FLASH
[22/09/2018] Deux ballons chargés d’explosifs envoyés depuis Gaza atterrissent dans le sud d’Israël, aucune mention dans la presse : les journaux veulent que les Français pensent que les palestiniens sont des victimes, plus grand mensonge du siècle  |  Le multiculturalisme a tué l’utopie suédoise : Les statistiques montrent que la Suède, autrefois un pays où l’on pouvait se promener dans les rues la nuit en toute sécurité, est devenue un pays truffé de crimes  |  Suite à dénonciation anonyme, la police israélienne a arrêté un terroriste musulman de 21 ans qui planifiait une attaque terroriste dans la ville d’Afula au nord  |  Le « tsunami » de #fakenews pendant la présidentielle était une Fake news. Seulement 1% des contenus circulant sur Twitter étaient des fake news selon le CNRS. Pour « Le Monde », sur 60 millions de tweets politiques, 5.000 contenaient des « fausses informations »  |  Plusieurs membres de la garde militaire d’élite iranienne tués par des terroristes lors d’une parade militaire  |  Hier soir, des terroristes ont lancé une bombe artisanale sur la communauté israélienne de Beit-El, au nord de Jérusalem. Évidement, les médias sont trop malhonnêtes pour informer le public  |  [21/09/2018] Médine ne chantera pas au #Bataclan : la mobilisation a porté ses fruits. L’islam perd une bataille  |  Des rapports font état de bombardements Israéliens dans l’est de Gaza  |  Un incendie dans le kibboutz Nir à été déclenché par un ballon incendiaire  |  [20/09/2018] Un avion militaire israélien a frappé des terroristes qui ont lancé des cocktails Molotov  |  Un avion de chasse Israélien a détruit un avant poste du Hamas  |  Joie chez les antisémites: Des centaines de terroristes musulmans se livrent ce soir à des émeutes à plusieurs endroits le long de la clôture de sécurité avec Gaza et tentent de la saboter pour s’infiltrer en Israël et assassiner des Juifs  |  3 feux de forêt dans le Negev israélien provoqués par des ballons incendiaires palestiniens – et toujours aucune condamnation des écologistes  |  2 Marocains se faisant passer pour réfugiés mineurs d’origine libyenne et arrêtés à Rotterdam planifiaient des attentats à Paris (source NLTimes.nl)  |  L’armée israélienne va démolir le bâtiment où le terroriste qui a assassiné le soldat Ronen Lubarsky a vécu. Le ministre de la Défense a déclaré : « Pas de compromis avec la terreur »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 15 décembre 2017

Le maire musulman de la ville israélienne de Nazareth a déclaré que le président Trump avait « détruit » l’esprit de fête avec sa décision prise au début du mois de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël.

Le maire Ali Salam dit que la ville a annulé les festivités prévues, telles que le marché de Noël, a rapporté le New York Daily News.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

« Notre identité et notre foi ne peuvent pas faire l’objet de négociations. La décision a estompé l’esprit de fête, et nous annulons donc les festivités cette année « , a déclaré Salam.

Nazareth, lieu probable de naissance de Jésus de Nazareth, en tous cas lieu où il a vécu (une controverse existe entre Bethléem, ville de son père et Nazareth, ville de sa mère) qui ne célèbrera pas le Christ, voilà une spécialité bien musulmane.

La ville, située dans le nord d’Israël, est principalement peuplée de citoyens musulmans et chrétiens. Les événements de Noël dans la ville, qui est un centre de pèlerinage chrétien, sont en outre la source de revenus pour l’économie de la ville.

La décision d’annuler les événements prend pour prétexte la décision de Trump d’appliquer la loi américaine votée en 1995 sur Jérusalem, laquelle impose au gouvernement d’y transférer son ambassade.

Trump, qui s’était engagé à contribuer à l’établissement de la paix historique entre Israël et les Palestiniens, a déclaré qu’il essaierait de résoudre l’un des plus vieux conflits de l’histoire, pointant du doigt le fait que les approches antérieures, telles que retarder la reconnaissance, n’ont pas donné de résultat.

Les dirigeants arabes et européens qui n’ont pas sa sagesse, l’ont mis en garde en prévision de l’annonce, soulignant que la reconnaissance officielle de Jérusalem comme  capitale israélienne aggravera encore la situation.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a salué la reconnaissance comme « un jour historique » qui est « un pas important vers la paix ».

Mais le groupe palestinien militant Hamas a déclaré que la décision de Trump « ouvre les portes de l’enfer ». Il a appelé à plusieurs jours de protestations en Terre Sainte qui n’ont pas eu lieu, le pays étant resté particulièrement calme, à la grande déception des médias qui espéraient le déclenchement d’une nouvelle intifada pour punir les juifs. Il y a eu plusieurs attaques terroristes au couteau, mais infiniment moins que durant l’année 2016, et quelques roquettes ont été tirées depuis Gaza, mais les services de renseignement israélien affirment que le Hamas n’a aucune intention d’escalader les tensions vers un conflit.

L’ambassade des États-Unis en Jordanie a été avertie d’une manifestation potentiellement violente et a exhorté le personnel américain à garder leurs enfants à la maison.

Les dirigeants locaux palestiniens et chrétiens ont déclaré qu’ils refuseraient de rencontrer le vice-président Pence lors de son voyage en Israël.

Concernant la décision du président américain sur Jérusalem, le pasteur Jeffress de Dallas a déclaré : « Trump est du bon côté de l’histoire et du bon côté de Dieu ».

Face aux protestations venant du monde entier, la municipalité a publié un communiqué rapporté par le site Al-Arab, précisant que « l’annulation ne s’applique qu’aux spectacles artistiques sur scène » et que les stands extérieurs demeureraient, que l’éclairage du sapin de Noël aura lieu le dimanche comme prévu, que les programmes dans la vieille ville se poursuivront et qu’un défilé aura lieu le 23 décembre.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : traduction © Oksana Zvirynska pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz