Quantcast
FLASH
[21/11/2019] Israeli AG a décidé : Le Premier ministre israélien Netanyahou sera inculpé de corruption dans l’affaire 4000 et d’abus de confiance dans les affaires 1000 et 2000  |  Les forces de sécurité israéliennes ont arrêté le gouverneur de l’Autorité palestinienne de Jérusalem, Adnan Ghaith, après avoir effectué un raid à son domicile dans le quartier Silwan de Jérusalem  |  [20/11/2019] #Israël a encore bombardé des sites de caches d’armes en Syrie appartenant aux Iraniens, et arrêté 4 missiles tirés depuis la #Syrie  |  [18/11/2019] Horrible nouvelle – La majorité des Américains ne veut pas de destitution, 76 % ne font pas confiance aux démocrates et croient que les médias font pression pour la destitution  |  [17/11/2019] La zone verte fortifiée de Bagdad, qui abrite des ambassades et des bâtiments gouvernementaux, a été touchée par une roquette. Pas de victime  |  Deux croix gammées ont été découvertes dans les toilettes d’une école du Maryland  |  Tout va mieux avec Macron : 7 Français sur 10 préfèrent avoir froid plutôt qu’allumer le chauffage  |  Netanyahou dimanche matin « Notre politique de sécurité n’a pas changé, pas même légèrement. Nous avons gardé toute notre liberté d’action et nous porterons atteinte à ceux qui veulent nous atteindre”  |  [16/11/2019] C’est reparti. Les foules de Téhéran crient « Mort au Dictateur » et « Reza Shah repose en paix. »  |  Syrie : Une grosse explosion frappe un terminal de bus à Al-Bab sous contrôle turc. 10 civils auraient été tués, milices Kurdes soupçonnés  |  Regime répressif de Macron contre les Gilets Jaunes : 24 interpellations et plus de 2000 contrôles avant la manif de Paris  |  [15/11/2019] Cette nuit #Israël a bombardé les cibles terroristes du Jihad islamique en réponse aux dernières attaques de roquettes de #Gaza  |  [13/11/2019] Les partisans de Quaido envahissent l’ambassade du Venezuela au Brésil et annoncent la nomination d’un nouvel « ambassadeur »  |  Isère : 20 et 12 ans de prison requis contre le couple salafiste  |  #Israël/ #Gaza: la France condamne les tirs de roquettes terroristes sur l’Etat juif  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Albert Soued le 3 janvier 2018

 

Obama à Medvedev, croyant son micro éteint : « dites à Poutine qu’après les élections j’aurais les mains beaucoup plus libres »

Contrairement au discours « politiquement correct », 8 ans de présidence Obama ont affaibli les Etats-Unis aussi bien sur le plan intérieur qu’extérieur, et une année de présidence de Donald Trump, ayant comme politique « America First », a apporté de notables améliorations qui ont permis de rétablir une certaine prééminence des Etats-Unis sur le plan mondial.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Huit années de scandales Obama

Les 8 années de la présidence d’Obama sont parsemées de scandales, dont les plus notables sont cités ici.

  • – Scandale Solyndra : un prêt de 535 millions $ a été accordé à cette société, travaillant dans le domaine « solaire », sachant bien que la société n’était pas viable et en voie de faillite, mais son fondateur le milliardaire George Kaiser avait beaucoup contribué à l’élection d’Obama.
  • – Scandale des vétérans : l’hôpital d’état de Phoenix a refusé de recevoir et de traiter des vétérans de l’armée pour des raisons fallacieuses. 40 vétérans en sont morts.
  • – Scandale d’influence discriminatoire : l’administration a fait pression sur le réseau bancaire pour qu’il ne prête pas à des entreprises qui ne se situent pas dans « la doctrine du pouvoir », comme les fabricants et commerces d’armes
  • – Scandale de la « société Guitare Gibson » : dans le même esprit, cette société a fait des dons au Parti Républicain, alors que son principal concurrent alimentait le Parti Démocrate. Les deux sociétés achètent du bois à Madagascar, ce qui serait un crime de violation de l’environnement selon la loi américaine « Lacey Act ». « Guitare Gibson » de Nashville et Memphis (Tennessee) a été ainsi accusée de crime, malgré qu’elle ait produit un document officiel malgache assurant qu’elle ne violait aucune des lois locales. Elle été obligée de payer une amende de 250 000 $ et une contribution de 50 000 $ à un groupe lié à l’environnement. Son concurrent n’a pas été inquiété.
  • – Scandale du procureur Eric Holder : L’administration a perdu trace de 1400 armes qui ont été volées par la mafia et vendues au cartel mexicain de la drogue. Or on a retrouvé 2 de ces armes sur la scène de l’assassinat du garde-frontière Brian Terry. Le procureur Général Eric Holder a omis de communiquer au Congrès cette information et a reçu un blâme pour cette omission.
  • – Scandale James Rosen : ce journaliste de la Fox  a été indûment accusé de publier une information classée liée à la Corée du Nord. Utilisant les méthodes de la Stasi, le procureur général Eric Holder l’a accusé de conspiration et de violation de la loi sur l’espionnage.
  • – Scandale Gruber : pour asseoir la pertinence de la loi sur la prise en charge des soins de santé appelée « Obamacare », l’administration a payé 400 000 $ au spécialiste Gruber pour ses services. Gruber a été un des principaux artisans de l’installation de ce système peu adapté à la société américaine. Une vidéo a été publiée montrant Gruber disant « Obamacare est le résultat de la stupidité du vote du citoyen américain »
  • – Scandale Skolkovo : la Secrétaire d’Etat Hillary Clinton était chargée de remettre à flot les relations avec la Russie « dans le but d’identifier les domaines de coopération et réaliser des projets communs et des actions pour renforcer les liens stratégiques, la sécurité et la stabilité, le bien-être économique et développer les relations entre les deux peuples ». Le programme s’est alors centré sur la ville de Skolkovo, près de Moscou, cette ville devenant une « Silicon Valley ». Or dans ce programme, des technologies sensibles ont été transférées vers la Russie, améliorant sensiblement ses capacités militaires et cybernétiques. Le FBI a prévenu les sociétés américaines impliquées, sur l’usage duel qui est fait par la Russie des technologies transférées. Or on a démontré depuis qu’aussi bien les sociétés russes qu’américaines impliquées avaient fait d’importants dons à la Fondation Clinton.
  • – Scandale Benghazi : l’ambassadeur en Libye Chris Stevens et 3 autres américains ont été assassinés par des terroristes au Consulat de Benghazi, l’administration ayant tardé à leur porter secours, malgré l’information reçue liée à l’attentat. Hillary Clinton a longtemps nié que l’attentat était un acte terroriste prémédité.
  • – Scandale de l’exemption fiscale : le Service des Impôts refuse de prendre en compte l’exemption d’impôts pour les dons faits par des organisations de droite, ou pro-israéliennes, malgré les injonctions du Congrès.
  • – Scandale de la rançon payée à l’Iran : 1,7 milliard $ ont été donnés en espèces à l’Iran pour libérer 4 Américains tenus en otage, l’administration refusant d’informer le Congrès par écrit sur la transaction. Cet argent a servi à financer des groupes terroristes.
  • – Scandale Bergdahl-Guantanamo : Obama a relâché 5 terroristes taliban contre la libération d’un « déserteur condamné par les tribunaux », en violation du « National Defense Authorization Act ». Obama devait informer le Congrès un mois avant l’exécution de la transaction. Obama a informé le Congrès le jour même de son exécution. 3 des 5 terroristes ont repris leurs activités de terreur.
  • – Scandale du Dossier préfabriqué : voir dreuz.info
  • – Scandale des emails Clinton : la secrétaire d’Etat Hillary Clinton a utilisé un serveur privé pour recevoir et envoyer des informations classées. Bien que 33 000 emails aient été effacés, un certain nombre a été intercepté par Wikileaks, et l’administration Obama a absout Clinton par des subterfuges (voir ci-dessus)
  • – Scandale de l’uranium : Hillary Clinton a autorisé la vente à la Russie de 20% de l’uranium américain, sans informer l’administrative. Une partie de cet uranium a été réexporté par la Russie. La Fondation Clinton a enregistré de nombreux dons russes après la transaction…
  • – Scandale Cassandra : l’administration Obama a empêché des investigations du service anti-drogue DEA sur un trafic armes/drogue/blanchiment d’argent du Hezbollah, ce qui a laissé cette organisation amplifier ses activités de déstabilisation au Moyen-Orient.

Voir également liens en fin de page pour la politique étrangère (1)

 

Une année de gestion de Donald Trump

Malgré toutes les embûches posées sur son chemin par de nombreux détracteurs, et notamment le Parti Démocrate et l’ex-président Barack Hussein Obama, le président Donald Trump peut déjà être comparé à Ronald Reagan, vu ce qui a été accompli en l’espace d’un an. Malgré les dénigrements de la majorité des médias et de l’« Establishment », son administration a réussi à agir hors des sentiers battus et elle enregistre les succès suivants :

  • – une très bonne croissance économique, qui atteindra les 4% en 2018
  • – création continue de nouveaux emplois, avec un chômage est au plus bas
  • – pour la 1ère fois depuis 30 ans, les emplois manufacturiers reviennent au pays et les investissements industriels sont en croissance
  • – création intense de nouvelles entreprises et baisse des faillites
  • – pour la 1ère fois depuis 30 ans, la fiscalité des entreprises et les contraintes administratives diminuent et la bourse a pris 30%
  • – aussi bien le consommateur que l’industriel sont enfin optimistes, ce qui n’était pas le cas depuis deux décennies
  • – l’industrie charbonnière revit, la construction de pipelines et les forages pétroliers reprennent et le pays est non seulement indépendant sur le plan de l’énergie, mais il est devenu exportateur
  • – le système judiciaire a été revu dans le sens prévu par le parti républicain, avec la nomination de nombreux nouveaux juges, un conservateur, Neal Gorsuch, ayant été élu à la Cour Suprême
  • – le système de santé ObamaCare a été démantelé et est en voie de remplacement
  • – pour la 1ère fois depuis 30 ans, l’immigration illégale sans contrôle a été ralentie, en attendant d’être stoppée, et les groupes illégaux étrangers ont été chassés
  • – l’Etat islamique a été chassé de Syrie et d’Irak, et Jérusalem a été désignée comme la capitale d’Israël, malgré de nombreuses réticences
  • – l’alliance amicale avec Israël et les états arabes sunnites a été rétablie, avec des accords pour mettre un terme à l’agression iranienne au Moyen-Orient, et revoir le mauvais accord nucléaire établi par les 5+1 avec l’Iran
  • – pour la 1ère fois, l’administration a décidé de contrecarrer la volonté de la Corée du Nord d’acquérir des fusées et des armes nucléaires
  • – le pays a quitté l’accord TPP, et négocie un meilleur accord ; il renégocie aussi NAFTA, il a dénoncé l’accord de Paris sur le Climat, a revu le programme spatial de la NASA, a donné de l’espoir à l’armée et à ses vétérans, a redéfini les grandes options de Sécurité Nationale, et a quitté les instances internationales coûteuses qui n’apportent rien au pays (UNESCO…), en avertissant l’ONU de son arrogance et des suites possibles
  • – l’administration a informé certains médias de leur manque d’objectivité et de leur parti pris, a dénoncé la corruption du parti Démocrate, et a aidé à réformer le parti Républicain pour l’assainir et le renforcer.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Albert Soued, (nuitdorient.com) pour Dreuz.info.

Notes

(1) liens complémentaires concernant la politique étrangère d’Obama :

L’administration américaine sème la panique chez ses alliés 

L’Obsession des Concessions 

Obama, l’idéologie, vous dis-je

Il est en train de démolir l’Amérique

Les véritables raisons de l’échec américain au Proche-Orient

Obama abandonne le Moyen-Orient

Les Exécutions sommaires de l’Administration Obama

Avec Barack Hussein Obama les Barbus en Route vers le Califat

L’Antisionisme d’Obama

Obama entre Echecs et Fantasmes

Une longue Histoire d’erreurs ou de Croc-en-jambe américains qui Fragilisent Israël

Qui veut d’une Palestine au Moyen-Orient ? – Obama et l’Iran

CHEVAL DE TROIE, dîtes-vous?

La Dernière Carte d’Obama

Les Etats-Unis livrent la Région à l’Iran au lieu d’armer les Kurdes pour combattre l’Etat Islamique

Six ans d’Influence américaine au Moyen-Orient sous l’Obédience de Barack Obama  

La Politique étrangère d’Obama est désastreuse

La Question des Allégeances d’Obama, ou quand les Américains commencent à Penser qu’il est un Traître à la Nation

Qui est vraiment Huma Abedin ?

Ce texte est établi à partir de 2 articles :

  • – « Trump’s Momentous First Year » de David Prentice, ayant pour source: americanthinker.com
  • – « The Obama Years: A Legacy Of Scandal And Deception » par Ari Lieberman – an attorney and former prosecutor who has authored numerous articles and publications on matters concerning the Middle East and is considered an authority on geo-political and military developments affecting the region. frontpagemag.com
Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz