FLASH
[15/02/2019] Alsace: des #giletsjaunes ont tenté de bloquer le journal ‘DNA’  |  Sur les 10 dernières années, 65% des tests de missile de l’Iran ont échoué : où ils sont terriblement malchanceux, ou quelqu’un les aide à être malchanceux  |  [14/02/2019] Le Sénat approuve la nomination de William Barr au poste de ministre de la Justice (et j’espère que cette fois Trump a fait le bon choix et que des têtes vont tomber)  |  Dernier sondage élection israélienne : Likoud (centre droit, Netanyahu) : 32 points. Resilience (centriste) 20, Yesh Atid (centre gauche) 11, New Right 10  |  Historique et impressionnant : Netanyahou est assis aux côtés du ministre des Affaires étrangères du Yémen au sommet de Varsovie  |  [13/02/2019] Le taux d’approbation du travail de Trump a progressé de 7 points après le shutdown  |  [12/02/2019] Slovaquie : refus total de l’islam, refus de construire même une seule mosquée  |  On le savait mais mieux vaut le signaler : après 2 ans d’enquête, 200 témoins interrogés, 300 000 documents confidentiels analysés, le Sénat confirme : aucune preuve de collusion entre Trump et la Russie  |  Gaza : Israël offre la réhabilitation de la population contre la démilitarisation – le Hamas refuse  |  Un tribunal fédéral américain a jugé le narco trafiquant El Chapo coupable de 10 chefs d’accusation, qui peuvent lui valoir le reste de sa vie en prison  |  [11/02/2019] Londres : pour tenter de subjuguer l’épidémie, les condamnés pour agression au couteau seront tagués avec un GPS à leur sortie de prison  |  [08/02/2019] 3 terroristes musulmans abattus lors d’émeutes violentes le long de la frontière de Gaza  |  Aide humanitaire au Venezuela: Maduro assure qu’il ne laissera rien rentrer – ça c’est un humaniste comme Mélenchon les aime !  |  Pologne, 1982 : quelqu’un lit 1984 de George Orwell, lève les yeux et dit : « pourquoi ça s’appelle une fiction ? »  |  [07/02/2019] Floride : Le Cabinet reconnaît Jérusalem comme capitale israélienne, met en garde Airbnb au sujet de sa politique En Judée Samarie  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Manuel Gomez le 3 août 2018

Lundi 30 juillet, une embarcation de « migrants » en difficulté dès sa sortie des eaux territoriales libyennes, a été secourue par un navire de ravitaillement italien, l’ « Asso Ventotto », qui a ainsi recueilli 109 migrants.

Ils n’ont pas eu de chance car aucun bateau des ONG complices n’avait été averti à temps pour les recueillir et les conduire jusqu’en Espagne. Les ONG ont été prises de vitesse.

Les 109 « migrants » ont été donc ramenés à leur port de départ, Tripoli, en Libye.

D’ailleurs l’information a été diffusée très largement, dès lundi soir sur twitter, par Oscar Camps, fondateur de l’ONG espagnole « Proactiva-Open Arms » (financé notamment par Soros, comme beaucoup d’autres) dont le navire sillonne en ce moment même les côtes libyennes.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Il sera très bientôt rejoint par l’ « Aquarius » qui vient de reprendre la mer et qui est dès à présent au service des « passeurs » pour « secourir » les migrants, dès leur sortie des eaux territoriales libyennes et ces navires, conformément aux ordres du Conseil de l’Europe, ne ramèneront pas les migrants en Libye car cela est « contraire aux principes de l’Union Européenne » !

Peu importe à l’Union Européenne si des milliers de « migrants » sont rejetés, par des pays arabes, tels l’Algérie et la Tunisie (pour le moment) dans le désert, sans eau ni nourriture, vers une mort programmée.

Peu importe à l’Union Européenne de savoir ce que vont devenir les 40 « migrants » bloqués depuis le 16 juillet, en pleine mer et au large de la Tunisie, suite aux refus des autorités tunisiennes de les laisser débarquer. Finalement le « Sarost 5 », navire de ravitaillement tunisien, escorté par 5 navires de guerre, a pu se mettre à quai. Que vont devenir ces 40 migrants ? L’Union Européenne s’en lave les mains, elle a payé, à présent que la Tunisie se démerde !

Peu importe à l’Union Européenne si le Maroc exige de l’Espagne, déjà suffisamment endettée, une somme de 60 millions d’euros pour contenir, si faire se peut, le flux déjà très important des migrants sub-Sahariens.

Mais ce qui est bien plus grave, je dirai même dramatique, pour tout le continent européen d’abord, puis pour le Monde ensuite, c’est la fièvre hémorragique Ebola, ou peut-être même un nouveau fléau naissant, selon les spécialistes, qui refait son apparition dans le nord-est du Congo.

Des dizaines de morts dans la localité de Mangina, au nord de Béni, depuis début juillet 2018.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Le docteur Alain Musondolya, spécialiste au centre de santé de Mangina, avoue son impuissance : « Parmi les victimes des enfants, des femmes enceintes. Ils manifestent tous des hémorragies nasales, des vomissements sanguins, de la fièvre et certains corps présentent des saignements par les oreilles. C’est une maladie dont nous ignorons encore l’origine. Des malades ont quitté l’hôpital jugeant la médecine incompétente. Ils sont morts dans des conditions similaires, facilitant la propagation. »

Si officiellement les personnes atteintes ne peuvent pas quitter le pays, rien ne peut les empêcher de s’enfuir clandestinement, vers d’autres pays voisins puis, ensuite, vers l’Europe et le Monde.

Nous vivons une époque cruciale pour le devenir de notre planète Terre. Ce ne sont pas les catastrophes annoncées par les écologistes qui viendront à bout de la résistance dont elle a fait la démonstration depuis des dizaines de millions d’années, depuis même sa création, non, ce sera notre incompétence à gérer les fléaux qui nous menacent, aujourd’hui l’immigration africaine, demain les épidémies incontrôlables, qui viendront à bout de sa résistance, mais de cela il en est rarement question !

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Manuel Gomez pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :