Publié par Bat Ye’or le 11 décembre 2017

science européenne provient de deux sources : l’une arabe et l’autre européenne, toutes deux politiques.

Les experts ont montré qu’il n’a pas de base historique car les racines de la civilisation européenne actuelle sont le judéo-christianisme, la Grèce, Rome et les Lumières. La source arabo-musulmane est une réponse, des années 1920-1930, à la confrontation des pays musulmans avec les progrès modernes de la civilisation européenne. Cette supériorité du monde de l’incrédulité est humiliante et inacceptable pour l’Islam qui, par cette affirmation culturelle, s’attribue tous ses mérites. Cela étant dit, il est clair qu’il y avait des prêts ici et là, comme il y en avait des hindous et des chinois. Ce sont des échanges réciproques normaux entre les peuples et les civilisations, mais ils ne sont pas des éléments fondamentaux. Il est vrai que les civilisations de l’Antiquité en Orient ont influencé celles postérieures en Europe. Mais ces civilisations païennes, trois mille ans avant notre ère, ne doivent rien à l’islam, qui est venu beaucoup plus tard, ni à l’Arabie, géographiquement isolée par ses déserts.

Cette déclaration est aussi un moyen pour les immigrés musulmans d’affirmer une présence culturelle et scientifique ancienne de l’Islam en Europe et de réclamer des droits politiques et religieux dans les pays où ils émigrent. La source européenne provient de la politique méditerranéenne dont le but est d’unifier les deux rives de la Méditerranée par une intégration stratégique et culturelle. Elle adopte le langage flatteur du courtisan envers les potentats arabes et essaye toujours d’apaiser les sensibilités musulmanes, en particulier par une similitude historique spécieuse de l’Islam et du Judaïsme. Cette source ne reconnaît pas le judéo-christianisme parce que les musulmans sont offensés.

A ma connaissance, le djihad, guerre religieuse de conquête planétaire, n’existe que dans l’islam

Pour faciliter l’intégration de millions d’immigrés musulmans, l’Europe abandonne ses racines.

  • En 2000, le député français Jean-Louis Bianco a discuté des points à ce sujet au sein du Comité de rédaction de la Charte européenne.
  • Le négociateur du gouvernement français, Guy Braibant, ayant demandé «quelles conclusions pourraient tirer les millions de musulmans européens» si la charte se référait aux valeurs chrétiennes ? L’affaire était close.

Le pape a raison de dire que la violence existe partout. Mais nous ne parlons pas de violence individuelle, nous parlons d’un système politique religieux préconisant la guerre et n’acceptant que des trêves temporaires avec des non-musulmans. A ma connaissance, le djihad, guerre religieuse de conquête planétaire, n’existe que dans l’islam. Sans vouloir minimiser les périodes de tolérance islamique ou les tentatives de certains monarques pour moderniser les conceptions islamiques, il faut reconnaître que l’idéologie djihadiste justifie la terreur, le fanatisme, la guerre et le génocide. Si nous voulons créer une humanité plus fraternelle, nous devons discuter ouvertement des objectifs et des lois du djihad. Nous aiderons les musulmans progressistes qui combattent courageusement cette lutte.

Dans sa charte de 1989, le Hamas déclare explicitement que toute la Palestine est un Waqf islamique pérenne. Ceci est très cohérent avec l’idée islamique qu’une fois qu’une terre est conquise par l’Islam, elle lui appartient pour toujours. Quelle est votre opinion à ce sujet?

aucun des pays qui étaient déjà islamisés ne peut retourner à ses anciens propriétaires

L’opinion du Hamas est conforme aux lois de la guerre de conquête islamique.

Tout pays non musulman conquis par l’islam devient un Waqf, une dotation pour tous les musulmans. Ce ne sont pas seulement les terres conquises par les peuples mécréants qui constituent un Waqf mais la planète entière qui est destinée par Allah à devenir un Waqf géré par le calife pour les musulmans. C’est cette croyance qui détermine l’obligation de conquête universelle qui incombe à tout musulman, éventuellement par la guerre. A fortiori, aucun des pays qui étaient déjà islamisés ne peut retourner à ses anciens propriétaires. Cet argument s’applique non seulement à Israël mais à tous les pays d’Europe, d’Asie et d’Afrique qui, conquis et islamisé par le djihad, sont devenus un Waqf.

Le concept de Waqf est apparu pour la première fois dans l’Islam lors de la conquête arabe de la Mésopotamie, Sawad, vers 636, dans une discussion entre le calife Omar ibn al-Khattab et ses commandants militaires, sur les terres et les peuples conquis. L’idée d’un Waqf géré par le calife pour tous les musulmans a été proposée par Ali, le futur calife. L’établissement du Waqf en droit foncier sur tous les pays éloignés des peuples mécréants a interdit, à quelques exceptions près, la division des terres et la propriété privée, ce qui explique l’absence de droits de propriété des villageois dans la Palestine ottomane et le Mandat.

Mais l’opinion du Hamas contient une contradiction.

Si la Palestine est une terre de Waqf, les Palestiniens n’ont jamais possédé de parcelles délimitées selon un registre foncier. S’ils possédaient des parcelles, alors la Palestine n’est plus une terre de Waqf.

Le Hamas a théoriquement raison en termes de droit de conquête islamique jusqu’au mandat britannique qui a aboli ce droit en 1917 en Palestine.

Aujourd’hui, l’Occident face à un djihad mondial, doit remettre en question la base morale du djihad et si ses lois d’islamisation de la terre conquise d’autres peuples, qui peuvent être universellement applicables même en Europe.

En 1973, l’Europe les a imposées à Israël en appelant la Judée-Samarie « territoires arabes occupés », après l’expulsion de tous les Juifs. Ses décrets récents sur la signalisation des produits de ces territoires indiquent que l’Europe adopte les lois du djihad et de la charia en ce qui concerne Israël…

Reproduction autorisée avec la mention suivante : traduction © Marina Linardi pour Dreuz.info.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

* En achetant le livre avec ce lien, vous soutenez Dreuz qui reçoit une commission de 5%. Cette information est fournie pour assurer une parfaite transparence des conséquences de votre action, conformément à la recommandation 16 CFR § 255.5 de la Federal Trade Commission.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

33
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz