FLASH
[19/01/2018] Agression motivée par l’islam- 2 surveillants de la prison de Borgo (Corse) ont été agressés à l’arme blanche ce matin par un détenu. Ils sont blessés, l’un gravement. Selon un délégué syndical, le détenu a hurlé : « Allah Akbar » (Corse-Matin)  |  L’incident de la Yeshiva de Bonneuil-Sur-Marne (94), où deux juifs ont été heurtés par une voiture ne semble pas au premier abord être un acte terroriste. C’est un accident de la circulation. Le chauffeur est en garde à vue (source RSB News)  |  [18/01/2018] Communiqué ministère de la Santé iranien: 36 000 morts par la pollution de l’air en 2017. Téhéran : 4 810 morts par la pollution de mars 2016 à mars 2017  |  Alain Soral a été condamné aujourd’hui en appel à 10.000 euros d’amende, avec possibilité d’emprisonnement en cas de non-paiement, pour avoir publié sur son site un dessin négationniste  |  Mutinerie à la prison de Fleury-Mérogis : 123 détenus refusent de regagner leur cellule  |  Cette nuit, Tsahal et la police ont localisé les terroristes islamistes palestiniens qui ont assassiné le Rabbin Raziel Shevach le 9 janvier. Repérés, les colons arabes ont ouvert le feu. 1 a été tué et 2 autres ont été appréhendés. 2 policiers ont été blessés  |  [17/01/2018] Des Israéliens se sont rendu dans la capitale juive pour prier au Mont du Temple. Sans la présence des forces de sécurité, ils auraient été décapités aux cris d’Allahou Akbar – et l’UE veut faire croire qu’il faut partager la ville !  |  3 pays dans le monde (à part les USA), ont une rue Martin Luther King: le Sénégal, le Brésil, et Israël (King était profondément pro-israélien) – ça ne rime pas bien avec Apartheid  |  Eric Trump, votre père est-il raciste ? Mon père n’est pas raciste du tout, en fait, il ne voit qu’une seule couleur : le vert, l’économie !  |  Examen médical de Trump (par le médecin d’Obama): il ne boit pas, ne se drogue pas, ne fume pas, est en excellente santé physique et mentale – et a des gênes pour vivre 200 ans ! »  |  Pendant la nuit, Tsahal a arrêté en Judée Samarie 16 colons arabes suspectés de terrorisme  |  [15/01/2018] La gauche, toujours du côté du mal : Sadiq Khan, le maire de Londres, n’accueillera pas le président Trump, mais en 2001, il a représenté le prédicateur de haine Louis Farrakhan qui disait que les juifs sont des « suceurs de sang » et Hitler un « très grand homme »  |  Religion d’amour et de paix : en Irak, au moins 8 morts et 40 blessés dans un double attentat à Bagdad  |  [14/01/2018] Abou Hamza Hamdan, un terroriste du Hamas, a été éliminé lors d’un attentat à la voiture piégée à Sidon, au Liban  |  Sur MSNBC, un pasteur noir pro-Trump dit à la journaliste d’aller vivre en Haïti si elle doute que c’est un « pays de merde »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Ftouh Souhail le 17 décembre 2017

Un collectif arabe fasciste et antisémite qui porte le nom d’Organisation tunisienne contre la normalisation et le sionisme a détruit des documents et des affiches sur l’Holocauste.

L’incident a eu lieu ce vendredi 15 décembre 2017, à la Bibliothèque nationale de Tunis alors que la police était présente dans l’établissement public relevant du ministère de la Culture.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

M.Habib Kazdaghli, historien et universitaire tunisien, qui est chargé de la coordination de cette exposition a été jeté dehors de la salle par un groupe d’antisémites fanatiques de la cause palestinienne.

Cette exposition est le fruit de deux ans et demi de travail, et d’un investissement 35 000 euros de fonds européens et de l’UNESCO. L’idée était de faire venir des jeunes pour qu’ils voient ce qu’est le traumatisme de la Shoah. Les visiteurs sont invités à découvrir les moyens de propagande qui ont amené à un crime unique dans l’histoire en raison de sa particularité et de la façon dont il a été mené.

Seules quelques voix modérées ont critiqué l’antisémitisme des soutiens des Palestiniens.

Un manque de respect pour les victimes du plus grand crime jamais commis contre l’Humanité

Ces fanatiques antisémites de la cause palestinienne qui vandalisent et empêchent une exposition sur l’Holocauste ont une nouvelle fois montré que l’antisionisme est le nouveau nom de l’antisémitisme.

Ce ne sont pas des militants pour les droits des Palestiniens (sinon ils manifesteraient pour ceux qui sont abattus en pleine rue sans procès par le Hamas), mais un groupe d’extrémistes qui enfreint la loi et dont le but est de réduire au silence tous ceux qui veulent découvrir cette exposition dédiée à la commémoration des six millions de Juifs assassinés par les nazis durant la Seconde Guerre mondiale.

  • Kaouther Saida Chebbi, une dirigeante de l’Organisation tunisienne contre la normalisation et le sionisme, s’est prononcée sur une télévision proche du Hezbollah Almayadeen, qui diffuse depuis le Liban, pour confirmer que ses militants se sont opposés à cette exposition qui représente, selon elle, « une forme de normalisation avec Israël, ce qui est une provocation à la lumière de la judaïsation de Jérusalem ».

La militante, qui a rencontré l’an dernier des représentants du groupe terroriste Hezbollah, a ajouté :

« chaque jour le pays se réveille sur une nouvelle initiative de normalisation avec l’ennemi », soulignant « au lieu d’honorer le martyr de Mohammed Zouari, à l’occasion du premier anniversaire de sa mort à Sfax, la Bibliothèque organise une exposition sur les juifs. »

Elle fait ici référence à un terroriste tunisien, membre de la branche militaire du Hamas, qui a trouvé la mort, le 15 décembre 2016, devant son domicile à Sfax.

Cet organisme, qui lutte contre la normalisation avec Israël, a organisé un voyage en Syrie pour appuyer le régime de Bachar Assad responsable de crimes contre l’Humanité et crimes de Guerre, ayant entraîné la mort de plus de 400 000 victimes syriennes !

Ce collectif fasciste, qui regroupe uniquement des laïques, revendique un rôle important dans la promotion de la rage anti-juive et la lutte contre la normalisation en Tunisie.

Si ces fascistes sont certes minoritaires, chacun connaît le potentiel de nuisance de ces groupes bien organisés et déterminés. Le collectif est déjà l’auteur de déclarations, de manifestations, d’actions antisémites, comme la destruction des documents et affiches sur l’Holocauste.

D’autres associations laïques fascistes sont de plus en plus populaires dans les pays du Maghreb, où elles représentent le principal soutien des activités anti-israéliennes teintées d’antisémitisme.

Elles sont essentiellement financées par des dons venant de l’étranger.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Ftouh Souhail pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz