FLASH
[18/01/2018] Communiqué ministère de la Santé iranien: 36 000 morts par la pollution de l’air en 2017. Téhéran : 4 810 morts par la pollution de mars 2016 à mars 2017  |  Alain Soral a été condamné aujourd’hui en appel à 10.000 euros d’amende, avec possibilité d’emprisonnement en cas de non-paiement, pour avoir publié sur son site un dessin négationniste  |  Mutinerie à la prison de Fleury-Mérogis : 123 détenus refusent de regagner leur cellule  |  Cette nuit, Tsahal et la police ont localisé les terroristes islamistes palestiniens qui ont assassiné le Rabbin Raziel Shevach le 9 janvier. Repérés, les colons arabes ont ouvert le feu. 1 a été tué et 2 autres ont été appréhendés. 2 policiers ont été blessés  |  [17/01/2018] Des Israéliens se sont rendu dans la capitale juive pour prier au Mont du Temple. Sans la présence des forces de sécurité, ils auraient été décapités aux cris d’Allahou Akbar – et l’UE veut faire croire qu’il faut partager la ville !  |  3 pays dans le monde (à part les USA), ont une rue Martin Luther King: le Sénégal, le Brésil, et Israël (King était profondément pro-israélien) – ça ne rime pas bien avec Apartheid  |  Eric Trump, votre père est-il raciste ? Mon père n’est pas raciste du tout, en fait, il ne voit qu’une seule couleur : le vert, l’économie !  |  Examen médical de Trump (par le médecin d’Obama): il ne boit pas, ne se drogue pas, ne fume pas, est en excellente santé physique et mentale – et a des gênes pour vivre 200 ans ! »  |  Pendant la nuit, Tsahal a arrêté en Judée Samarie 16 colons arabes suspectés de terrorisme  |  [15/01/2018] La gauche, toujours du côté du mal : Sadiq Khan, le maire de Londres, n’accueillera pas le président Trump, mais en 2001, il a représenté le prédicateur de haine Louis Farrakhan qui disait que les juifs sont des « suceurs de sang » et Hitler un « très grand homme »  |  Religion d’amour et de paix : en Irak, au moins 8 morts et 40 blessés dans un double attentat à Bagdad  |  [14/01/2018] Abou Hamza Hamdan, un terroriste du Hamas, a été éliminé lors d’un attentat à la voiture piégée à Sidon, au Liban  |  Sur MSNBC, un pasteur noir pro-Trump dit à la journaliste d’aller vivre en Haïti si elle doute que c’est un « pays de merde »  |  Tweet du Premier ministre indien Modi à Netanyahu: « Bienvenue en Inde, mon ami PM @netanyahu! Votre visite en Inde est historique et spéciale. Elle renforcera encore l’étroite amitié entre nos deux pays »  |  La Pologne pourrait tenir un référendum pour quitter l’UE, selon Donald Tusk  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 13 décembre 2017

Un contact m’informe de la publication par Sami Aldeeb sur Riposte laïque d’un article antisémite, un tissu de haine anti-israélienne d’une médiocrité et d’une stupidité qui laisse penser qu’il a été écrit par Alain Soral sous la dictée de Mahmoud Abbas et relu par Yusuf al-Qaradawi.

Aldeeb est d’une inculture abyssale sur le sujet israélien. Il affirme même qu’Israël est un Etat raciste.

J’y pensais justement, au racisme d’Israël, en lisant cette réflexion de José Boublil (1) :

 » Quand vous verrez un pays où, sur 100 m2 il y a 100 couleurs de peau, des jeans moulants de femmes, des mini-jupes, des sacs de jute, et des robes jusqu’au sol ; des cheveux roux au vent, des coiffes égyptiennes, et des perruques ; des bas résilles, des collants opaques, et des jambes bronzées/dorées; des chapeaux noirs, ou des crinières blondes ; des visages jaunes, noirs, blancs, ou « gris »… Vous saurez que c’est Israël. »

Qu’en dites-vous, je crois qu’il mérite une petite leçon qui va remettre Aldeeb à sa place et lui rappeler de rester dans son domaine de compétence, le droit de la sharia où il excelle, au lieu de s’aventurer sur des sujets qui le ridiculisent et font qu’il sera désormais très difficile de le prendre au sérieux.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Leçon numéro 1: Pourquoi le sionisme ne peut pas être du racisme

Le 10 novembre 1975, l’ambassadeur des Etats-Unis auprès de l’ONU, Daniel Patrick Moynihan, fit un discours à la tribune qui démontrait pourquoi associer apartheid, racisme, et sionisme, est un mensonge :

 » La nature unique du sionisme est qu’il a défini ses membres en termes non pas de naissance, mais de croyance. Ce n’est pas un mouvement irlandais pour libérer l’Irlande, ou polonais pour libérer la Pologne, ni un mouvement des Algériens pour libérer l’Algérie, ni des Hindous pour libérer l’Inde. Ce n’est pas un mouvement de personnes liées par l’appartenance historique à un genre génétique ou à une race, disons, comme le peuple chinois. Au contraire, les sionistes se définissent eux-mêmes simplement comme juifs, et est juive toute personne née d’une mère juive ou –et ceci est un fait absolument crucial [car il tue toute idée de racisme]– toute personne convertie au judaïsme.

Ce qui veut dire, conclut Moynihan, que le sionisme accepte tout le monde indépendamment de « sa race, sa couleur, son ascendance ou son origine ethnique ou nationale… » ce qui, selon la Convention internationale pour l’élimination de toutes les formes de discrimination raciale, adoptée par la 20e Assemblée générale de l’ONU, classe Israël dans les pays non racistes.

De 1 à 4 Pinocchio, 4 étant un gros mensonge, Aldeeb se prend :

4 Pinocchio sur « Israël Etat raciste »

Et si le doute demeurait chez certains, c’est encore Moynihan qui rappelle que « l’idée que les Juifs sont une « race » a été inventée non par les juifs mais pas par ceux qui haïssaient les juifs, à savoir les antisémites du XIXe siècle tels que Houston Steward Chamberlain et Edouard Drumont… »

Leçon n°2 : Comme le Hamas, Aldeeb ne reconnaît pas l’Etat d’Israël

Aldeeb affirme ne reconnaître ni l’Etat d’Israël ni l’Etat de Palestine. Ceci, nos lecteurs ne l’ignorent pas, entre dans la définition de l’antisémitisme selon le test des 3D de Natan Sharansky (3).

  • Ne pas reconnaître l’Etat de Palestine n’est pas exactement un scoop, et Aldeeb n’a certainement pas fait un gros effort de méninges : cet Etat n’existe pas !
  • Aldeeb a fréquenté l’Islam et en est resté très proche. Il adopte le narratif des terroristes du Hamas dont la charte ne reconnaît pas l’Etat d’Israël, qu’ils désignent du nom « d’entité sioniste », et jurent de le faire disparaître pour le remplacer par la Palestine – comme Aldeeb sur Riposte laïque.

Avant de rappeler à Aldeeb que la reconnaissance d’Israël par Sa Majesté qui se fait plus grosse qu’un bœuf est d’une importance dont je laisse à chacun le soin d’apprécier la toute relativité, je serais bien tenté de le renvoyer à la lecture de quelques textes de l’ONU, puisqu’Israël est le pays au monde dont le pedigree juridique de naissance en droit international est le plus riche, mais je crains de perdre mon temps : l’idéologie est si étrangère à la réalité, qu’aucun fait avéré ne peut contredire celui qui se laisse par elle aveugler. Et Aldeeb ne semble pas très voyant.

Leçon n°3 : Chassez le naturel, il revient au galop – les perles de cet érudit de l’islam qui n’en est jamais loin :

  • Ceux qui s’intéressent à la pensée juive et islamique voient qu’ils (sic) sont les deux facettes de la même monnaie.
  • Les Juifs considèrent les frontières d’Israël depuis l’Euphrate jusqu’au Nil.
  • Ils considèrent les non-juifs comme impurs.
  • Certains parmi eux rejettent la présence de non-juifs à Jérusalem, et même dans ce qu’ils appellent le grand Israël en tant que citoyens ayant les mêmes droits.

Mes observations :

  • J’ai longtemps tenu Sami Aldeeb pour un expert de l’islam. On peut trouver de lui des dizaines et des dizaines d’entrées expliquant que l’islam est un système politico-religieux de conquête.
    1. Dois-je lui faire remarquer qu’Israël a établi sur terre 1 Etat en 5700, tandis que l’Islam en est à 57 en 1400 ans et qu’il tente en ce moment même d’envahir l’Europe ? Mêmes facettes d’une même pièce ? Le doute m’envahi…
    2. Quelqu’un peut-il enseigner à Aldeeb que pour devenir musulman, il suffit de répéter une toute petite prière de trois lignes, tandis que le judaïsme réclame pour se convertir, un long et difficile apprentissage ? Qu’un musulman, s’il abandonne sa religion, est passible de peine de mort, tandis que pour un juif, la peine maximum est de ne plus être invité aux dîners de shabbat chez les beaux-parents ? Si pour Aldeeb ce sont là les deux faces d’une même monnaie, je lui conseille de passer à la carte de crédit.
    3. Sait-il Aldeeb que le musulman doit se soumettre au coran sans discuter, et que le juif est invité à tout soupeser sans rien céder ?
    4. Qu’un bon musulman doit tuer les mécréants tandis que le juif, qu’il soit bon ou mauvais doit les secourir ?
  • « Les Juifs considèrent les frontières… » écrit Aldeeb : au secours à l’ignare ! Les juifs ? Quels juifs ? Ceux de San Francisco qui sont plus Démocrates que juifs ? Ceux de la gauche israélienne du parti Meretz qui réclament de créer un Etat palestinien si près des côtes israéliennes que les avions ne pourront plus décoller car ils seront à portée des missiles du Hamas ? Le sénile Aldeeb est aveuglé par la haine des juifs, il ne sait plus ce qu’il dit.

Je ne peux d’ailleurs m’empêcher de songer à cette remarque que faisait le Premier ministre Golda Meir à Richard Nixon :

 » Vous êtes peut-être le président de 250 millions de personnes, mais je suis le Premier ministre de 5 millions de premiers ministres. »

Aldeeb, décidément, ne sait pas ce qu’est un juif, s’il ne peut s’empêcher ce fainéant raccourci que « les juifs » considèrent…

  • Dois-je répondre à cette accusation d’Aldeeb que « les Juifs considèrent les non-juifs comme impurs » ? Evidemment non, car parmi les antisémites, elle fait d’Aldeeb un pur. On trouve d’ailleurs beaucoup de Sami Aldeeb chez Alain Soral et sur les sites internet antisémites.

4e et dernière leçon sur le fait que les non-juifs n’auraient pas les mêmes droits que les juifs.

  • George Kara, président du tribunal qui a condamné l’ex-président d’Israël à la prison pour harcèlement sexuel est un Arabe.
  • Majalli Wahabi, ex-député de la Knesset, a été nommé président de l’Etat d’Israël en février 2007. Il est druze.
  • Mira Awad, une Arabe, a été désignée pour représenter Israël à l’Eurovision 2000.
  • Naim Aradi a été ambassadeur d’Israël en Norvège. C’est un Druze.
  • Reda Manson, historien israélien, poète, a été ambassadeur d’Israël en Equateur. C’est un Druze.
  • Salim Joubran, un chrétien arabe, est juge à la Cour suprême. Il a même été honoré du titre de « membre permanent » en 2004.
  • Le docteur Massad Barhoum est le directeur général de l’hôpital de Galilée. C’est un Arabe.
  • Aziz Darawshe est le directeur du service des urgences du célèbre hôpital Hadassah. C’est un Arabe.
  • Omar Barghouti a fait ses études en doctorat à l’université de Tel-Aviv.

4 Pinocchio pour cet autre mensonge d’Aldeeb

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

PS Et je félicite bien entendu nos amis de Riposte laïque pour la pertinence de leur ligne éditoriale.

PS2 j’avoue, j’ai passé un bon moment à ridiculiser ce professeur d’université qui prouve une fois encore qu’on ne peut être antisémite et intelligent.

(1) coolamnews.com

(2) unwatch.org

(3) Test 3D :

  • Le premier « D » est le test de la diabolisation. Quand l’Etat juif est diabolisé ; quand les actions d’Israël sont amplifiées dans des proportions démesurées ; quand des comparaisons sont faites entre les Israéliens et les nazis, et entre les camps palestiniens et Auschwitz –c’est de l’antisémitisme, et non une critique légitime d’Israël.
  • Le second « D » est le test du double standard. Quand la critique d’Israël est appliquée de façon sélective ; quand Israël est ciblé par les Nations unies pour ses violations des droits de l’homme tandis que le comportement d’Etats connus pour leurs abus, comme la Chine, l’Iran, Cuba et la Syrie est ignoré ; quand l’organisation israélienne Magen David Adom [Etoile de David rouge], est la seule, parmi tous les services de secours du monde, dont l’adhésion à la Croix rouge internationale lui est refusée –c’est de l’antisémitisme.
  • Le troisième « D » est le test de la délégitimation. Quand les droits fondamentaux d’Israël à exister à lui et à aucun autre peuple au monde lui sont refusés –c’est aussi de l’antisémitisme.

Source : ripostelaique.com/jerusalem-les-musulmans-et-les-juifs-sont-stupides

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz