FLASH
[26/04/2018] France : 2 hommes interpellés près du domicile d’Emmanuel Macron au Touquet (62), après avoir tenté de renverser des piétons qui traversaient  |  Durant la nuit, Tsahal a arrêté 5 terroristes recherchés en Judée Samarie occupée par les Arabes, dont 2 armés de fusils d’assaut M-16 et de cartouches  |  [25/04/2018] Si Melania Trump était démocrate, elle serait chaque mois en couverture des magazines féminins du monde entier. Et les journalistes se disent neutres et honnêtes ?  |  Harry Reid aux démocrates : « Moins on parle d’impeachment [de Trump], mieux c’est pour nous »  |  Dennis Prager sur Fox : « Attention, la liste des best-sellers du New York Times n’est pas réelle. Elle ne mentionne pas les livres conservateurs et religieux ! »  |  Effet Trump : « le site nucléaire de Corée du Nord a été détruit », affirment des scientifiques  |  Effet Macron : Ricoh licencie 360 personnes en France. Effet Trump : Apple crée 20 000 emplois aux USA. Et c’est Trump le taré ?  |  [24/04/2018] Effet Trump : le PIB des Etats-Unis dépasse les prévisions et atteint son plus haut en 15 ans : de quoi être exciter la haine des médias  |  Allemagne 1930 : un leader juif met en garde de ne pas porter de kippa en public en raison des attaques antisémites. Cette mise en garde vient d’être réitérée en 2018  |  Dans une déclaration, l’Autorité palestinienne refuse tout compromis pour atteindre la paix avec Israël  |  La religion de paix frappe encore : 6 morts, 15 blessés dans 3 attentats suicides à Quetta au Pakistan  |  [23/04/2018] Sky News a vu trois camions de l’armée se rendre sur le banc de Salisbury où l’ancien espion Sergei Skripal et sa fille Yulia ont été retrouvés après avoir été empoisonnés  |  Un juif orthodoxe a été poignardé il y a quelques minutes près de l’Empire State Building à Manhattan  |  Toronto : le conducteur du Van qui a foncé sur la foule a été arrêté (8 blessés, 2 morts)  |  Toronto : 10 blessés, 2 morts par un Van qui a foncé dans la foule dans le quartier juif. Accident ou attentat ?  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 25 décembre 2017

 » Les gens disent de nouveau Joyeux Noël », a déclaré dimanche le Président Trump, ajoutant qu’il s’est opposé aux « assauts » contre Noël.

 » Les gens sont fiers de dire Joyeux Noël. Je suis fier d’avoir mené la bataille contre l’agression de chère belle et chère phrase, » a tweeté Trump la veille de Noël.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Dimanche, lors d’une vidéoconférence avec des soldats américains basés outre-mer, Donald Trump a souhaité aux troupes américaines un « très, très joyeux Noël », ajoutant que le pays dit « Joyeux Noël, encore une fois [j’en suis] très, très fier ».


Trump a depuis longtemps dénoncé la « guerre contre Noël », dont seuls quelques journalistes de mauvaise foi, ici aux Etats-Unis, nient l’existence. Il a ainsi rallié le soutien des évangéliques et des conservateurs chrétiens, qui depuis son élection, déclarent ravis qu’ils n’ont jamais été trahis par le président, et qu’il soit un vrai défenseur des valeurs traditionnelles chrétiennes, comme il l’avait promis lors de sa campagne. Plusieurs mois avant la période des Fêtes, le président avait renouvelé sa promesse qu’il redonnerait au message de Noël la place qu’il mérite. Et c’est parce qu’il tient ses promesses– fait assez rare dans la vie politique– que beaucoup pensent qu’il sera réélu en 2020 si aucun incident de parcours ne vient perturber sa présidence.

 » Nous approchons de la belle saison de Noël dont les gens ne parlent plus. Ils n’utilisent pas le mot Noël parce que ce n’est pas politiquement correct », a dit M. Trump à une foule qui assistait à un Sommet des électeurs à Washington en octobre.

 » Vous allez dans les grands magasins et c’est écrit ‘Bonne année’, ou d’autres choses peintes en rouge, mais pas– devinez quoi ?– joyeux Noël », avait-il déclaré lors de l’événement.

Pendant la campagne électorale, Trump a souvent attaqué le politiquement correct qui consiste à souhaiter « joyeuses fêtes » plutôt que « joyeux Noël ». Il a également attaqué l’ancien président Obama pour ne pas avoir dit « Joyeux Noël ».

A l’occasion, le Président a fait de la Maison-Blanche, le royaume de Noël.

  • La carte de vœux présidentielle est une vraie carte de Noël, signée par la Première dame, le Président et leur plus jeune fils, Barron.
  • la Maison-Blanche a été intégralement décorée aux couleurs de Noël. Melania Trump a elle-même dessiné les plans de la féerie.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz