FLASH
[26/04/2018] France : 2 hommes interpellés près du domicile d’Emmanuel Macron au Touquet (62), après avoir tenté de renverser des piétons qui traversaient  |  Durant la nuit, Tsahal a arrêté 5 terroristes recherchés en Judée Samarie occupée par les Arabes, dont 2 armés de fusils d’assaut M-16 et de cartouches  |  [25/04/2018] Si Melania Trump était démocrate, elle serait chaque mois en couverture des magazines féminins du monde entier. Et les journalistes se disent neutres et honnêtes ?  |  Harry Reid aux démocrates : « Moins on parle d’impeachment [de Trump], mieux c’est pour nous »  |  Dennis Prager sur Fox : « Attention, la liste des best-sellers du New York Times n’est pas réelle. Elle ne mentionne pas les livres conservateurs et religieux ! »  |  Effet Trump : « le site nucléaire de Corée du Nord a été détruit », affirment des scientifiques  |  Effet Macron : Ricoh licencie 360 personnes en France. Effet Trump : Apple crée 20 000 emplois aux USA. Et c’est Trump le taré ?  |  [24/04/2018] Effet Trump : le PIB des Etats-Unis dépasse les prévisions et atteint son plus haut en 15 ans : de quoi être exciter la haine des médias  |  Allemagne 1930 : un leader juif met en garde de ne pas porter de kippa en public en raison des attaques antisémites. Cette mise en garde vient d’être réitérée en 2018  |  Dans une déclaration, l’Autorité palestinienne refuse tout compromis pour atteindre la paix avec Israël  |  La religion de paix frappe encore : 6 morts, 15 blessés dans 3 attentats suicides à Quetta au Pakistan  |  [23/04/2018] Sky News a vu trois camions de l’armée se rendre sur le banc de Salisbury où l’ancien espion Sergei Skripal et sa fille Yulia ont été retrouvés après avoir été empoisonnés  |  Un juif orthodoxe a été poignardé il y a quelques minutes près de l’Empire State Building à Manhattan  |  Toronto : le conducteur du Van qui a foncé sur la foule a été arrêté (8 blessés, 2 morts)  |  Toronto : 10 blessés, 2 morts par un Van qui a foncé dans la foule dans le quartier juif. Accident ou attentat ?  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 4 janvier 2018

Ces jours-ci, il ne manque pas un seul journaliste militant contre le peuple iranien. Comme si les Perses aimaient les privations de liberté imposées par la dictature islamique.

Il est aisé de comprendre les motifs derrière le soutien des médias au régime des mollahs : comme il incarne toutes les valeurs que rejette la gauche, il divulgue son coupable silence. Il expose la perversion fondamentale d’une idéologie que je tiens pour corrompue depuis qu’elle a accompli au début du siècle dernier ses salubres réformes sociales.

  • Peine de mort : la gauche l’a combattue, elle salue l’Iran qui condamne 15 fois plus de personnes à la mort par habitant que la Chine, premier pays au monde en nombre d’exécutions.
  • Droit des femmes : le combat traditionnel de la gauche qui ferme les yeux sur les très dures restrictions imposées aux femmes, traitées comme inférieures à l’homme.
  • Droit des homosexuels : la cause suprême de la gauche, qui garde le silence sur leurs pendaisons.
  • Protection des plus faible : l’Iran applique la peine de mort aux mineurs, parfois par lapidation. Belle occasion pour les défenseurs des droits de l’homme, l’UNICEF, le Conseil des droits de l’homme de l’ONU, de montrer ce dont ils sont capables. A moins qu’ils soient trop occupés à condamner Israël.
  • Dignité humaine : la peine de mort par pendaison en place publique s’applique à des délits non-violents (relations extra-maritales, homosexualité, vol à l’étalage, ennemi de Dieu, trafic de drogue #alors que le régime vit des ressources du trafic de drogue du Hezbollah en Amérique latine#, délit d’opinion politique, relations incestueuses, « corruption sur terre », sodomie, prostitution…). Pas de signe de vie à gauche pour dénoncer tout cela ?

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Il en faut, de la perversion mentale, pour ignorer que le président Rouhani est le champion du monde de la peine de mort par habitant et oser écrire le mot « modéré » pour le décrire.

Il en faut, de la bassesse de la part de 20 Minutes pour parler de « violences lors des manifestations » sans préciser que les violences sont celles du régime, parce que le président Rouhani a donné l’ordre de tirer à vue sur la foule, tuant des dizaines de manifestants.

Il en faut, une âme de trotskyste, pour ne pas prononcer à la télé un seul mot de mansuétude, un seul signe d’humanisme basique, un seul commentaire de soutien à cette population rongée par la corruption et la violence.

Il en faut oui de la mauvaise foi, pour croire que les Iraniens aiment vivre sous la terreur et la surveillance constante de la police religieuse, et que les manifestants sont– comme l’écrivent les déplorables journalistes de Francetvinfo Elise Lambert, Yann Thompson et Camille Adaoust– des « fauteurs de troubles ».

Il en faut, du vice de journaliste, quand Louis Lambert dans Le Monde ignore que sans la répression, sans la terreur et sans la torture, le peuple aurait renversé le régime depuis longtemps, alors que les manifestants exigent la démission du « leader suprême » Ali Khamenei haï, qui n’est finalement pas si suprême que ça.

Il en faut. Et il y en a.

Il y en a même pour reprendre guillerets sans guillemets la propagande des agences du régime comme si la presse iranienne était libre et leur parole crédible ! Ah, le beau, le vrai journalisme que voilà !

Et expliquer que les juifs– dont je découvre avec un sentiment de puissance sans limites, moi le juif qui ignorait posséder tout ce pouvoir– sont encore plus forts que Superman, plus forts que Batman, plus forts que dans les délires les plus fiévreux d’Alain Soral, et sont derrière les révoltes de l’Iran (où ils sont interdits d’entrée) !

Ah… comme c’est beau.

Il n’y a plus de journalistes, mais des contrôleurs de la pensée unique qui parlent tous de la même voix, sont tous soumis à la politique étrangère du pouvoir, récitent tous les mêmes mantras en guise d’argument, cachent tous les mêmes informations qui les désavouent, et dissimulent tous les mêmes vérités qui les contredisent.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz