Publié par Gaia - Dreuz le 19 décembre 2017

C’est un jeu stupide, qui consiste à frapper d’autres jeunes dans la rue, en bande, sans raison et au hasard. Trois plaintes ont été déposées à Metz.
Les policiers de Metz (Moselle) enquêtent sur trois agressions gratuites dont ont été victimes des lycéens de 17 et 18 ans, la semaine dernière, en centre-ville. Ces attaques en bande, qui se sont produites devant des lycées, ont conduit à renforcer la sécurité devant cinq établissements messins : les lycées Fabert, Anne-de-Méjanès, Georges-de-la-Tour, René-Cassin et Louis-Vincent.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

A l’origine de ces attaques, un défi lancé par un groupe créé sur le réseau social Facebook, et qui regroupe une soixantaine de personnes : le « marave challenge » (marave en argot signifie bagarre). Selon de jeunes témoins, cités par France Bleu, les victimes sont frappées par surprise par des bandes comptant jusqu’à 20 ou 25 personnes, et les agresseurs reçoivent une récompense de 10 euros.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Trois plaintes ont été déposées par trois victimes différentes, l’une âgée de 17 ans et les deux autres majeures, indique le site d’informations actu.fr. La police de Metz a appelé d’autres victimes éventuelles et leurs familles à venir témoigner et déposer plainte. Les images de vidéosurveillance sont en cours d’analyse. L’enquête a été confiée à la brigade des violences urbaines de la Sûreté départementale.

Source : Leparisien.fr

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous