la ville et financée par l’impôt constitue une violation de leurs droits. Ils avaient demandé qu’il soit interdit à Denver d’exhiber la crèche, et également que la ville soit forcée de vendre la crèche aux enchères.
  • L’affaire fut jugée en 1982, lorsque l’historien nommé avec grand-à-propos –Mr Noel, s’exprima sur la «conception virginale» tandis que William McNichols, le maire Démocrate de l’époque, témoignait sur «les milliers» de lettres qu’il avait reçues et comme quoi les vœux de bonne volonté générés par cette crèche «sont rarement égalés durant le reste de l’année».
  • Au final, la cour détermina que la crèche de Denver ne violait pas la Constitution du Colorado qui stipule qu’aucune préférence ne sera donnée à aucune dénomination religieuse ou mode de culte ;
  • Quatre ans plus tard, cette décision fut approuvée par la Cour suprême du Colorado.

Cette affaire est donc classée, les festivités et la crèche de Noël resteront en devanture, et c’est avec plaisir que je partage cette histoire et la vidéo de l’hôtel de ville de cette belle ville pionnière.

Joyeux Noël à tous et à toutes !

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Annika pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz