Publié par Dreuz Info le 30 décembre 2017

Londres : une carte des récentes attaques à l’acide révèle les zones de la capitale devenues trop dangereuses.

Londres compte plus d’attaques à l’acide par habitant que toute autre ville du monde

Les livreurs à scooter cessent de travailler dans ces quartiers après la tombée de la nuit en raison du danger d’attaques.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Des vastes zones de l’Est, du Nord et du Sud de Londres ont été déclarées «zones interdites» par des livreurs en deux roues qui sont terrifiés par l’épidémie d’attaques à l’acide et au couteau, révèle The Sun, attaques perpétrées par des musulmans.

Les conducteurs de cyclomoteurs disent qu’ils ne vont plus dans certains points chauds devenus trop violents après 20 heures, parce qu’ils craignent d’être attaqués avec de l’acide ou des couteaux.

Ils ont été contraints de réduire leurs heures de travail – en subissant une baisse de salaire massive – en raison des dangers.

La semaine dernière, la Chambre des communes a appris que Londres compte plus d’attaques à l’acide par habitant que toute autre ville du monde.

Le député travailliste Stephen Timms a révélé qu’il y a «des parties de Londres où les chauffeurs ne veulent pas aller à cause du danger d’attaque».

Les livreurs ont raconté au Sun qu’ils travaillaient jusqu’à 2 heures du matin, transportant des plats à emporter, des pizzas et des colis dans la capitale.

Mais ils commencent maintenant à mettre fin à leur travail dès 20 heures afin d’éviter de se rendre dans les quartiers les plus dangereux de Londres.

Ils ont nommé les quartiers branchés comme Hackney, Camden, Stoke Newington et Bethnal Green comme endroits à éviter après la tombée de la nuit.

Des zones telles que Stratford – qui abrite le Parc olympique – et Elephant & Castle ont également été répertoriées parmi les zones dangereuses.

Même la riche Islington, où vivent des politiciens comme Boris Johnson et Jeremy Corbyn, est rejetée par les livreurs tard dans la nuit à cause de la menace d’atrocités avec l’acide.

Un chauffeur de cyclomoteur a déclaré au Sun: «Nous avions l’habitude de travailler jusqu’à 2h du matin – maintenant les gens s’arrêtent avant 22h. Après 20h ou 21h, nous n’allons pas dans ces endroits dangereux. »

Cette année, le nombre d’attaques à l’acide a augmenté, et elles peuvent laisser des cicatrices permanentes chez les victimes.

Le ministre de l’Intérieur, Amber Rudd, a promis de rendre illégal le transport d’acide sans raison valable et d’interdire sa vente aux jeunes.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : traduction © Marina Linardi pour Dreuz.info.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous