FLASH
[20/04/2018] Désespéré, le parti Démocrate dépose plainte pour « conspiration » entre la campagne Trump, la Russie et WikiLeaks pour « perturbation des élections de 2016 »  |  [18/04/2018] Message de Trump à Israël: Meilleurs vœux au 1er ministre @Netanyahu et à tout le peuple d’Israël à l’occasion du 70e anniversaire de votre Grande Indépendance. Nous n’avons pas de meilleurs amis nulle part. J’ai hâte de déménager notre ambassade à Jérusalem le mois prochain !  |  Royaume-Uni : des produits chimiques trouvés à l’université de Manchester – des centaines de personnes évacuées alors que la police entoure le bâtiment  |  Un camion palestinien chargé d’explosifs en prévision de la célébrationdes 70 ans d’Israël a été intercepté  |  Le directeur de la CIA Mike Pompeo a rencontré le dictateur nord Coréen Kim-Jong Un, confirme Trump qui ajoute : « tout s’est bien passé et une bonne relation s’est établie »  |  Barbara Bush, la femme de G.H. Bush est décédée à l’âge de 92 ans  |  [17/04/2018] Gaza : Tsahal a tiré sur un poste du Hamas situé au sud de Gaza après des tirs sur des soldats israéliens  |  L’équipe de télé de CBS a visité Douma et a vu et filmé le cylindre de gaz chimique coincé dans un immeuble. Comment est-ce possible que les Russes ne l’aient pas vu ?  |  Toulouse, avantage de l’immigration : nouvelle soirée de violences urbaines après le contrôle d’une musulmane en niqab  |  Allemagne : une cadre du parti de Merkel, propriétaire d’un hôtel, recevra 2,7 millions d’euros pour héberger 31 migrants  |  La France a engagé une procédure de retrait de la Légion d’honneur de Bachar el-Assad  |  Nantes : « On va tous vous tuer, Allahou Akbar », un musulman modéré menace de mort des militaires de l’opération Sentinelle sur le périphérique  |  Interview de Macron: La Maison-Blanche contredit le président et répète que les Etats-Unis ne resteront pas en Syrie  |  Cette nuit, et pour la 2e fois en 7 jours, israël a bombardé une base militaire près de Homs en Syrie  |  Le maire anti-israélien et pro-terroriste de Gennevilliers Patrice Leclerc a été interdit d’entrée en Israël  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Ftouh Souhail le 17 décembre 2017

Un collectif arabe fasciste et antisémite qui porte le nom d’Organisation tunisienne contre la normalisation et le sionisme a détruit des documents et des affiches sur l’Holocauste.

L’incident a eu lieu ce vendredi 15 décembre 2017, à la Bibliothèque nationale de Tunis alors que la police était présente dans l’établissement public relevant du ministère de la Culture.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

M.Habib Kazdaghli, historien et universitaire tunisien, qui est chargé de la coordination de cette exposition a été jeté dehors de la salle par un groupe d’antisémites fanatiques de la cause palestinienne.

Cette exposition est le fruit de deux ans et demi de travail, et d’un investissement 35 000 euros de fonds européens et de l’UNESCO. L’idée était de faire venir des jeunes pour qu’ils voient ce qu’est le traumatisme de la Shoah. Les visiteurs sont invités à découvrir les moyens de propagande qui ont amené à un crime unique dans l’histoire en raison de sa particularité et de la façon dont il a été mené.

Seules quelques voix modérées ont critiqué l’antisémitisme des soutiens des Palestiniens.

Un manque de respect pour les victimes du plus grand crime jamais commis contre l’Humanité

Ces fanatiques antisémites de la cause palestinienne qui vandalisent et empêchent une exposition sur l’Holocauste ont une nouvelle fois montré que l’antisionisme est le nouveau nom de l’antisémitisme.

Ce ne sont pas des militants pour les droits des Palestiniens (sinon ils manifesteraient pour ceux qui sont abattus en pleine rue sans procès par le Hamas), mais un groupe d’extrémistes qui enfreint la loi et dont le but est de réduire au silence tous ceux qui veulent découvrir cette exposition dédiée à la commémoration des six millions de Juifs assassinés par les nazis durant la Seconde Guerre mondiale.

  • Kaouther Saida Chebbi, une dirigeante de l’Organisation tunisienne contre la normalisation et le sionisme, s’est prononcée sur une télévision proche du Hezbollah Almayadeen, qui diffuse depuis le Liban, pour confirmer que ses militants se sont opposés à cette exposition qui représente, selon elle, « une forme de normalisation avec Israël, ce qui est une provocation à la lumière de la judaïsation de Jérusalem ».

La militante, qui a rencontré l’an dernier des représentants du groupe terroriste Hezbollah, a ajouté :

« chaque jour le pays se réveille sur une nouvelle initiative de normalisation avec l’ennemi », soulignant « au lieu d’honorer le martyr de Mohammed Zouari, à l’occasion du premier anniversaire de sa mort à Sfax, la Bibliothèque organise une exposition sur les juifs. »

Elle fait ici référence à un terroriste tunisien, membre de la branche militaire du Hamas, qui a trouvé la mort, le 15 décembre 2016, devant son domicile à Sfax.

Cet organisme, qui lutte contre la normalisation avec Israël, a organisé un voyage en Syrie pour appuyer le régime de Bachar Assad responsable de crimes contre l’Humanité et crimes de Guerre, ayant entraîné la mort de plus de 400 000 victimes syriennes !

Ce collectif fasciste, qui regroupe uniquement des laïques, revendique un rôle important dans la promotion de la rage anti-juive et la lutte contre la normalisation en Tunisie.

Si ces fascistes sont certes minoritaires, chacun connaît le potentiel de nuisance de ces groupes bien organisés et déterminés. Le collectif est déjà l’auteur de déclarations, de manifestations, d’actions antisémites, comme la destruction des documents et affiches sur l’Holocauste.

D’autres associations laïques fascistes sont de plus en plus populaires dans les pays du Maghreb, où elles représentent le principal soutien des activités anti-israéliennes teintées d’antisémitisme.

Elles sont essentiellement financées par des dons venant de l’étranger.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Ftouh Souhail pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz