FLASH
[19/01/2018] Agression motivée par l’islam- 2 surveillants de la prison de Borgo (Corse) ont été agressés à l’arme blanche ce matin par un détenu. Ils sont blessés, l’un gravement. Selon un délégué syndical, le détenu a hurlé : « Allah Akbar » (Corse-Matin)  |  L’incident de la Yeshiva de Bonneuil-Sur-Marne (94), où deux juifs ont été heurtés par une voiture ne semble pas au premier abord être un acte terroriste. C’est un accident de la circulation. Le chauffeur est en garde à vue (source RSB News)  |  [18/01/2018] Communiqué ministère de la Santé iranien: 36 000 morts par la pollution de l’air en 2017. Téhéran : 4 810 morts par la pollution de mars 2016 à mars 2017  |  Alain Soral a été condamné aujourd’hui en appel à 10.000 euros d’amende, avec possibilité d’emprisonnement en cas de non-paiement, pour avoir publié sur son site un dessin négationniste  |  Mutinerie à la prison de Fleury-Mérogis : 123 détenus refusent de regagner leur cellule  |  Cette nuit, Tsahal et la police ont localisé les terroristes islamistes palestiniens qui ont assassiné le Rabbin Raziel Shevach le 9 janvier. Repérés, les colons arabes ont ouvert le feu. 1 a été tué et 2 autres ont été appréhendés. 2 policiers ont été blessés  |  [17/01/2018] Des Israéliens se sont rendu dans la capitale juive pour prier au Mont du Temple. Sans la présence des forces de sécurité, ils auraient été décapités aux cris d’Allahou Akbar – et l’UE veut faire croire qu’il faut partager la ville !  |  3 pays dans le monde (à part les USA), ont une rue Martin Luther King: le Sénégal, le Brésil, et Israël (King était profondément pro-israélien) – ça ne rime pas bien avec Apartheid  |  Eric Trump, votre père est-il raciste ? Mon père n’est pas raciste du tout, en fait, il ne voit qu’une seule couleur : le vert, l’économie !  |  Examen médical de Trump (par le médecin d’Obama): il ne boit pas, ne se drogue pas, ne fume pas, est en excellente santé physique et mentale – et a des gênes pour vivre 200 ans ! »  |  Pendant la nuit, Tsahal a arrêté en Judée Samarie 16 colons arabes suspectés de terrorisme  |  [15/01/2018] La gauche, toujours du côté du mal : Sadiq Khan, le maire de Londres, n’accueillera pas le président Trump, mais en 2001, il a représenté le prédicateur de haine Louis Farrakhan qui disait que les juifs sont des « suceurs de sang » et Hitler un « très grand homme »  |  Religion d’amour et de paix : en Irak, au moins 8 morts et 40 blessés dans un double attentat à Bagdad  |  [14/01/2018] Abou Hamza Hamdan, un terroriste du Hamas, a été éliminé lors d’un attentat à la voiture piégée à Sidon, au Liban  |  Sur MSNBC, un pasteur noir pro-Trump dit à la journaliste d’aller vivre en Haïti si elle doute que c’est un « pays de merde »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Annika le 10 décembre 2017

La Mairie de Denver au Colorado revêt ses couleurs de Noël depuis fin novembre (avant Thanksgiving) jusqu’à janvier, après le Salon annuel de l’agriculture, spectacle et rodéo (National Western Stock Show).

Il y a plus d’un siècle, Denver aurait été la première ville au monde à illuminer ses façades des lumières (électriques) de Noël.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

  • La veille de Noël 1914, David Sturgeon, âgé de 10 ans, était au lit chez lui, trop malade pour descendre et rejoindre sa famille autour du sapin de Noël. Son père, David Dwight « DD Sturgeon », un pionnier électricien, décida de remonter le moral de son fils. Il plongea des ampoules électriques dans de la peinture rouge et verte, les relia à un fil électrique avant de les accrocher à un pin près de la fenêtre de son fils – illuminant le jardin. La nouvelle de cet évènement voyagea vite, et les gens d’alentour firent des kilomètres pour venir admirer l’arbre illuminé. Denver saisit vite l’attention de la presse et à l’honneur d’un engouement national. D.D. Sturgeon fut alors surnommé le «Père de l’éclairage de Noël ». Dès la fin des années 1920, Denver était connue comme la «capitale de Noël du monde».
  • 84 ans plus tard, en 2004, le nouveau maire de Denver, John Hickenlooper (un Démocrate que l’on appelle vulgairement ChickenPooper) s’imagina qu’il serait bon de changer le «Merry Christmas» affiché en haut de l’hôtel de ville pour un terme plus «inclusif».
  • Il fut vite remis à sa place par la communauté et s’excusa de cette indiscrétion en assurant le public qu’il n’était pas anti-Noël.

C’est bien évidemment la crèche –grandeur nature– qui a toujours suscité le plus de controverses.

Afin de maintenir l’idée que l’Eglise et l’Etat sont des entités séparées, Denver rajouta au cours des ans un certain nombre de figurines non religieuses, y compris des casse-noix géants, des rennes, des bonbons, et l’atelier du Père Noël.

  • Malgré tout, en 1981, quatre individus– qui se décrivent comme des «non-chrétiens payeurs d’impôts»– déposèrent une plainte au tribunal de Denver sous prétexte que cette crèche érigée sur les propriétés de la ville et financée par l’impôt constitue une violation de leurs droits. Ils avaient demandé qu’il soit interdit à Denver d’exhiber la crèche, et également que la ville soit forcée de vendre la crèche aux enchères.
  • L’affaire fut jugée en 1982, lorsque l’historien nommé avec grand-à-propos –Mr Noel, s’exprima sur la «conception virginale» tandis que William McNichols, le maire Démocrate de l’époque, témoignait sur «les milliers» de lettres qu’il avait reçues et comme quoi les vœux de bonne volonté générés par cette crèche «sont rarement égalés durant le reste de l’année».
  • Au final, la cour détermina que la crèche de Denver ne violait pas la Constitution du Colorado qui stipule qu’aucune préférence ne sera donnée à aucune dénomination religieuse ou mode de culte ;
  • Quatre ans plus tard, cette décision fut approuvée par la Cour suprême du Colorado.

Cette affaire est donc classée, les festivités et la crèche de Noël resteront en devanture, et c’est avec plaisir que je partage cette histoire et la vidéo de l’hôtel de ville de cette belle ville pionnière.

Joyeux Noël à tous et à toutes !

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Annika pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz