FLASH
[18/10/2018] Le juge rejette la demande de Paul Manafort de porter un costume au tribunal plutôt qu’un uniforme de prison  |  Effet Trump : en raison du rééquilibrage des tarifs douaniers sur l’acier, les métallurgistes américains vont obtenir la plus forte augmentation de salaire depuis des années  |  Elections de mi-mandat américaines : Le Comité national républicain a levé 269 millions de $ : « c’est le meilleur chiffre de tous les temps »  |  Effet Trump : après avoir réduit les réglementations, le président demande au gouvernement de réduire ses dépenses de 5%  |  Corée du Sud : vague de protestations du peuple, le gouvernement recule et refuse l’asile à 400 migrants musulmans  |  Le Havre : Les policiers agressés par une dizaine de racailles cagoulés après la saisie de 200 kg de cocaïne  |  Un crédit d’impôts pour héberger des réfugiés : pourquoi les les SDF français n’ont jamais eu ce privilège ?  |  Clermont-Ferrand : Une étudiante violée en pleine rue a reconnu son agresseur – c’est un Algérien  |  [17/10/2018] Tiens tiens, le candidat brésilien soit-disant « extrême-droite » a refusé le soutien de David Duke, l’ex leader du KKK  |  Israël a détruit un autre tunnel terroriste partant de Gaza  |  Après des tirs de roquette depuis Gaza sur Beersheba, Israël a lancé une attaque aérienne d’envergure sur des sites terroristes du Hamas  |  [16/10/2018] La semaine dernière, une frappe aérienne américaine en Somalie a tué une soixantaine de membres du groupe terroriste Al-Shabaab  |  James Wolfe, directeur pendant 28 ans de la sécurité de la Commission du renseignement du Sénat, a avoué avoir menti au FBI et fuité des informations confidentielles au New York Times  |  Usual Suspect : les autorités allemandes annoncent que le preneur d’otages d’hier à Cologne était un Syrien  |  Les USA lancent une nouvelle vague de sanctions contre des entreprises iraniennes  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 25 décembre 2017

 » Les gens disent de nouveau Joyeux Noël », a déclaré dimanche le Président Trump, ajoutant qu’il s’est opposé aux « assauts » contre Noël.

 » Les gens sont fiers de dire Joyeux Noël. Je suis fier d’avoir mené la bataille contre l’agression de chère belle et chère phrase, » a tweeté Trump la veille de Noël.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Dimanche, lors d’une vidéoconférence avec des soldats américains basés outre-mer, Donald Trump a souhaité aux troupes américaines un « très, très joyeux Noël », ajoutant que le pays dit « Joyeux Noël, encore une fois [j’en suis] très, très fier ».


Trump a depuis longtemps dénoncé la « guerre contre Noël », dont seuls quelques journalistes de mauvaise foi, ici aux Etats-Unis, nient l’existence. Il a ainsi rallié le soutien des évangéliques et des conservateurs chrétiens, qui depuis son élection, déclarent ravis qu’ils n’ont jamais été trahis par le président, et qu’il soit un vrai défenseur des valeurs traditionnelles chrétiennes, comme il l’avait promis lors de sa campagne. Plusieurs mois avant la période des Fêtes, le président avait renouvelé sa promesse qu’il redonnerait au message de Noël la place qu’il mérite. Et c’est parce qu’il tient ses promesses– fait assez rare dans la vie politique– que beaucoup pensent qu’il sera réélu en 2020 si aucun incident de parcours ne vient perturber sa présidence.

 » Nous approchons de la belle saison de Noël dont les gens ne parlent plus. Ils n’utilisent pas le mot Noël parce que ce n’est pas politiquement correct », a dit M. Trump à une foule qui assistait à un Sommet des électeurs à Washington en octobre.

 » Vous allez dans les grands magasins et c’est écrit ‘Bonne année’, ou d’autres choses peintes en rouge, mais pas– devinez quoi ?– joyeux Noël », avait-il déclaré lors de l’événement.

Pendant la campagne électorale, Trump a souvent attaqué le politiquement correct qui consiste à souhaiter « joyeuses fêtes » plutôt que « joyeux Noël ». Il a également attaqué l’ancien président Obama pour ne pas avoir dit « Joyeux Noël ».

A l’occasion, le Président a fait de la Maison-Blanche, le royaume de Noël.

  • La carte de vœux présidentielle est une vraie carte de Noël, signée par la Première dame, le Président et leur plus jeune fils, Barron.
  • la Maison-Blanche a été intégralement décorée aux couleurs de Noël. Melania Trump a elle-même dessiné les plans de la féerie.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz