Publié par Jean-Patrick Grumberg le 10 décembre 2017

Je ne prends pas un gros risque en affirmant que vous ne lirez pas ce qui suit dans Le Monde.

Victor Davis Hanson du Hoover Institute: “Jeannie Rhee, une des membres de l’équipe des enquêteurs du conseiller spécial Robert Mueller [dans la possible collusion entre Trump et la Russie], est une avocate de Ben Rhodes, et c’est elle qui durant les 90 derniers jours de la présidence d’Obama, aurait été chargée par lui de caser autant de taupes d’Obama que possible dans l’administration afin de perturber le nouveau président”.

  • Jeannie Rhee a été recrutée l’été dernier par Mueller dans l’enquête contre Trump.
  • Cependant, elle a été l’avocate de la Fondation Clinton dans une affaire de soupçon de racket contre la fondation, suite à une plainte déposée par le groupe conservateur Freedom Watch en 2015.
  • Elle a été une des avocates d’Hillary Clinton dans l’affaire du scandale des emails.
  • Elle a également été l’avocate personnelle de Benjamin J., dit “Ben” Rhodes, l’ancien membre du personnel de la Maison-Blanche et conseiller adjoint à la Sécurité nationale pour les communications stratégiques sous le président Barack Obama.
  • Ben Rhodes est lui-même accusé d’avoir illégalement décaviardé les noms de membres de la campagne Trump surveillés par le FBI durant la campagne électorale, lesquels noms ont ensuite été fuités à la presse pour tenter de détruire le candidat Trump.
  • Jeannie Rhee a auparavant travaillé au sein du département de la Justice d’Obama en tant qu’assistante générale adjointe au Bureau du Conseiller juridique.
  • C’est elle qui assistait Ben Rhodes lors du Comité spécial de la Chambre sur l’enquête sur l’attaque terroriste de Benghazi en 2012.
  • Jeannie Rhee a précédemment travaillé sous le directeur adjoint du FBI Andrew McCabe (qui a piégé Michael Flynn en début d’année), et dont la femme a reçu des dons disproportionnés des alliés de Clinton alors qu’elle était candidate au Sénat de l’Etat de Virginie.
  • La fonction de Rhee dans l’équipe Mueller semble être centrée sur les allégations selon lesquelles le président aurait tenté de faire obstruction à la justice et poussé l’ancien directeur du FBI, James Comey, à se retirer de l’enquête russe en début d’année.
  • En janvier dernier, le Free Beacon publiait l’information que des loyalistes d’Obama [Rhodes et Rhee] ont comploté dans les mois précédant l’investiture de Trump pour établir un barrage à l’équipe de sécurité nationale de Trump, qui comprend plusieurs opposants de la diplomatie avec l’Iran. Les taupes en question on ainsi monté une campagne anti-Flynn, révélait également le Free Beacon sur son site, laquelle campagne a été couronnée de succès : Flynn a plaidé coupable.
  • Selon les sources multiples de Free Beacon, ” les meilleurs membres de l’équipe de sécurité nationale de l’administration Obama [avec l’assistance de Rhee] ont lancé une infrastructure de communication après avoir quitté la Maison-Blanche” et ont même déclaré à des journalistes qu’ils ” utilisaient cette infrastructure pour saper la politique étrangère de Trump”. Ceci vient donc confirmer les déclarations de Victor David Hanson du Hoover Institute.

Et ce n’est pas tout…

Laura Ingraham, sur Fox news, a affirmé que Rhee était le «point de contact de Rhodes avec le comité du renseignement de la Chambre des représentants dans son enquête sur la Russie».

  • ” Si Rhee n’a pas comparu avec Rhodes lors de son audience à huis clos devant les enquêteurs de la Chambre en octobre dernier, c’est parce qu’elle travaillait déjà avec Mueller”, a ajouté Ingraham.
  • La journaliste de Fox a ensuite confirmé que Rhee ” représentait la Fondation Clinton et a fait don de 9 000 $ à Hillary et à ses collègues démocrates”.
  • Et Rhee a également travaillé dans un cabinet d’avocat avec le pitbull Weissmann de l’enquête Mueller, lui aussi maintenant démasqué comme un fervent anti-Trump.

” C’est le fan club d’Hillary Clinton qui est chargé de l’enquête sur Donald Trump”

Conclusion

J’affirmais dans un article précédent que les têtes n’ont pas fini de tomber parmi les enquêteurs de Robert Mueller. Je prédis que d’autres vont tomber, et que l’enquête de Mueller, qui vit en ce moment un véritable cauchemar de relations publiques, va prendre un tournant très amer.

Car le FBI, sous la menace d’un dépôt de plainte pénale pour outrages au Congrès contre le numéro 2 du Département d’Etat Rod Rosenstein (le numéro 1 et ministre de la Justice Jeff Sessions s’étant mis en retrait du dossier russe) et du directeur du FBI Christopher Wray, dépôts de plainte rédigées par Devin Nunes, président de la commission d’enquête de la Chambre, a finalement remis à la commission d’enquête judiciaire de la Chambre des représentants environ 10 000 emails et SMS d’échanges entre Peter Strzok et sa maîtresse, avocate du FBI et membre de l’équipe Mueller Lisa Page. Notons que Jeff Sessions, le pro-Trump de la première heure nommé à la tête du Département de la Justice, a dans un premier temps refusé de remettre ces documents au Congrès.

Les messages anti-Trump dont on ne connaît pas encore le contenu sont d’une telle gravité que Mueller a mis Peter Strzok sur la touche en août. En outre, le FBI a tenté de cacher les raisons de ce limogeage, puis de mentir sur les motifs.

Le contenu des messages est maintenant examiné par la commission d’enquête de la Chambre. Des fuites vont rapidement remonter à la surface. Et ils vont, si le contenu est aussi grave que je le suppose, détruite Mueller et son enquête.

” Regardons les choses en face, a conclu Ingraham dans son émission d’hier sur Fox News : ce que nous voyons ici est la pratique de Mueller d’embaucher des soutiens politiques de Clinton et Obama, des partisans anti-Trump, afin de faire annuler une élection présidentielle– celle de Donald Trump… Ce que Mueller a fait– il a embauché une équipe de partisans de Clinton avec un long pedigree.”

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

” Le fan club d’Hillary Clinton enquête sur Donald Trump”, a déclaré Matt Gaetz, R-Fla., membre du Comité judiciaire de la Chambre des représentants, vendredi dernier.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous