FLASH
[11/12/2018] L’antisémitisme était la solution respectable pour se débarrasser des juifs d’Europe. L’antisionisme est la façon respectable de se débarrasser des juifs de Palestine  |  100 chrétiens enlevés lors de raids nocturnes dans une église chinoise clandestine  |  Chérif Chekatt, le terroriste de #Strasbourg est armé et n’a pas été interpelé, nuit multiculturelle en vue pour les habitants  |  #Strasbourg : le terroriste se nommerait Chérif Chekatt, né le 4 février 1989 à Strasbourg  |  #Strasbourg : tiens donc, BFMTV affirme que le terroriste fréquentait les milieux extrémistes musulmans (et pourquoi ne sont-ils pas démantelés ?)  |  #Strasbourg : le terroriste reste introuvable, des grenades ont été découvertes dans son logement – les gens, bloqués dans les bars, célèbrent la diversité à leur façon  |  #Strasbourg : nous publions sur Dreuz.info la première photo du suspect  |  Attentat de #Strasbourg : juste pour se tenir informé, les journalistes ont-ils déjà commencé à parler de « dérangé mental » ?  |  #Strasbourg – info non confirmé : le terroriste devait être interpellé ce matin à son domicile pour homicide  |  #Strasbourg : selon BFM, le nouveau bilan est d’au moins 4 morts  |  Suède, Malmö : Le père d’un garçon de 7 ans a été arrêté pour avoir frappé un cambrioleur qui a mis une arme dans la bouche de l’enfant  |  #Strasbourg : le nouveau bilan ne cesse de s’alourdir : 2 morts, 14 blessés dont 7 graves  |  #Strasbourg: Le terroriste, un Français de souche nord-africaine, est lourdement armé. Il est cerné et retranché par la police à Neudorf, chez un épicier de la rue d’Épinal.  |  #Strasbourg : le terroriste était fiché S, une liste de surveillance. Si c’est comme ça que le gouvernement « surveille », il y a de quoi être effrayé  |  #Strasbourg : le terroriste de 29 ans, né à Strasbourg est d’origine nord-africaine, donc il faut encore plus d’immigration  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Salem Ben Ammar le 8 janvier 2018

Les musulmans, qu’ils soient modérés ou islamistes, ont-ils la même lecture des attentats de janvier 2015 à Charlie Hebdo et l’épicerie Casher ? La réponse est non.

Les terroristes ne sont pas des terroristes, du point de vue des islamistes. Ce sont des chouhadas, des martyrs tombés sur le sentier d’Allah. Elevés au rang de héros dont ils louent le courage et la vaillance. Adulés et glorifiés comme des exemples à suivre pour la jeunesse musulmane. Leurs exploits sont accueillis par des salves de fusils et des manifestations de joie.

Ils ne sont pas morts, ils ont gagné définitivement leur place au paradis où ils sont plus que jamais vivants et bien portants auprès d’Allah qui les comble de tous ses bienfaits.

« Ne pense pas que ceux qui ont été tués dans le sentier d’Allah, soient morts. Au contraire, ils sont vivants, auprès de leur Seigneur, bien pourvus –et joyeux de la faveur qu’Allah leur a accordée, et ravis que ceux qui sont restés derrière eux et ne les ont pas encore rejoints ne connaîtront aucune crainte et ne seront point affligés. – Ils sont ravis d’un bienfait d’Allah et d’une faveur, et du fait qu’Allah en laisse pas perdre la récompense des croyants)) » (S.3. V.169 à 171).

Il faut sauver le soldat islam du déshonneur et de l’infamie

« Ces attentats n’ont rien à voir avec l’islam », « pas d’amalgame entre l’islam et l’islamisme » ; répètent en chœur les musulmans « modérés » qui s’affublent du masque de l’ange pour tromper la vigilance de l’opinion publique. Des simulateurs nés usant de toutes les ficelles pour abuser de la crédulité du grand public.

Roublards et perfides, capables de faire passer les victimes des attentats pour les auteurs de leur propre malheur. Experts dans l’allumage de contre-feux pour disculper leur idéologie mortifère et la draper dans toutes ses vertus.

Leur malhonnêteté intellectuelle n’a d’égale que leur déni des évidences et la supercherie. Ils se donnent des airs atterrés, comme s’ils étaient tétanisés par de telles horreurs.

 » Comment est-il possible, hululent-ils comme une hulotte, que notre religion qui est l’essence même de l’amour, du respect de la vie et du vivre-ensemble, puisse voir son nom associé à ces abominations ? »


 » Il y a forcément un complot, dirigé, fomenté par les occidentalo-sionistes, à moins que ce ne soit les francs-maçons laïcards, contre l’islam. Pour le salir et le discréditer. Il ne peut en être autrement. »

Selon eux, les terroristes ne seraient pas musulmans, alors qu’ils leur donnent sans hésiter le droit à la prière du défunt, et qu’ils sont enterrés selon les rites funéraires islamiques : leur mauvaise foi pour rendre sa virginité à l’islam est telle qu’ils se prennent les pieds dans le tapis de leurs mensonges sans s’en rendre compte.

Développant les arguties les plus farfelues et abracadabrantes pour innocenter l’islam, ils avancent même que « ces terroristes-mercenaires sont à la solde des ennemis de l’islam, voire même que ces attentats sont l’œuvre des services secrets qui cherchent à créer des écrans de fumée et faire pression pour détourner l’attention de leurs populations des vrais problèmes qui minent leurs pays. »

Au point qu’ils n’hésitent pas parfois à faire passer leurs frères terroristes pour des victimes d’une mise en scène morbide dont la finalité est de servir les intérêts des gouvernants ou des mouvements politiques qui surfent sur les sentiments de peur.

Qu’importe si leur litanie favorite que « celui qui tue un innocent tue l’humanité tout entière » n’a rien de musulmane et qu’elle est alambiquée pour autoriser toutes les transgressions :

«C’est pourquoi nous avons prescrit pour les Enfants d’Israël, que quiconque tuerait une personne non-coupable d’un meurtre ou d’une corruption sur terre, c’est comme s’il avait tué tous les hommes. Et quiconque fait don de la vie, c’est comme s’il faisait don de la vie à tous les hommes. En effet, Nos messagers sont venus avec les preuves. Et puis voilà, qu’en dépit de cela, beaucoup d’entre eux se mettent à commettre des excès sur terre» ; (S.5.V.32).

C’est le pur plagiat d’une règle talmudique : « … c’est pour cela que l’homme a été créé seul, pour t’apprendre que celui qui ôte la vie à un fils d’Israël, détruit un monde entier, et celui qui sauve la vie d’un fils d’Israël, sauve un monde entier ;». (Traité Sanherdin, CH.5, Mishna 5).

Et donc ils n’ont point de compassion, ni de condamnation, ni de regrets, pour les victimes abattues au nom d’Allah Akbar.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Salem Ben Ammar pour Dreuz.info

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz