FLASH
[19/09/2018] Mauvaise nouvelle : un sondage montre que les électeurs Républicains sont certains de gagner les élections de mi-mandat  |  USA : les Républicains remportent l’élection sénatoriale du Texas dans 1 district tenu par les Démocrates depuis 10 ans  |  [18/09/2018] Val-d’Oise : Le terroriste qui a percuté délibérément et blessé gravement 2 policiers est mineur, déjà connu de la police  |  Syrie : un avion russe a été abattu par la DCA syrienne  |  [17/09/2018] « La Hongrie est le seul pays d’Europe à avoir demandé l’avis du peuple sur l’immigration illégale », déclare le ministre des Affaires étrangères  |  [16/09/2018] L’Ambassadeur palestinien aux États-Unis Hossam Zamal confirme que Washington a demandé à sa famille de quitter Washington immédiatement  |  Les médias jurent qu’ils sont neutres. Alors pourquoi les gros titres quand une palestinienne, interdite de sortir d’Israël, ne peut assister à la fête de l’huma, et pas une ligne quand un terroriste palestinien tue un père de famille israélien ?  |  Les électeurs ont voté Brexit. La classe politique britannique a retardé, bloqué et traîné les pieds. Elle a le culot de dire maintenant que ça fait si longtemps, qu’il faut un autre vote (car les gens n’auraient pas voté comme il faut)  |  Samedi, Israël a abattu à l’aéroport de Damas un boeing cargo iranien chargé d’armes. L’avion avait récemment décollé de Téhéran  |  Pendant la seconde guerre mondiale, les Palestiniens étaient alliés à Hitler. J’ai du mal à comprendre que le fête de l’huma invite une palestinienne qui appelle à terminer le travail d’Hitler  |  Les palestiniens ont applaudi le terroriste qui vient de tuer un père de famille israélien. Les mêmes criminels neo-nazis avaient applaudi 9/11  |  Judée Samarie: Un Israélien grièvement blessé à coups de couteau selon la même méthode et les mêmes “Usual Suspects” qu’à Nîmes la semaine dernière  |  [15/09/2018] Toulouse : un homme tabassé à coups de barre de fer par un Syrien. « Les réfugiés doivent rentrer dans leur pays » dit le Dalai Lama  |  Val-de-Marne : 3 voitures de police incendiées à Limeil après une double interpellation (source Syndicat National des Policiers Municipaux)  |  Hitler était-il vraiment une homme de droite comme le prétendent presque tous les historiens progressistes ? En fait, non, il était de gauche  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 15 décembre 2017

Le maire musulman de la ville israélienne de Nazareth a déclaré que le président Trump avait « détruit » l’esprit de fête avec sa décision prise au début du mois de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël.

Le maire Ali Salam dit que la ville a annulé les festivités prévues, telles que le marché de Noël, a rapporté le New York Daily News.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

« Notre identité et notre foi ne peuvent pas faire l’objet de négociations. La décision a estompé l’esprit de fête, et nous annulons donc les festivités cette année « , a déclaré Salam.

Nazareth, lieu probable de naissance de Jésus de Nazareth, en tous cas lieu où il a vécu (une controverse existe entre Bethléem, ville de son père et Nazareth, ville de sa mère) qui ne célèbrera pas le Christ, voilà une spécialité bien musulmane.

La ville, située dans le nord d’Israël, est principalement peuplée de citoyens musulmans et chrétiens. Les événements de Noël dans la ville, qui est un centre de pèlerinage chrétien, sont en outre la source de revenus pour l’économie de la ville.

La décision d’annuler les événements prend pour prétexte la décision de Trump d’appliquer la loi américaine votée en 1995 sur Jérusalem, laquelle impose au gouvernement d’y transférer son ambassade.

Trump, qui s’était engagé à contribuer à l’établissement de la paix historique entre Israël et les Palestiniens, a déclaré qu’il essaierait de résoudre l’un des plus vieux conflits de l’histoire, pointant du doigt le fait que les approches antérieures, telles que retarder la reconnaissance, n’ont pas donné de résultat.

Les dirigeants arabes et européens qui n’ont pas sa sagesse, l’ont mis en garde en prévision de l’annonce, soulignant que la reconnaissance officielle de Jérusalem comme  capitale israélienne aggravera encore la situation.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a salué la reconnaissance comme « un jour historique » qui est « un pas important vers la paix ».

Mais le groupe palestinien militant Hamas a déclaré que la décision de Trump « ouvre les portes de l’enfer ». Il a appelé à plusieurs jours de protestations en Terre Sainte qui n’ont pas eu lieu, le pays étant resté particulièrement calme, à la grande déception des médias qui espéraient le déclenchement d’une nouvelle intifada pour punir les juifs. Il y a eu plusieurs attaques terroristes au couteau, mais infiniment moins que durant l’année 2016, et quelques roquettes ont été tirées depuis Gaza, mais les services de renseignement israélien affirment que le Hamas n’a aucune intention d’escalader les tensions vers un conflit.

L’ambassade des États-Unis en Jordanie a été avertie d’une manifestation potentiellement violente et a exhorté le personnel américain à garder leurs enfants à la maison.

Les dirigeants locaux palestiniens et chrétiens ont déclaré qu’ils refuseraient de rencontrer le vice-président Pence lors de son voyage en Israël.

Concernant la décision du président américain sur Jérusalem, le pasteur Jeffress de Dallas a déclaré : « Trump est du bon côté de l’histoire et du bon côté de Dieu ».

Face aux protestations venant du monde entier, la municipalité a publié un communiqué rapporté par le site Al-Arab, précisant que « l’annulation ne s’applique qu’aux spectacles artistiques sur scène » et que les stands extérieurs demeureraient, que l’éclairage du sapin de Noël aura lieu le dimanche comme prévu, que les programmes dans la vieille ville se poursuivront et qu’un défilé aura lieu le 23 décembre.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : traduction © Oksana Zvirynska pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz