Publié par Salem Ben Ammar le 3 décembre 2017

La pauvreté, à défaut de générer la violence, rend les personnes démunies vulnérables, proies faciles aux faux prophètes.

A force d'endoctrinement, ils lobotomisent les pauvres et les fanatisent pour les transformer en brigades de martyrs dévoués à la cause divine qui devient ainsi la source de violence.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Pour éradiquer la violence née du fanatisme religieux, il faut éradiquer la pauvreté.

Fermer les espaces de culture de l'intolérance, mettre hors d'état d'endoctriner les faux prophètes et les faux dévots, interdire les financements étrangers, ouvrir des écoles laïques, donner le pain de la dignité au peuple - celui que l'on se procure par soi-même à la sueur de son travail et non celui du zakat, drogue du pauvre. Eduquer, instruire et former, créer les conditions du développement économique et social, faire de l'homme l'acteur de sa vie et l'architecte de son destin politique et non un pantin, une marionnette, un éternel objet dépourvu d'intelligence et de discernement. En finir avec la mainmise de la religion sur la vie des gens.

Il faut révolutionner les mentalités, briser les chaînes du despotisme, changer la vie des gens, si l'on veut réellement rompre avec l'éternel immobilisme qui frappe les sociétés islamisées.

Elles sont les seules à être à la traîne de l'humanité. Et comme elles sont vulnérables, elles sont par conséquent influençables et manipulables. Pourquoi les sociétés scandinaves sont-elles à l'abri des influences extérieures ? Ce n'est pas le nombre de musulmans dans le monde qui importe, c'est l'intelligence, la capacité à innover, à œuvrer pour le bien commun universel, qui fait des citoyens du monde.

Tant qu'ils sont fidèles à l'islam, ils ne peuvent pas être citoyens et œuvrer pour le bien commun et le progrès humain.

  • A choisir entre 1 milliard de musulmans pour zéro invention technique et technologique ou médicale, et 1 million de non-musulmans pour 10 prix Nobel (sauf ceux de la Paix qui sont un non-sens), il n'y a pas de photo entre les deux.
  • Collecter de l'argent pour les mosquées est moins porteur d'avenir que de collecter de l'argent pour construire des laboratoires de recherche.
  • Un seul chiffre qui se passe de tout commentaire: 10 000 ouvrages traduits dans tous les pays musulmans en plus de 5 siècles soit l'équivalent de ce que traduit l'Espagne en une année.

Plus les peuples sont à contre-courant du savoir scientifique et intellectuel plus ils sont abrutis par l'enseignement religieux et plus ils sont violents.

La violence est leur seul mode d'existence. La spirale de la violence ne peut être brisée que par un Tsunami culturel. Mais, il faut commencer par faire sauter le système de verrouillage que la doctrine religieuse a mis en place depuis 1438 ans.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Salem Ben Ammar pour Dreuz.info.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz