FLASH
[19/11/2018] L’acharnement judiciaire commence : les Démocrates poursuivent #Trump pour faire annuler sa nomination du nouveau ministre de la Justice  |  Avec 53 sièges au sénat, Trump remporte une victoire éclatante aux élections de mi-mandat  |  Tsahal a arrêté hier soir dans la ville juive illégalement occupée par des colons arabes d’Hébron 22 musulmans palestiniens soupçonnés d’avoir participé à des activités terroristes  |  [18/11/2018] Pour 62% des Français, le pouvoir d’achat est plus important que la transition énergétique  |  Arles (13) : 3 infirmiers insultés, agressés et menacés de mort, une urgentiste traitée de « sale pute française »  |  Gilet jaune, la goutte d’essence qui a fait déborder le vase pour rien : 1 mort, 409 blessés, 282 interpellations et 157 gardes à vue  |  « Si vous ne votez pas Macron au 2e tour, vous êtes un facho ». Macron chute de popularité à 25%, vous avez voté Macron, donc vous êtes un nigaud  |  [17/11/2018] Arnaud Chavez, meneur des gilets jaunes pour Mézières, a été photographié faisant une quenelle nazie devant une stèle en hommage des victimes juives du nazisme  |  Les deux individus incarcérés suite à la violente agression du policier de la Bac Toulon, le 2 novembre dernier à Hyères, ont été remis en liberté en toute discrétion par la justice  |  [16/11/2018] Nikki Haley : Les Etats-Unis s’opposent à l’appel de l’Assemblée générale des Nations unies pour qu’Israël rende le plateau du Golan à la Syrie  |  [15/11/2018] Voici un aperçu de la prudence avec laquelle #Israël évite les pertes civiles à #Gaza: L’armée israélienne a appelé un type et a passé 45 minutes au téléphone avec lui pour qu’il évacue sa maison, avant de bombarder le bâtiment des médias du #Hamas situé à côté  |  Le sebateur Lindsey Graham a déclaré qu’il enquêterait davantage sur la controverse entourant les e-mails d’Hillary Clinton s’il devenait président du Comité judiciaire l’an prochain  |  Un « militaire » se filme et déclare qu’il est « obligé de travailler avec les porcs » en désignant les gendarmes  |  [14/11/2018] Effet trump : L’optimisme économique des petites entreprises se maintient au niveau le plus élevé depuis 45 ans  |  Floride, corruption Démocrate exposée : Les procureurs fédéraux découvrent des documents électoraux modifiés dans le comté de Broward liés aux Démocrates  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Manuel Gomez le 3 août 2018

Lundi 30 juillet, une embarcation de « migrants » en difficulté dès sa sortie des eaux territoriales libyennes, a été secourue par un navire de ravitaillement italien, l’ « Asso Ventotto », qui a ainsi recueilli 109 migrants.

Ils n’ont pas eu de chance car aucun bateau des ONG complices n’avait été averti à temps pour les recueillir et les conduire jusqu’en Espagne. Les ONG ont été prises de vitesse.

Les 109 « migrants » ont été donc ramenés à leur port de départ, Tripoli, en Libye.

D’ailleurs l’information a été diffusée très largement, dès lundi soir sur twitter, par Oscar Camps, fondateur de l’ONG espagnole « Proactiva-Open Arms » (financé notamment par Soros, comme beaucoup d’autres) dont le navire sillonne en ce moment même les côtes libyennes.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Il sera très bientôt rejoint par l’ « Aquarius » qui vient de reprendre la mer et qui est dès à présent au service des « passeurs » pour « secourir » les migrants, dès leur sortie des eaux territoriales libyennes et ces navires, conformément aux ordres du Conseil de l’Europe, ne ramèneront pas les migrants en Libye car cela est « contraire aux principes de l’Union Européenne » !

Peu importe à l’Union Européenne si des milliers de « migrants » sont rejetés, par des pays arabes, tels l’Algérie et la Tunisie (pour le moment) dans le désert, sans eau ni nourriture, vers une mort programmée.

Peu importe à l’Union Européenne de savoir ce que vont devenir les 40 « migrants » bloqués depuis le 16 juillet, en pleine mer et au large de la Tunisie, suite aux refus des autorités tunisiennes de les laisser débarquer. Finalement le « Sarost 5 », navire de ravitaillement tunisien, escorté par 5 navires de guerre, a pu se mettre à quai. Que vont devenir ces 40 migrants ? L’Union Européenne s’en lave les mains, elle a payé, à présent que la Tunisie se démerde !

Peu importe à l’Union Européenne si le Maroc exige de l’Espagne, déjà suffisamment endettée, une somme de 60 millions d’euros pour contenir, si faire se peut, le flux déjà très important des migrants sub-Sahariens.

Mais ce qui est bien plus grave, je dirai même dramatique, pour tout le continent européen d’abord, puis pour le Monde ensuite, c’est la fièvre hémorragique Ebola, ou peut-être même un nouveau fléau naissant, selon les spécialistes, qui refait son apparition dans le nord-est du Congo.

Des dizaines de morts dans la localité de Mangina, au nord de Béni, depuis début juillet 2018.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Le docteur Alain Musondolya, spécialiste au centre de santé de Mangina, avoue son impuissance : « Parmi les victimes des enfants, des femmes enceintes. Ils manifestent tous des hémorragies nasales, des vomissements sanguins, de la fièvre et certains corps présentent des saignements par les oreilles. C’est une maladie dont nous ignorons encore l’origine. Des malades ont quitté l’hôpital jugeant la médecine incompétente. Ils sont morts dans des conditions similaires, facilitant la propagation. »

Si officiellement les personnes atteintes ne peuvent pas quitter le pays, rien ne peut les empêcher de s’enfuir clandestinement, vers d’autres pays voisins puis, ensuite, vers l’Europe et le Monde.

Nous vivons une époque cruciale pour le devenir de notre planète Terre. Ce ne sont pas les catastrophes annoncées par les écologistes qui viendront à bout de la résistance dont elle a fait la démonstration depuis des dizaines de millions d’années, depuis même sa création, non, ce sera notre incompétence à gérer les fléaux qui nous menacent, aujourd’hui l’immigration africaine, demain les épidémies incontrôlables, qui viendront à bout de sa résistance, mais de cela il en est rarement question !

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Manuel Gomez pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz