FLASH
[21/10/2018] Ce matin, les forces armées israéliennes ont ouvert le feu sur les terroristes musulmans palestiniens qui s’approchaient de la frontière pour aller trancher la gorge d’innocents citoyens juifs  |  [20/10/2018] Grèce : le nombre de cas d’abus sexuels sur enfants explose dans le plus grand camp de migrants du pays  |  Montbéliard (25) : Un électricien tabassé dans la rue par 5 « jeunes » parce qu’il installait les lumières de Noël  |  « Quand j’entends qu’un média est traité d’extreme droite par @lemondefr, je me dis qu’il est sans doute bon »  |  Nord de la France : escroquerie aux allocations sociales – au moins 1,7 million d’euros, 3 romanichels mis en examen  |  76% des Français choqués, désapprouvent le comportement de Jean-Luc Mélenchon pendant les perquisitions  |  Inondations de l’Aude : de nombreux vols et cambriolages relevés dans les zones sinistrées  |  A Créteil, un lycéen pointe son arme à quelques centimètres de sa prof, en classe, pour qu’elle le note -présent- (source Le Parisien)  |  [19/10/2018] Grande-Bretagne, la fête peut reprendre : l’islamiste Anjem Choudary est sorti de prison après avoir purgé la moitié de sa peine  |  Effet trump : la croissance de la Chine n’a jamais été aussi faible depuis 2009  |  Avec 900 000 followers, @Tsahal_IDF court-circuite la censure totale des médias et informe les gens de la réalité du terrorisme musulman  |  France : un « jeune » de 23 ans est mort d’un coup de couteau. 2 autres sont blessés. @lavoixdunord appelle ça une « querelle de voisinage »  |  Hier, @Twitter a dit qu’il ne fermera pas le compte de Louis Farrakhan qui a dit que « les juifs sont comparables à des termites ». Twitter doit expliquer aux gens bannis pour moins que ça sa définition de l’incitation à la haine  |  [18/10/2018] Le juge rejette la demande de Paul Manafort de porter un costume au tribunal plutôt qu’un uniforme de prison  |  Effet Trump : en raison du rééquilibrage des tarifs douaniers sur l’acier, les métallurgistes américains vont obtenir la plus forte augmentation de salaire depuis des années  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 14 décembre 2017

Dans une chronique de L’Humanité (1), l’instrument de propagande de l’infâme et criminelle idéologie communiste qui n’a échappé à la honte publique que parce que son procès n’a jamais eu lieu, Jean Rouaud accuse sans détour Jean-Luc Mélenchon d’antisémitisme.

Si j’insiste sur l’infamie du communisme, ce n’est pas pour ici faire son procès, mais pour montrer que le crime dont Mélenchon est accusé doit être bien lourd.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Mes valeurs m’interdisent de condamner Mélenchon sans examiner les accusations retenues contre lui.

Pour Rouaud, le dérapage de Mélenchon du 4 décembre sur son blog, (croyant que Léa Salamé est juive parce qu’elle vient d’une famille de diamantaires, Mélenchon lui reproche « ses liens familiaux, politiques et communautaires » est le dérapage de trop, la goutte qui fait déborder le vase. « De rechute en rechute il n’est pas possible de faire comme s’il ne s’agissait que de dérapages isolés imputables à la fatigue, à un emballement lyrique ou à un journaliste pugnace » conclut Rouaud.

J’ai donc décidé de rechercher les débordements auxquels fait allusion Rouaud, et de vous les présenter, pour que vous décidiez, à leur lecture, si selon vous Jean-Luc Mélenchon est antisémite.

Dreuz n’étant pas un site français d’extrême-droite mais un média américain conservateur en langue française, je pense être exactement en phase avec sa ligne éditoriale dans cette démarche.

Sur Pierre Moscovici

En 2013, Mélenchon accuse Moscovici: « C’est un comportement de quelqu’un qui ne pense plus en français, qui pense dans la langue de la finance internationale ».

Il utilise deux des clichés les plus anciens, couramment utilisés par les antisémites et sur le site d’Alain Soral : les juifs contrôlent le monde au travers de la finance internationale, il est forcément un traître à son pays.

Incidemment, ce fut l’objet du procès Dreyfus, et il motiva Herzl dans sa conviction que les juifs sont en danger en Europe, et l’aida à avancer dans son projet sioniste.

La condamnation d’antisémitisme dans les rangs socialistes fut immédiate. Les propos de Jean-Luc Mélenchon relèvent d’un « vocabulaire des années 30 que l’on ne pensait plus entendre de la bouche d’un républicain et encore moins d’un dirigeant de gauche », dénonçait le premier secrétaire du PS Harlem Désir.

« Jean-Luc Mélenchon a franchi le gué qui le sépare de la pensée républicaine », accusa la ministre Nicole Bricq.

⇒ Un mot interpelle : « vocabulaire des années 30 que l’on ne pensait plus entendre… d’un dirigeant de gauche ». La gauche a fait admettre à l’opinion publique – et les responsables communautaires juifs sont tombés dans le panneau la tête la première sans espoir de rémission – qu’à l’extrême droite, on est a priori coupable d’antisémitisme, et à l’extrême-gauche, on est a priori innocent de cette tare. Aucun fait ne les fera revenir à la réalité.

Le Front de gauche, un des trois foyers de l’antisémitisme (2)

Dominique Reynié, auteur de l’étude du Fondapol sur l’antisémitisme en France, explique que l’antisémitisme est très fort chez les Insoumis, militants du parti de Jean-Luc Mélenchon.

« Le Front de gauche est un des «foyers» de «l’expression antisémite» en France, » explique Reynié. « La France comprend trois foyers d’expression de l’antisémitisme très forts. On a [dans le parti du Front de gauche] une adhésion beaucoup plus forte que la moyenne à des préjugés qui relèvent de cet antisémitisme anticapitaliste et anti-globalisation. Cette idée que les juifs contrôlent l’économie. Qu’il y a un capitalisme cosmopolite, que le monde de la finance est un monde cosmopolite« , analysait Reynié sur France Inter le 17 février 2015.

Pile le thème développé par Mélenchon contre Moscovici.

« Le Peuple élu »

Voici Mélenchon encore obsédé par « la communauté internationale » et « le peuple élu » qui dérape :

La décadence « communautariste »

Décembre 2015. Sur sa page Facebook, en parlant du journaliste Frédéric Haziza et de Julien Dray, Mélenchon dérape encore et dénonce « la décadence communautariste du PS ».

« Mort aux Juifs»

Nous sommes le 24 août 2014 à Grenoble à l’université d’été du Parti de Gauche. Jean-Luc Mélenchon relativise les manifestations antisémites de l’été 2014 :

« Il [Mélenchon] commence par relativiser les attaques contre les lieux de culte et les commerces juifs. Il note que c’est le fait de « quelques énergumènes ». Et il affirme que les manifestants anti-israéliens ont su « se tenir digne et incarner mieux que personne les valeurs fondatrices de la République française », remarque François Heilbronn, professeur associé à Sciences-Po, sur La Règle du Jeu.

  • « Dignes » et incarnant « mieux que personne » les « valeurs de la République française », vraiment » se demande Heilbronn ?
  • « Dignes », les attaques contre les synagogues des Tournelles, de la Roquette et de Sarcelles ?
  • Incarnant « mieux que personne les valeurs de la République », à ces centaines de gens, armés de bâtons et de parpaings aux cris de « A mort les Juifs » ?

Belle dignité qui nous promet des jours heureux sous son éventuelle Présidence… Et pour les valeurs de la République, heureusement, ce ne sont pas encore celles des pogroms… » conclut Heilbronn.

Israël = l’Etat islamique

Dans l’Obs, le 26 août 2014, Frédéric Haziza dénonce l’équivalence morale que pratique Mélenchon entre Israël et l’Etat islamique. Voici ce que dit celui qui revendique le droit de critiquer librement Israël mais n’a jamais ouvert la bouche pour dénoncer les 500 000 victimes syriennes :

« Une précision quant aux soldats franco-israéliens : ils ne s’enrôlent au sein de Tsahal qu’après avoir acquis la nationalité israélienne et non pas, comme d’autres, avec l’objectif d’aller combattre au nom du jihad dans un pays étranger, éventuellement contre l’armée française, pour revenir ensuite en France commettre d’autres crimes. »

« Merah n’est qu’un crétin »

En 2012, Mélenchon, pour protéger l’islam de toute accusation antisémite, minimise à l’extrême les meurtres de Mohamed Merah contre des enfants juifs, le père de l’un d’entre eux, et des soldats français.

«Ce type n’est rien, c’est un criminel sanglant, un crétin (…) n’acceptons pas une seconde de politiser ce que raconte cet idiot».

Mélenchon me rappelle ce vieux proverbe juif »Celui qui est compatissant envers la cruauté finit par devenir cruel envers ceux qui compatissent ».

De la négation de la souffrance au détournement de l’Etoile jaune

« Pendant la présidentielle, accuse Rouat, il n’avait pas été difficile d’interpréter en sous-texte les symboles mis en avant (…) comme le triangle rouge se substituant sur le cœur à l’étoile jaune

[…]

Cela « revient, par cette substitution de signe, à s’emparer de la souffrance de l’autre, à la recouvrir, et in fine à la nier ».

Shelly Yehimovitz, députée israélienne de gauche qui a passé 4 jours avec lui : il est « explicitement antisémite ».

« Il y a quelques années, j’ai dû supporter [Mélenchon] pendant 4 jours, au cours d’un colloque à Naples. Il était explicitement antisémite, c’était écœurant et intolérable », a écrit la députée israélienne du parti Travailliste sur Twitter.

 

Conclusion

Je pense en avoir terminé. J’ai peut-être oublié une chose ici ou là. Vous me direz et je mettrai à jour.

A vous la parole. Vous avez les faits. A vous de décider : Mélenchon est-il un antisémite ?

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

(1) https://www.marianne.net/politique/quand-jean-luc-melenchon-est-accuse-d-antisemitisme-dans-l-humanite

(2) http://www.huffingtonpost.fr/frederic-haziza/front-de-gauche-antisemitisme_b_6733606.html

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz