FLASH
[20/01/2018] France : Mutinerie en cours à la prison de Maubeuge, des dizaines de détenus regroupés, forces de l’ordre sur place  |  [19/01/2018] Agression motivée par l’islam- 2 surveillants de la prison de Borgo (Corse) ont été agressés à l’arme blanche ce matin par un détenu. Ils sont blessés, l’un gravement. Selon un délégué syndical, le détenu a hurlé : « Allah Akbar » (Corse-Matin)  |  L’incident de la Yeshiva de Bonneuil-Sur-Marne (94), où deux juifs ont été heurtés par une voiture ne semble pas au premier abord être un acte terroriste. C’est un accident de la circulation. Le chauffeur est en garde à vue (source RSB News)  |  [18/01/2018] Communiqué ministère de la Santé iranien: 36 000 morts par la pollution de l’air en 2017. Téhéran : 4 810 morts par la pollution de mars 2016 à mars 2017  |  Alain Soral a été condamné aujourd’hui en appel à 10.000 euros d’amende, avec possibilité d’emprisonnement en cas de non-paiement, pour avoir publié sur son site un dessin négationniste  |  Mutinerie à la prison de Fleury-Mérogis : 123 détenus refusent de regagner leur cellule  |  Cette nuit, Tsahal et la police ont localisé les terroristes islamistes palestiniens qui ont assassiné le Rabbin Raziel Shevach le 9 janvier. Repérés, les colons arabes ont ouvert le feu. 1 a été tué et 2 autres ont été appréhendés. 2 policiers ont été blessés  |  [17/01/2018] Des Israéliens se sont rendu dans la capitale juive pour prier au Mont du Temple. Sans la présence des forces de sécurité, ils auraient été décapités aux cris d’Allahou Akbar – et l’UE veut faire croire qu’il faut partager la ville !  |  3 pays dans le monde (à part les USA), ont une rue Martin Luther King: le Sénégal, le Brésil, et Israël (King était profondément pro-israélien) – ça ne rime pas bien avec Apartheid  |  Eric Trump, votre père est-il raciste ? Mon père n’est pas raciste du tout, en fait, il ne voit qu’une seule couleur : le vert, l’économie !  |  Examen médical de Trump (par le médecin d’Obama): il ne boit pas, ne se drogue pas, ne fume pas, est en excellente santé physique et mentale – et a des gênes pour vivre 200 ans ! »  |  Pendant la nuit, Tsahal a arrêté en Judée Samarie 16 colons arabes suspectés de terrorisme  |  [15/01/2018] La gauche, toujours du côté du mal : Sadiq Khan, le maire de Londres, n’accueillera pas le président Trump, mais en 2001, il a représenté le prédicateur de haine Louis Farrakhan qui disait que les juifs sont des « suceurs de sang » et Hitler un « très grand homme »  |  Religion d’amour et de paix : en Irak, au moins 8 morts et 40 blessés dans un double attentat à Bagdad  |  [14/01/2018] Abou Hamza Hamdan, un terroriste du Hamas, a été éliminé lors d’un attentat à la voiture piégée à Sidon, au Liban  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 7 janvier 2018

Alors que Paris célèbre les trois ans de « l’esprit Charlie », Caroline Fourest réagit dans un tweet à son effritement évoqué par la presse. Ils sont tous dans l’erreur : la posture « Je suis Charlie » était une imposture.

Fourest écrit : « Si j’ai bien lu certains confrères, l’Esprit Charlie serait devenu «conflictuel» et non plus «consensuel» parce que ceux qui traitaient Charlie et les vigilants laïques d’«Islamophobes» AVANT les attentats ont recommencé APRÈS… #ToujoursCharlie »

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Ce que n’a pas compris la journaliste, et je me surprends ici alors que je ne partage rien de sa vision du monde, à rappeler qu’elle a en 2012 à l’Université libre de Bruxelles, subi les attaques des islamistes menés par Souhail Chichah qui l’ont fait taire lors d’une conférence, est qu’elle est l’une des rares journalistes françaises (en dehors de Charlie) a posséder une forme « d’esprit Charlie ».

Ce que l’on a à tort présenté comme l’esprit Charlie n’est rien d’autre que « l’esprit de Munich », le même esprit que lorsque revenant en France après avoir signé les accords de Munich destinés à apaiser Hitler, Daladier était acclamé par les Français.

Les millions de Français qui ont défilé avec l’affichette Je Suis Charlie qui ne coûte rien, et pas avec la caricature du prophète qui coûte la vie, n’ont rien fait d’autre qu’éviter la fureur des islamistes.

RŽédaction de Charlie-Hebdo © Serge Corrieras

Je connais l’esprit Charlie, je l’ai vécu. J’ai été, dans les années 70, journaliste à Charlie. George Wolinski était mon patron. Je venais aux conférences de rédaction hebdomadaires d’Hara-Kiri (le nom de Charlie Hebdo avant l’interdiction d’Hara-Kiri par Marcellin). Je vois encore le professeur Choron assis au bout de la grande table rue des 3 portes, dans le 5e. Cavanna qui gueulait, Wolinski qui riait, Choron qui déconnait…

« L’esprit Charlie » à en perdre l’esprit

Charlie a bravé les islamistes qui interdisent que l’on représente en dessin le prophète de l’islam, et a publié une caricature de Mohammed. C’est cela et rien d’autre, « l’esprit Charlie ».

Les manifestants, les médias, n’ont pas défié les islamistes, ils se sont soumis – en bombant le torse. Ils n’ont pas affiché la caricature du prophète, ils ont été la caricature de Charlie.

Cela a arrangé tout le monde de feindre être Charlie. Mais c’était un gros mensonge.

A l’opposé du paysage politique de Fourest, c’est une autre femme– je dois le signaler parce que j’écris pour elle et que j’ai beaucoup d’estime pour son courage– Pamela Geller, qui est probablement la seule héritière légitime de l’esprit Charlie. Elle a organisé un concours de dessin de Mohammed à Garland dans le Texas, que les islamistes ont voulu empêcher par un attentat de peu évité par le service d’ordre.

Mais revenons à « l’esprit Charlie »

Pour qu’il existe, cet esprit Charlie de résistance à la menace islamiste, il eut fallu que 100% des médias résistent comme Charlie. Qu’ils décident comme Charlie d’afficher la une qui a coûté la mort aux journalistes de Charlie. Ce courage, les médias ne l’ont pas eu.

Les mots des journalistes étaient « Je Suis Charlie » quand leurs actes suppliaient « Je ne suis pas Charlie, ne nous tuez pas ».

Tout comme les millions de manifestants, qui n’ont pas défilé avec la caricature de Mohammed mais avec une minable petite affichette « Je Suis Charlie ». S’ils avaient été Charlie, ils auraient eu la tête haute que les islamistes ont coupées chez Charlie.

Prétendre avoir « l’esprit Charlie » lorsqu’on se protège de la menace, c’est la vantardise du bagarreur de rue qui feint la rage et dit à ses amis « retenez-moi » tout en s’accrochant à leurs bras.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz