FLASH
[20/07/2018] Effet Trump: La production pétrolière américaine vient d’établir un nouveau record de tous les temps  |  [19/07/2018] 1000 gros bonnets Iraniens ont acheté des passeports des Comores pour voyager sans éveiller les soupçons. La bonne nouvelle est que le gouvernement comorien a changé de camp et a annulé plus de 100 passeports  |  Effet Trump: Les exportations de pétrole de l’Iran pourraient chuter de deux tiers d’ici la fin de l’année en raison des nouvelles sanctions des États-Unis, une excellente nouvelle dans la lutte contre le terrorisme mondial  |  Médias de plus en plus marginalisés: 68% des Républicains approuvent la rencontre entre Poutine et Trump que les journalistes qualifient de « trahison » (sondage CBS)  |  Effet Trump : Le chômage à travers les États-Unis est le plus faible depuis décembre 1969, selon un rapport du ministère du Travail  |  [18/07/2018] Pour faire face à l’afflux de touristes, Lufthansa annonce deux nouvelles routes vers Eilat cet hiver  |  [15/07/2018] Depuis samedi matin, les terroristes ont tiré plus de 200 roquettes sur les citoyens israéliens. Et aucun gros titre pour dénoncer ça ?  |  [14/07/2018] Tsahal a frappé des douzaines de cibles du #Hamas à la suite des attaques terroristes de roquette contre non pas l’armée mais des civils en #Israël  |  Eric Ciotti a qualifié Emmanuel Macron d' »adolescent immature » atteint d’un « sentiment de surpuissance ». Ça dit quoi sur les français qui ont choisi d’élire un ado immature ?  |  #Syrie L’État islamique affirme que des engins explosifs ont explosé à la base de Hay’at Tahrir Al-Sham à Sarmada- #Idlib  |  #Tsahal vient de cibler 1 zone derrière l’Université Al Quds au nord de #Gaza avec un missile en réponse à une agression du Hamas  |  #Gaza: 2 Palestiniens modérément blessés par 1 roquette artisanale tirée depuis Gaza et retombée sur Gaza dans le quartier d’Al-Nasser à Rafah. Boom!!!  |  #Bastille night was very quite in #Paris area: 237 jailed, 183 arrests for questioning, 134 vehicles burned. 5 police officers, 4 firemen injured. 1 supermarket looted. Immigration brings a lot of good things  |  La nuit du 13 juillet a été normalement calme en région parisienne: 237 interpellations, 183 GAV, 134 véhicules incendiés. 4 policiers, 4 pompiers et 1 gendarme blessés. 1 Franprix pillé  |  « Après ma nuit blanche à cause des tirs de roquettes des islamistes de Gaza superbement occultés par les médias, l’alerte rouge continue chez moi au sud d’Israël. C’est ça, une religion de paix et d’amour ? »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 4 janvier 2018

Ces jours-ci, il ne manque pas un seul journaliste militant contre le peuple iranien. Comme si les Perses aimaient les privations de liberté imposées par la dictature islamique.

Il est aisé de comprendre les motifs derrière le soutien des médias au régime des mollahs : comme il incarne toutes les valeurs que rejette la gauche, il divulgue son coupable silence. Il expose la perversion fondamentale d’une idéologie que je tiens pour corrompue depuis qu’elle a accompli au début du siècle dernier ses salubres réformes sociales.

  • Peine de mort : la gauche l’a combattue, elle salue l’Iran qui condamne 15 fois plus de personnes à la mort par habitant que la Chine, premier pays au monde en nombre d’exécutions.
  • Droit des femmes : le combat traditionnel de la gauche qui ferme les yeux sur les très dures restrictions imposées aux femmes, traitées comme inférieures à l’homme.
  • Droit des homosexuels : la cause suprême de la gauche, qui garde le silence sur leurs pendaisons.
  • Protection des plus faible : l’Iran applique la peine de mort aux mineurs, parfois par lapidation. Belle occasion pour les défenseurs des droits de l’homme, l’UNICEF, le Conseil des droits de l’homme de l’ONU, de montrer ce dont ils sont capables. A moins qu’ils soient trop occupés à condamner Israël.
  • Dignité humaine : la peine de mort par pendaison en place publique s’applique à des délits non-violents (relations extra-maritales, homosexualité, vol à l’étalage, ennemi de Dieu, trafic de drogue #alors que le régime vit des ressources du trafic de drogue du Hezbollah en Amérique latine#, délit d’opinion politique, relations incestueuses, « corruption sur terre », sodomie, prostitution…). Pas de signe de vie à gauche pour dénoncer tout cela ?

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Il en faut, de la perversion mentale, pour ignorer que le président Rouhani est le champion du monde de la peine de mort par habitant et oser écrire le mot « modéré » pour le décrire.

Il en faut, de la bassesse de la part de 20 Minutes pour parler de « violences lors des manifestations » sans préciser que les violences sont celles du régime, parce que le président Rouhani a donné l’ordre de tirer à vue sur la foule, tuant des dizaines de manifestants.

Il en faut, une âme de trotskyste, pour ne pas prononcer à la télé un seul mot de mansuétude, un seul signe d’humanisme basique, un seul commentaire de soutien à cette population rongée par la corruption et la violence.

Il en faut oui de la mauvaise foi, pour croire que les Iraniens aiment vivre sous la terreur et la surveillance constante de la police religieuse, et que les manifestants sont– comme l’écrivent les déplorables journalistes de Francetvinfo Elise Lambert, Yann Thompson et Camille Adaoust– des « fauteurs de troubles ».

Il en faut, du vice de journaliste, quand Louis Lambert dans Le Monde ignore que sans la répression, sans la terreur et sans la torture, le peuple aurait renversé le régime depuis longtemps, alors que les manifestants exigent la démission du « leader suprême » Ali Khamenei haï, qui n’est finalement pas si suprême que ça.

Il en faut. Et il y en a.

Il y en a même pour reprendre guillerets sans guillemets la propagande des agences du régime comme si la presse iranienne était libre et leur parole crédible ! Ah, le beau, le vrai journalisme que voilà !

Et expliquer que les juifs– dont je découvre avec un sentiment de puissance sans limites, moi le juif qui ignorait posséder tout ce pouvoir– sont encore plus forts que Superman, plus forts que Batman, plus forts que dans les délires les plus fiévreux d’Alain Soral, et sont derrière les révoltes de l’Iran (où ils sont interdits d’entrée) !

Ah… comme c’est beau.

Il n’y a plus de journalistes, mais des contrôleurs de la pensée unique qui parlent tous de la même voix, sont tous soumis à la politique étrangère du pouvoir, récitent tous les mêmes mantras en guise d’argument, cachent tous les mêmes informations qui les désavouent, et dissimulent tous les mêmes vérités qui les contredisent.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz