Publié par Jean-Patrick Grumberg le 9 décembre 2017

Ironie : inscrite par l’ONU sur la liste des 5 derniers États coloniaux au monde (1), la France qui s’accroche au refus de libérer les restes de son empire colonial, ose réclamer l’annulation de la décision du président Trump de reconnaître que Jérusalem est la capitale d’Israël ! Peut-on imaginer plus arrogant.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

  • A la création des Nations Unies en 1945, 750 millions de personnes vivaient dans des territoires qui n’étaient pas autonomes et dépendaient des puissances coloniales.
  • Depuis, plus de 80 anciennes colonies ont accédé à l’indépendance.
  • Aujourd’hui, moins de 2 millions de personnes vivent colonisées.
  • Il reste aujourd’hui 17 colonies, territoires non autonomes.
  • Et il n’existe plus que 5 pays colonisateurs : l’Espagne, la Grande-Bretagne, les Etats-Unis, la Nouvelle-Zélande et la France.
  • Le Comité spécial de décolonisation de l’ONU a été créé en 1962 pour rendre aux peuples colonisés le droit à l’autodétermination.
  • En 1990, l’Assemblée générale a proclamé 1990-2000 Décennie internationale de l’élimination du colonialisme et adopté un Plan d’action. La France a refusé de décoloniser les deux territoires qu’elle contrôle encore : la Polynésie française, et la Nouvelle-Calédonie.
  • En 2001, la deuxième Décennie internationale de l’élimination du colonialisme a été proclamée. La France a opposé une fin de non-recevoir.
  • En 2011, l’Assemblée générale a proclamé 2011-2020 troisième Décennie internationale de l’élimination du colonialisme. La France a accusé l’ONU d’ingérence dans les affaires d’un pays souverain.

Mais le Président Macron n’a aucun problème à s’ingérer dans les affaires d’un autre pays souverain, Israël, et accuse Israël d’avoir colonisé la Palestine. Si cela était vrai, Israël serait inscrit sur la liste de l’ONU. Mais il n’y figure pas et le Président Macron ment pour cacher que le président colonial, c’est lui.

Ainsi, le Turc Tayyip Erdogan et le Français Emmanuel Macron ont-ils décidé de travailler ensemble pour tenter de persuader les Etats-Unis de reconsidérer leur décision d’avoir reconnu que Jérusalem est la capitale d’Israël, a déclaré samedi une source présidentielle turque. Notons que la Turquie occupe illégalement un territoire européen : la partie nord de Chypre.

Emmanuel Macron n’a pas décidé de travailler avec l’ONU pour reconsidérer sa position coloniale. Il préfère faire diversion avec Israël.

Les deux dirigeants ont convenu au cours d’un appel téléphonique qu’ils sont inquiets par le déménagement de l’ambassade des Etats-Unis, a indiqué la source citée par Reuters, ajoutant que la Turquie et la France feraient un effort conjoint pour essayer d’inverser la décision des États-Unis.

Aux Nations Unies, la France, l’Italie, l’Allemagne, la Grande-Bretagne et la Suède ont appelé les Etats-Unis à “présenter des propositions détaillées de règlement israélo-palestinien”.

Le statut de Jérusalem a été l’un des grands obstacles à un accord de paix entre Israël et les Arabes palestiniens depuis des générations, et la décision du président Trump d’entériner la réalité et de rompre avec le cycle infernal des mêmes causes qui produisent les mêmes effets, a des chances de rompre avec ces décennies d’échec.

Paris a souligné dans le passé sa conviction qu’une solution à deux Etats exige la reconnaissance de la Palestine, et je considère que la reconnaissance que Paris est la capitale de la France passe par la décolonisation des territoires illégalement occupés par la France.

La France ne retrouvera ni son influence internationale ni sa crédibilité tant qu’elle sera un Etat colonial.

J’ai lu dans la presse française des centaines et des centaines d’articles insistants sur l’immoralité qui consiste, pour un pays, à coloniser des territoires occupés. J’imagine assez bien le malaise que ressentent les journalistes français d’être citoyens d’un Etat colonial, donc colons eux-mêmes. Quel lourd fardeau. Cela doit être moralement difficile à soutenir.

La France doit laver cette abomination dégradante. Elle doit renoncer à être un Etat colonial, et doit tout mettre en œuvre pour que son nom ne soit plus inscrit sur cette liste de la honte du Comité spécial de décolonisation.

(2) : L’Espagne dit avoir renoncé à ses territoires du Sahara de l’Ouest

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

(1) http://www.un.org/en/decolonization/nonselfgovterritories.shtml#foot1

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous