Publié par Gaia - Dreuz le 4 décembre 2017

A Berlin, deux “artistes” danois présentent un terroriste du bataclan dans une installation (subventionnée par les impôts) qui porte le titre de “Musée des martyrs”.

Ce mercredi, une installation a été inaugurée place Marianne à Berlin. Le journal allemand Bild précise le sens que les deux artistes danois Ida Grarup Nielsen et Henrik Grimbäck donnent à leur “oeuvre”, le “Musée des martyrs”. L’objectif est de présenter “une série de personnalités de l’histoire du monde qui sont morts pour leurs convictions”, peut-on lire dans l’article du journal allemand. Socrate, Sainte Apolline d’Alexandrie et Martin Luther King sont ainsi présentés.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Parmi ces personnalités figure un profil polémique : Ismaël Omar Mustafaï, l’un des terroristes de l’attentat du Bataclan qui a fait 89 morts le 13 novembre 2015 à Paris. Le guide de l’exposition explique ainsi qu’il s’est sacrifié pour sa cause, la lutte contre la culture occidentale. Le billet d’entrée au concert du djihadiste est exposé…

Citée par Bild, Ricarda Ciontos, membre de l’association Nordwind qui a dirigé l’installation (et qui est “financée par les impôts via le Fonds culturel de la capitale et la Fondation pour la culture de la République fédérale”) se défend en expliquant que les artistes veulent “élargir la notion de martyr” et présenter des personnalités “au-delà de tout jugement de valeur”.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Dupont-Aignan demande des comptes

Le député de l’Essonne Nicolas Dupont-Aignan a réagit et demande le retrait de la sculpture : “Cette sculpture représente ainsi Martin Luther King, mais aussi Ismael Omar Mostafai, l’un des terroristes de l’attentat du Bataclan le 13 novembre 2015. Oser mettre sur le même plan un héros tel que Martin Luther King et un terroriste de cet attentat lâche est profondément ignoble. Cette provocation indigne est une injure à toutes les victimes de l’islamisme. Non seulement les autorités allemandes n’ont rien fait pour interdire l’exposition mais elles ont financé cette “œuvre d’art”. Ce n’est pas acceptable. Je demande au gouvernement allemand le retrait de cette sculpture dans les plus brefs délais” a déclaré Nicolas Dupont-Aignan à Valeurs actuelles.

Source : Valeursactuelles.com

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous