FLASH
[18/10/2018] Le juge rejette la demande de Paul Manafort de porter un costume au tribunal plutôt qu’un uniforme de prison  |  Effet Trump : en raison du rééquilibrage des tarifs douaniers sur l’acier, les métallurgistes américains vont obtenir la plus forte augmentation de salaire depuis des années  |  Elections de mi-mandat américaines : Le Comité national républicain a levé 269 millions de $ : « c’est le meilleur chiffre de tous les temps »  |  Effet Trump : après avoir réduit les réglementations, le président demande au gouvernement de réduire ses dépenses de 5%  |  Corée du Sud : vague de protestations du peuple, le gouvernement recule et refuse l’asile à 400 migrants musulmans  |  Le Havre : Les policiers agressés par une dizaine de racailles cagoulés après la saisie de 200 kg de cocaïne  |  Un crédit d’impôts pour héberger des réfugiés : pourquoi les les SDF français n’ont jamais eu ce privilège ?  |  Clermont-Ferrand : Une étudiante violée en pleine rue a reconnu son agresseur – c’est un Algérien  |  [17/10/2018] Tiens tiens, le candidat brésilien soit-disant « extrême-droite » a refusé le soutien de David Duke, l’ex leader du KKK  |  Israël a détruit un autre tunnel terroriste partant de Gaza  |  Après des tirs de roquette depuis Gaza sur Beersheba, Israël a lancé une attaque aérienne d’envergure sur des sites terroristes du Hamas  |  [16/10/2018] La semaine dernière, une frappe aérienne américaine en Somalie a tué une soixantaine de membres du groupe terroriste Al-Shabaab  |  James Wolfe, directeur pendant 28 ans de la sécurité de la Commission du renseignement du Sénat, a avoué avoir menti au FBI et fuité des informations confidentielles au New York Times  |  Usual Suspect : les autorités allemandes annoncent que le preneur d’otages d’hier à Cologne était un Syrien  |  Les USA lancent une nouvelle vague de sanctions contre des entreprises iraniennes  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean Vercors le 18 décembre 2017

Depuis une semaine, les colons arabes palestiniens, les pays arabes, les Européens sont en pleine hystérie. Ils poussent le Conseil de Sécurité des Nations Unies à exiger que les Etats-Unis renversent leur reconnaissance de Jérusalem en tant que capitale d’Israël.

Lors d’une session d’urgence du Conseil de sécurité convoquée vendredi par huit des 15 membres du Conseil, 14 Etats membres, dont la France, ont condamné l’initiative américaine. Le Conseil de sécurité de l’ONU va tenter de voter lundi sur le rejet de la décision de Jérusalem.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Étant donné que les États-Unis sont l’un des cinq membres permanents du Conseil de sécurité des Nations Unies, l’adoption d’une telle résolution n’a aucune chance d’être adoptée. Cette manœuvre confirme l’hypocrisie, l’échec moral et le manque de compétence de l’ONU. Cette organisation qui depuis au moins trois décennies a été détournée de ses nobles valeurs, et a été prise en otage par la majorité islamique.

La résolution, rédigée par l’Egypte et diffusée parmi les 15 membres du CSNU, « affirme que les décisions et actions qui prétendent avoir modifié le caractère, le statut ou la composition démographique de la ville sainte de Jérusalem n’ont aucun effet juridique, sont nulles et non avenues. Elles doivent être annulées conformément aux résolutions pertinentes du Conseil de sécurité. » Mais bien que la résolution se rapporte directement à la question de Jérusalem en tant que capitale d’Israël, l’Égypte a pris le soin d’éviter de mentionner les États-Unis et le nom du président Donald Trump. (En 2014, L’Egypte a reçu 575 millions de dollars d’aide américaine).

Il y quelque chose de plus grave

Le projet est une violation de la Charte des Nations Unies et du droit international, et plus encore, une violation de la souveraineté des États-Unis.

La décision du président Trump de reconnaître la réalité de Jérusalem n’est pas un caprice ou juste une promesse de campagne exaucée. C’est l’achèvement d’un processus commencé en 1995 par le Congrès américain, et soutenu par une vaste majorité au sein des deux partis pourtant extrêmement opposés sur la plupart des grands sujets de société.

Cette décision ne peut pas être inversée, c’est la loi

Ainsi, la proposition de l’ONU n’est pas de renverser une décision, mais de demander aux États-Unis de modifier leur loi – c’est une ingérence dans la politique américaine. Quelle sera la réponse des États-Unis ? Le veto bien entendu. Mais au-delà de l’ingérence, Les Etats-Unis devraient commencer un processus de réduction de leur soutien financier à l’ONU, qui représente actuellement plus de 25% de son budget, comme il l’a fait à l’UNESCO.

Et il serait temps que le siège de l’ONU soit déplacé en dehors des Etats-Unis. En Syrie par exemple.

Toute personne sensée sait que la décision de Trump ne sera pas inversée. Ces clowns de l’ONU le font par soumission à l’Islam et pour aboyer contre les juifs.

Dans ce théâtre de l’absurde et des ténèbres, un rayon de lumière est apparu

L’ambassadrice américaine à l’ONU, la formidable Nikki Haley, une américaine d’origine indienne, a défendu la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d’Israël, affirmant que l’Amérique reste un partenaire de paix crédible dans le conflit israélo-palestinien. Elle a accusé l’organisme international d’être le véritable obstacle à la paix.

« Les Etats-Unis ont de la crédibilité auprès des deux parties. Israël ne sera jamais, et ne devrait jamais être intimidé dans un accord par les Nations Unies, ou par n’importe quel groupe de pays qui ont prouvé leur mépris pour la sécurité d’Israël « , a déclaré Haley.

L’ambassadrice a ajouté que l’ONU a fait « beaucoup plus pour nuire aux perspectives de paix au Moyen-Orient que pour les faire avancer ».

La position américaine sur Jérusalem s’est mise en désaccord avec les quatre autres membres permanents du Conseil de sécurité– la Russie, la Chine, le Royaume-Uni et la France– qui ont tous condamné les manœuvres de Trump à Jérusalem, alors que cette année même, le président russe a publiquement reconnu Jérusalem (ouest), comme étant la capitale d’Israël.

L’ambassadeur d’Israël à l’ONU, Danny Danon, a dénoncé le projet de résolution samedi.

« Pendant une période où le peuple juif célèbre la libération de Jérusalem il y a près de 2200 ans, les Palestiniens continuent d’essayer de réinventer l’histoire », a déclaré l’ambassadeur en se référant à la fête de Hanoukah qui a lieu en ce moment même. « Aucun vote ou débat ne changera la claire réalité: Jérusalem est et a toujours été la capitale d’Israël et nous continuerons avec nos alliés à nous battre pour la vérité historique cette fois-ci. »

Je crois que Nikki Haley exposera ouvertement tous ces anti-juifs hypocrites de ce cirque qu’est l’ONU. Nous verrons alors qui rampe sous les rochers et qui se lève à la lumière du jour. (Je crois que HaShem sera présent à cette occasion).

N’est-il pas écrit qu’Israël sera jugé par les 70 nations ? Zacharia 12.3.

  1. La charge de la parole de l’Eternel, touchant Israël ; l’Eternel, qui étend les cieux, et qui fonde la terre, et qui forme l’esprit de l’homme au-dedans de lui, a dit :
  2. Voici, je ferai que Jérusalem sera une coupe d’étourdissement à tous les peuples d’alentour ; et même elle sera une [occasion] de siège contre Juda et contre Jérusalem.
  3. Et il arrivera en ce temps-là que je ferais que Jérusalem sera une pierre pesante à tous les peuples ; tous ceux qui s’en chargeront en seront entièrement écrasés, car toutes les nations de la terre s’assembleront contre elle.

… eh bien, nous y voilà.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean Vercors pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz