FLASH
[19/01/2018] Agression motivée par l’islam- 2 surveillants de la prison de Borgo (Corse) ont été agressés à l’arme blanche ce matin par un détenu. Ils sont blessés, l’un gravement. Selon un délégué syndical, le détenu a hurlé : « Allah Akbar » (Corse-Matin)  |  L’incident de la Yeshiva de Bonneuil-Sur-Marne (94), où deux juifs ont été heurtés par une voiture ne semble pas au premier abord être un acte terroriste. C’est un accident de la circulation. Le chauffeur est en garde à vue (source RSB News)  |  [18/01/2018] Communiqué ministère de la Santé iranien: 36 000 morts par la pollution de l’air en 2017. Téhéran : 4 810 morts par la pollution de mars 2016 à mars 2017  |  Alain Soral a été condamné aujourd’hui en appel à 10.000 euros d’amende, avec possibilité d’emprisonnement en cas de non-paiement, pour avoir publié sur son site un dessin négationniste  |  Mutinerie à la prison de Fleury-Mérogis : 123 détenus refusent de regagner leur cellule  |  Cette nuit, Tsahal et la police ont localisé les terroristes islamistes palestiniens qui ont assassiné le Rabbin Raziel Shevach le 9 janvier. Repérés, les colons arabes ont ouvert le feu. 1 a été tué et 2 autres ont été appréhendés. 2 policiers ont été blessés  |  [17/01/2018] Des Israéliens se sont rendu dans la capitale juive pour prier au Mont du Temple. Sans la présence des forces de sécurité, ils auraient été décapités aux cris d’Allahou Akbar – et l’UE veut faire croire qu’il faut partager la ville !  |  3 pays dans le monde (à part les USA), ont une rue Martin Luther King: le Sénégal, le Brésil, et Israël (King était profondément pro-israélien) – ça ne rime pas bien avec Apartheid  |  Eric Trump, votre père est-il raciste ? Mon père n’est pas raciste du tout, en fait, il ne voit qu’une seule couleur : le vert, l’économie !  |  Examen médical de Trump (par le médecin d’Obama): il ne boit pas, ne se drogue pas, ne fume pas, est en excellente santé physique et mentale – et a des gênes pour vivre 200 ans ! »  |  Pendant la nuit, Tsahal a arrêté en Judée Samarie 16 colons arabes suspectés de terrorisme  |  [15/01/2018] La gauche, toujours du côté du mal : Sadiq Khan, le maire de Londres, n’accueillera pas le président Trump, mais en 2001, il a représenté le prédicateur de haine Louis Farrakhan qui disait que les juifs sont des « suceurs de sang » et Hitler un « très grand homme »  |  Religion d’amour et de paix : en Irak, au moins 8 morts et 40 blessés dans un double attentat à Bagdad  |  [14/01/2018] Abou Hamza Hamdan, un terroriste du Hamas, a été éliminé lors d’un attentat à la voiture piégée à Sidon, au Liban  |  Sur MSNBC, un pasteur noir pro-Trump dit à la journaliste d’aller vivre en Haïti si elle doute que c’est un « pays de merde »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Ftouh Souhail le 15 décembre 2017

La décision de Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme la capitale d’Israël a déchaîné la fureur des panislamistes et des masses antisémites.

Embed from Getty Images

L’Organisation de la Conférence islamique (OCI) a ouvert cette semaine un sommet extraordinaire à Istanbul avec la participation de 48 États, dont 16 dirigeants de pays membres, afin d’examiner les répercussions suite à la décision américaine de reconnaître « Al-Qods » comme capitale d’Israël et d’élaborer une position islamique unifiée.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Le sultan d’Ankara, Recep Tayyip Erdogan, a considéré que « cette décision menace l’identité arabo-islamique d’Al-Qods » soulignant au passage  »le lien des musulmans avec la mosquée d’Al-Aqsa et la place centrale qu’occupe la ville sainte au sein de la communauté musulmane. »

« Jérusalem est notre cause. Contrairement à ce qui est dit, ce n’est pas un territoire d’Israël. Jérusalem-Est fait partie de l’Etat de Palestine et Al-Qods est notre honneur, » a-t-il ajouté.

Le dictateur turc s’en est vivement pris à Donald Trump en déplorant son esprit «évangéliste et sa mentalité sioniste» en osant qualifier Israël d’«Etat d’occupation» et d’«Etat terroriste.»

Il est étrange que l’honneur des pays musulmans soit relié uniquement à une ville (qui n’est jamais mentionnée dans le Coran) alors que normalement l’honneur des musulmans se trouve entre les jambes de leurs femmes.

Alors que depuis quatorze siècles l’islam n’a conduit aucune société au bonheur, une guerre interconfessionnelle fait rage dans le monde musulman. À l’instar de ce qui s’est passé en Europe au XVIe siècle entre chrétiens catholiques et chrétiens protestants, cette guerre des religions oppose musulmans sunnites et musulmans chiites.

Le constat est terrible pour les musulmans qui forment « la meilleure communauté. » (Coran 3 110)

  • Le wahhabisme, le salafisme, le djihadisme et la secte des Frères musulmans lapide, assassine, viole et détruit au nom du dieu de la Mecque (jamais au nom du Dieu de Jérusalem)

Le comble de cette tragédie, c’est que les adeptes de la religion mahométane pensent majoritairement qu’ils sont sous le coup d’un complot. Cette théorie paranoïaque consiste à croire que des forces sinistres dans le monde occidental et parmi les juifs conspirent pour affaiblir les musulmans et anéantir l’islam !

« Ainsi, Nous avons placé dans chaque cité de grands criminels qui y ourdissent des complots. Mais ils ne complotent que contre eux-mêmes et ils n’en sont pas conscients ». (Sourate 6, 123)

La croyance en un vaste complot anti-islam explique pourquoi les musulmans partout dans le monde réagissent avec une telle fureur contre la décision du président Trump. Cette théorie paranoïaque explique aussi la popularité dont jouissent les terroristes auprès des musulmans.

L’idée que l’honneur des musulmans est rattaché à Jérusalem n’est qu’une manipulation. Elle fait appel à l’émotionnel pour chauffer les masses des ignorants (les musulmans sont très émotifs). Les dirigeants arabo-musulmans veulent maintenir le public dans l’ignorance. Déjà, une large partie de l’histoire de l’islam est faite de mensonges, de falsification historique et de négationnisme.

Une société basée sur ces « principes » ne peut durer et se maintenir que par la contrainte, par la dictature et par la terreur. C’est d’ailleurs le constat qui est fait partout dans le monde musulman : guerres, conflits ethniques, luttes claniques et assassinats sont leur lot quotidien, et c’est très logiquement que la plupart des hostilités et des attentats recensées dans le monde impliquent des musulmans.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Ftouh Souhail pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz